Comprendre les logos et labels écologiques

Dans le monde du recyclage, nous sommes confrontés à une multitude de pictogrammes censés nous informer. Or, beaucoup ne savent pas ce que ces symboles signifient exactement, on hésite entre le bac de tri et la poubelle à ordures. En comprenant les signalétiques, nous saurons où jeter le flacon de shampoing.

Pub

Point vert

Ce logo reproduit deux flèches, l’une blanche et l’autre verte. C’était le plus courant, mais depuis le 1er janvier 2017, sa présence sur les emballages n’est plus obligatoire. Le « point vert » signifie que le fabricant du produit sur lequel il est apposé contribue au financement du triage et du recyclage des déchets d’emballage. Ce logo n’est donc pas synonyme de produit recyclable.

Triman

Triman a vu le jour en 2015. « Ce logo est obligatoire sur tous les emballages et produits recyclables (sauf le verre), sur les notices ou tout autre support dématérialisé », selon le site service-public.fr. En gros, ce symbole indique que le produit est recyclable.

Ce logo représente une silhouette qui symbolise l’action citoyenne, dont trois flèches représentent le tri et une flèche circulaire incarne le recyclage.

Cercle de Möbius

Également appelé anneau de Möbius ou encore boucle de Möbius, ce symbole qui date de 1970 signifie que le produit est récupérable. Si un pourcentage apparaît au centre du cercle de Möbius, sa signification change de sens. Il précise alors la quantité de matières recyclées du produit ou de l’emballage.

Tidyman

Le Tidyman n’est pas à proprement parler une référence au recyclage, mais simplement d’un logo qui vous inciter à la propreté et à jeter l’emballage dans une poubelle.

Verre recyclable

Le logo du « verre recyclable » indique que le verre qui constitue le produit est récupérable. Néanmoins, le verre doit aller dans un container à verres pour être sûr qu’il soit recyclé.

Pub

Poubelle barrée

Ce pictogramme indique que le produit ou l’objet ne doit pas finir dans une poubelle classique, mais apporté dans un point de collecte sélective. Cela concerne, par exemple, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), les ampoules, les piles ou les produits dangereux.

Aluminium recyclable

Ce symbole signifie que le produit contient de l’aluminium et qu’il est récupérable. En effet, l’aluminium est recyclable à 100 % et à l’infini. Pour que les déchets en aluminium soient recyclés, vous devez les apporter dans une déchèterie.

Acier recyclable

L’acier est un matériau réutilisable à 100 %. Dans les centres de tri ou dans les usines d’incinération, l’acier sera recyclé facilement grâce à des aimants qui servent à le séparer des autres déchets. Pour en être sûr, apporter les déchets dans une déchèterie est préférable.

Papier et carton recyclés

Ce logo de l’Apur (Association des producteurs et utilisateurs de papier recyclé) indique dans le rectangle à droite la quantité de matières recyclées utilisées dans la fabrication de l’objet en question. Elles sont indiquées en pourcentage (60 %, 80 % ou 100 %).

Triangles avec un numéro

Ces logos, représentés par un triangle noir composé de trois flèches et un numéro au milieu, se retrouvent sur de très nombreuses étiquettes. On retrouve également des abréviations au bas de ces triangles. Celles-ci correspondent aux types de plastique.

Pub

Ces numéros, de 1 à 7, correspondent à 7 abréviations :

  • Numéro 1 (PETE) : Polyéthylène téréphtalate, s’applique à divers bidons et bouteilles ;
  • Numéro 2 (HDPE) : Polyéthylène haute densité, s’applique aux emballages de produits alimentaires ;
  • Numéro 3 (V) : chloroéthène/polychlorure de vinyle, s’applique aux contenants de produits d’entretien et de soins personnels ;
  • Numéro 4 (LDPE) : Polyéthylène basse densité, s’applique aux sacs de supermarché, sacs à poubelle, sacs de congélation, bâches et autres emballages souples ;
  • Numéro 5 (PP) : polypropylène, s’applique aux couvercles et contenants de certains produits alimentaires, tels les boîtes de produits laitiers ;
  • Numéro 7 : autres types de plastique.