L’aide de la Caisse de Retraite pour financer des travaux d’aménagement du logement

Avec l’âge, les seniors supportent de moins en moins les déperditions de chaleur qui sévissent. Malheureusement, certaines personnes retraitées sont inéligibles aux dispositifs tels l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ou l’ACTP (Allocation compensatrice pour tierce personne) pouvant alléger les travaux de rénovation et optimiser le confort de l’habitation. C’est là qu’intervient la Caisse de Retraite. Voici tout ce qui s’en rapporte pour en bénéficier.

Pub

Quels sont les différents dispositifs de l’aide de la Caisse de Retraite ?

Les aides de la Caisse de Retraite pour travaux se présentent sous une pluralité de formes : le kit prévention, l’aide habitat et l’opération Bien chez moi.

  • Le kit prévention consiste en une aide forfaitaire attribuée sous réserve de quelques conditions de revenus. Il se tourne vers les retraités de plus de 55 ans. La somme allouée s’appuie sur la nature des travaux à réaliser ;
  • Arrive en deuxième place l’Aide habitat prenant en charge les travaux d’accessibilité. La subvention occupe 65 % du montant total dans la limite de 3 500 euros, dépendant des ressources du concerné. Un revenu mensuel de 902 euros (ou 1 563 euros pour un couple) correspond à une aide de 3 500 euros. Un revenu de moins de 1 150 euros par mois (ou 1 835 euros pour un couple) implique une aide de 3 000 euros ;
  • L’opération Bien chez moi concerne les retraités anciennement employés dans le secteur privé. Elle n’exige aucune condition de ressource, pourvu que le demandeur ait plus de 75 ans. Son application vous décharge de la totalité des travaux d’aménagement, car seuls 15 euros sont à votre charge.

L’aide de la Caisse de Retraite : pour qui ?

L’aide à la rénovation de la Caisse de Retraite est destinée aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires. Elle vise à améliorer et à adapter le logement afin d’éviter tout risque de perte d’autonomie. En outre, elle s’applique à toutes les personnes retraitées répondant à quelques critères :

  • être retraitées du régime général de la sécurité sociale ou d’un autre régime ;
  • avoir exercé une longue activité au régime général ;
  • être pensionné civil ou ouvrier retraité de l’État ;
  • avoir exercé une activité en tant qu’ouvrier de l’État ou fonctionnaire civil ;
  • avoir des ressources inférieures à la limite fixée par la caisse de retraite ;
  • ne bénéficier ni de l’Allocation personnalisée d’autonomie, ni de l’Allocation compensatrice pour tierce personne, ni de la Majoration pour tierce personne, ni de la Prestation de compensation du handicap.

L’aide de la Caisse de Retraite : pour quels types de travaux ?

La subvention touche les travaux susceptibles d’impacter positivement sur la performance énergétique du logement. Elle concerne les travaux d’isolation thermique, l’aménagement des toilettes et des sanitaires, le changement de revêtements de sols, l’accessibilité du logement (élargissement des portes, installation de monte-escalier…) et le remplacement d’une chaudière ancienne.

À noter que les opérations relatives à la performance énergétique soulèvent une souscription préalable aux aides de l’ANAH.

Évidemment, l’intervention d’un professionnel est toujours de mise pour engager les travaux complexes. Il est conseillé de faire jouer la concurrence en comparant tout au plus 5 devis afin de dénicher un bon artisan.

Pub

Quelles démarches entreprendre pour bénéficier de l’aide de la Caisse de Retraite ?

L’obtention de l’aide de la Caisse de Retraite pour le financement de travaux de rénovation commence en ligne sur le site du service public. Demandez et remplissez le formulaire « Bien vieillir chez soi ». Envoyez-le à votre caisse de retraite en version lettre recommandée avec accusée de réception. Patientez jusqu’au résultat de votre demande pour enclencher les travaux.

Une lettre vous est livrée vous confirmant votre éligibilité et validant votre demande de financement. La Caisse vous prévient ensuite de la visite d’un spécialiste dans votre domicile en vue d’une évaluation des travaux nécessaires à engager et du montant des opérations. Sachez néanmoins que vous êtes libre de choisir le prestataire à engager pour réaliser l’ensemble des opérations. À défaut d’artisan, la Caisse de Retraite vous fournit les coordonnées d’un prestataire de confiance.

Quels sont les avantages de l’aide de la Caisse de Retraite ?

Réclamer l’aide de la Caisse de Retraite revient à améliorer à moindre coût votre logement pour le rendre plus confortable et accueillant selon vos conditions physiques. En effet, la demande ouvre les voies aux conseils en aménagement et en isolation et aux financements d’aides techniques (comme les marches antidérapantes et les barres d’appui).

Elle ne s’arrête pas à la performance énergétique, car la caisse vous soutient en cas de déménagement. Son objectif est d’offrir aux personnes retraitées de meilleures conditions de vie.

Pub

Dans cette optique, elle organise des actions collectives de préventions, comme : des ateliers nutrition, des ateliers mémoires, des conférences et des séances d’informations axées sur la sécurité, le sommeil…