Le prêt de la Caf pour vos travaux d’amélioration de l’habitat

Le prêt à l’amélioration de l’habitat est attribué par la CAF pour tous travaux de réparation ou encore d’assainissement. Il s’agit d’un prêt à taux réduit octroyé particulièrement aux résidences principales. Il ne dépend ni de la situation familiale du demandeur ni de ses revenus. Nous verrons tout ce qu’il faut savoir sur cette aide de l’État, depuis sa définition, jusqu’à ses termes spécifiques.

Pub

Les principes du prêt à travaux de la CAF

Ce type de prêt n’est pas assujetti aux classiques frais de dossier et encore moins ceux liés à la souscription d’une assurance. Les Caisses d’Allocations Familiales sont chargées de distribuer ces aides financières afin d’alléger les dépenses de ceux qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation de leur résidence. Elles ne sont pas attribuées automatiquement, mais sont étudiées sur dossier, en fonction notamment de la nature des réparations, ainsi que de la ressource disponible.

En de termes simples, le prêt consiste en une avance de fonds pour des travaux d’habitation.

Comment bénéficier de ce prêt ?

L’aide est attribuable, peu importe la situation familiale et la rémunération du demandeur. Bien évidemment, quelques conditions sont toujours à connaître pour savoir si l’on est éligible ou non à ce prêt.

Il concerne uniquement les résidents français ayant droit à une prestation familiale. La CAF précise que cette prestation sociale vise à recouvrir une partie des dépenses liées à l’éducation des enfants, ainsi qu’à leur subsistance. Parmi ces aides, on peut citer l’allocation de rentrée scolaire ou le complément familial. Ce qui n’est pas le cas des personnes ne bénéficiant que du RSA et ceux qui n’ont droit qu’à l’APL.

La situation juridique n’influe pas non plus sur votre éligibilité. Que vous soyez propriétaire ou locataire, votre résidence principale aura la possibilité d’être améliorée. Même si vos ressources financières ne sont pas considérées, la CAF pourra toujours prendre en considération les revenus du demandeur.

Quelle somme peut-on espérer de cette aide ?

Le prêt de la CAF dédié à l’amélioration de l’habitat n’est pas prévu pour couvrir, dans son intégralité, la réalisation des travaux de rénovation des habitations. C’est à hauteur maximale de 80 % des dépenses engendrées, sans pour autant dépasser la somme de 1 067,14 €.

Par ailleurs, il faut savoir que le montant donné est réglé en deux étapes. La première moitié est versée lors de la signature du contrat et cela sous réserve de la présentation d’un devis. La seconde moitié sera débloquée dans le courant du mois qui a suivi l’envoi des factures liées à sa rénovation et marquant au passage la clôture des travaux.

Pub

Le taux d’intérêt est symbolique, revenant seulement à 1 %. Le remboursement s’étale sur 36 mois et il est tout à fait envisageable d’effectuer un remboursement anticipé, sans pour autant être pénalisé.

De plus, l’aide peut être cumulableà d’autres aides pour la rénovationd’habitation.Vous pouvez encore bénéficier du prêt relais à l’amélioration de l’habitat. Celui-ci est aussi à la charge de la CAF et correspond à un emprunt à taux zéro. Cependant, il est attribué en fonction des ressources du demandeur. Votre quotient familial ne doit pas dépasser les 1 000 €.

Quels types de travaux sont concernés ?

La liste des travaux envisageables est conséquente, car cela va d’une simple réparation à un aménagement de l’espace, en passant par un assainissement ou encore une pose d’isolation thermique. Or, l’entretien comme la tonte du gazon n’est pas du tout pris en charge. Les dépenses considérées comme luxueuses sont aussi à éviter.

Vous pouvez vous même réaliser les travaux ou faire appel à un artisan. Lorsque l’amélioration est effectuée par un professionnel, la TVA est revue à la baisse, passant de 20 % à 10 %, voire moins. Les prix des fournitures peuvent aussi bénéficier de cette réduction.

Enfin, la CAF se réserve le droit de refuser une demande à cause d’un motif peu convaincant.

Les étapes à suivre pour obtenir son prêt

Pour pouvoir recevoir ce prêt de la CAF, il faut déjà remplir un formulaire prêt travaux accompagné de différentes pièces justificatives. Vous pouvez le remplir en ligne en mentionnant l’adresse de votre habitation et son année de construction. Une brève description des travaux envisagés est aussi exigée.

Pub

Les pièces jointes regroupent l’autorisation du propriétaire des lieux et le devis. Pour ce type de travaux, il est toujours bon de respecter la règle des trois devis à fournir. Dans le cas où vous entreprenez vous-même les travaux, ces devis sont représentés par les factures des matériaux. Le professionnel en BTP devra pour sa part s’acquitter de devis plus détaillé. Y figurera la liste des fournitures nécessaires, tout comme le prix unitaire et les mètres carrés touchés par la rénovation.