Coup de Pouce Chauffage : n’attendez pas l’hiver prochain

Le gouvernement s’est engagé à promouvoir la transition énergétique des foyers. L’objectif est de remplacer progressivement les énergies fossiles tout en permettant aux Français de réduire significativement leurs factures de chauffage. Le « coup de pouce chauffage » est un nouveau dispositif permettant de percevoir des primes pour certains types de travaux.

Pub

Quels sont les bénéficiaires de cette aide ?

Aucune distinction n’a été faite pour cette offre. Toutefois, les primes de chauffage perçues ne seront pas les mêmes en fonction des revenus de chaque foyer. Ainsi, les ménages à faibles ressources bénéficieront d’un coup de pouce plus important.

Une grille a été établie suivant le nombre de personnes dans le ménage et le plafond de revenus, qu’il s’agisse d’un foyer habitant en Île-de-France ou dans une autre région du pays. Cela va donc du ménage d’une personne seule ne devant pas dépasser 25 068 € de revenus annuels pour l’Île-de-France et 19 074 € pour les autres régions. Pour 5 personnes, les chiffres ne doivent pas excéder respectivement 59 026 €et 44 860 €. Ensuite, un surplus fixe a été instauré.

Bien évidemment, il vous est demandé de fournir un document justificatif de vos revenus pour vérifier votre éligibilité à ce coup de pouce énergétique.

Quelle somme peut-on espérer obtenir ?

Il faut savoir que ces offres sont proposées par des signataires qui ont le choix entre la charte coup de pouce chauffage ou la charte coup de pouce isolation ou même combiner les deux.

Selon les revenus du foyer et l’équipement à remplacer, les primes varient. Pour exemple, une famille modeste peut recevoir 4 000 € pour changer sa chaudière en chaudière biomasse performante. Les autres ménages se verront offrir 600 € pour installer une chaudière au gaz à haute performance énergétique.

Concernant les primes « coup de pouce isolation », les ménages peuvent encore engager des travaux jusqu’au mois d’août de cette année. Elles sont à la hauteur de 20 €/m² d’isolant posé pour les combles et la toiture, pour un ménage modeste.

Les entreprises concernées par ces offres

C’est dans le cadre du dispositif d’économies d’énergie que ces coups de pouce sont attribués. Généralement, ce sont les acteurs dans le domaine énergétique qui sont les signataires des chartes.

Chacun d’entre eux a pour devoir de proposer un éventail d’offres aux particuliers. Ils ont 30 j pour mettre à exécution ces promotions, après la réalisation de la signature. Chaque vendeur d’énergie doit également ouvrir un site internet sur lequel sont affichées toutes ses prestations. Enfin, il s’engage à faire connaître les autres aides en vigueur et en particulier le réseau FAIRE.

Les démarches à suivre pour percevoir la prime

Pour commencer, il est obligatoire de vérifier si l’on est éligible à cette aide.

Pub

Ensuite, définir le type de travaux à réaliser tout en s’informant sur les conditions de performances des équipements concernés.

La troisième étape est le choix de votre signataire. Pour cela, effectuer une petite comparaison sur le Web.

Vous devez accepter les termes de l’offre avant de passer à la signature du devis. Seul un professionnel qualifié RGE est autorisé à vous proposer un devis.

De même, les travaux proprement dits doivent aussi être réalisés par un artisan agréé. Dans la facture doit figurer les éléments suivants : l’enlèvement de l’équipement usagé, la nature de ce dernier et le type de source énergétique en question.

Enfin, tous les documents, dont les factures sont à retourner à votre signataire et cela suivant les délais préconisés.

Comment est versée l’aide ?

La prime coup de pouce chauffage peut soit être virée au bénéficiaire, soit déduite sur la facture, mais certains la reçoivent également sous la forme de « bons d’achats » afin de se procurer des produits de consommation courante.

Cette prime est-elle cumulable ?

Les deux coups de pouce pour le chauffage et l’isolation sont cumulables à d’autres offres telles que l’éco-prêt à taux zéro ou au crédit d’impôt pour la transition énergétique 2020. Cependant, l’aide n’est pas compatible avec les primes de l’ADEME.

Par ailleurs, pour une même opération, une seule prime pourra être versée.

À qui s’adresser pour s’informer ?

Le réseau FAIRE est à votre disposition, via son site, pour vous donner tous les conseils nécessaires à vos travaux de rénovation. Il en est de même pour les entreprises signataires des chartes.

Pub

Les différentes offres proposées

Toute une gamme de prestations est concernée par ces « primes coup de pouce chauffage ». Cela va du remplacement d’une ancienne chaudière à gaz par une chaudière à biomasse, en passant par un modèle solaire combiné. Toujours est-il que certaines conditions encadrent ces opérations, essentiellement concernant les caractéristiques techniques des nouvelles installations. Des normes sont à respecter pour que la transition soit réellement efficace.