MaPrimeRénov : une aide pour qui et comment ?

Ma Prime Rénov est une subvention étatique créée le 1er janvier 2020. Pour faire simple, c’est une version plus souple du crédit d’impôt. Cette nouvelle prime fraîchement apparue conserve encore son lot de mystères. Se voulant accessible, elle s’adresse à tous les ménages aux revenus « très modestes » et « modestes ». Grande nouveauté, la prime accorde une avance pour ses bénéficiaires, mais en quoi consiste-t-elle réellement ?

Pub

Ma Prime Rénov : pour qui ?

MaPrimeRenov remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ainsi que la subvention baptisée Habiter Mieux Agilité de l’Anah.

Les ménages à revenus très modestes

La prime a été lancée à l’initiative de Total au début 2020. La perspective de rénovation énergétique efficace a encouragé sa mise en place. Elle couvre 75 % du coût des travaux des ménages très modestes. Cette notion renvoie à un seuil de salaire situé entre 0 et 30 % selon l’Observatoire des inégalités. Étant la rémunération la plus basse, elle est estimée à moins de :

  • 800 euros par mois pour une personne seule ;
  • 1 050 euros par mois pour une famille monoparentale ;
  • 1 550 euros par mois pour un couple sans enfant ;
  • 1 828 euros par mois pour un couple avec un enfant ;
  • 2 050 euros par mois pour un couple avec deux enfants ;
  • 1 950 euros par mois pour un couple avec trois enfants.

En outre, la prime s’élève entre 20 590 à 48 490 euros en Île-de-France, contre 14 880 à 34 990 euros dans les autres régions.

Les ménages à revenus modestes

Les ménages aux revenus modestes peuvent aussi prétendre à la prime. Le montant de leur rémunération est à hauteur de :

  • 1 270 euros par mois pour une personne seule ;
  • 1 710 euros par mois pour une famille monoparentale ;
  • 2 510 euros par mois pour un couple sans enfant ;
  • 2 995 euros par mois pour un couple avec un enfant ;
  • 3 390 euros par mois pour un couple avec deux enfants ;
  • 3 173 euros par mois pour un couple avec trois enfants.

Cette catégorie se situe entre 30 à 80 % des revenus. Il s’agit ici de revenus déclarés aux impôts impliquant les salaires, les revenus du patrimoine et des indépendants. Le montant de MaPrimeRénov oscille entre 25 070 à 59 020 euros pour les ménages en Île-de-France, contre 19 075 à 44 860 euros dans les autres régions.

Quelles aides pour quels travaux ?

MaPrimeRénov soutient plusieurs travaux de rénovation énergétiques :

  • l’installation d’une pompe à chaleur implique un versement de 10 000 euros pour les ménages très modestes, contre 8 000 euros pour les ménages modestes ;
  • l’aménagement d’une PAC air/eau se situe entre 3 000 à 4 000 euros ;
  • l’achat d’une chaudière est recouvert par une somme comprise entre 6 500 à 8 000 euros ;
  • pour le raccordement aux réseaux de froid ou de chaleur, l’enveloppe budgétaire couvre entre 800 à 1 200 euros ;
  • un audit énergétique donne accès à une subvention entre 400 à 500 euros ;
  • si une isolation des murs par l’intérieur correspond à une aide entre 20 à 25 euros/m2, une isolation par l’extérieur renvoie à une aide de 75 à 100 euros/m2.

Ma Prime Rénov : comment en bénéficier ?

Le CITE sera définitivement supprimé en 2021, tandis que MaPrimeRénov sera accessible aux propriétaires bailleurs ainsi qu’aux syndics de copropriété. Voici les démarches pour toucher la prime.

Pub

Demander la prime

Créez un compte dans le site maprimerenov.gouv.fr. Puis, collectez toutes les informations relatives à vos revenus, votre logement, aux professionnels à engager et aux travaux à enclencher. Effectuez une demande sur le site et complétez votre dossier avec les pièces justificatives indispensables (devis de l’entreprise, documents d’identité, informations fiscales…).

Un instructeur de l’ANAH se charge ensuite d’examiner de près votre dossier. MaPrimeRénov délais est estimée à 15 jours. Une notification vous confirme votre éligibilité et vous précise le montant exact de l’aide. Commencez les travaux après réception de la confirmation.

Obtenir la subvention

Après la finalisation des travaux vient la demande de facture auprès du professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Elle servira de pièce attestant l’achèvement des opérations. Vous pouvez maintenant demander le versement de votre prime sur le site. N’oubliez pas de communiquer votre RIB pour bénéficier d’un unique virement bancaire.

L’ANAH prend en charge le paiement uniquement après réalisation des travaux. Depuis mai 2020, une avance de frais a été accordée pour l’acompte dans l’exécution des travaux.

Pour justifier le label RGE du prestataire, vous devez révéler le numéro Siren de l’entreprise. Cette précaution démarque les vrais professionnels des arnaqueurs.

Cumuler Ma Prime Rénov avec d’autres aides

Il est possible de cumuler Ma Prime Rénov avec les Certificats d’Économies d’Énergie, l’éco-PTZ, les aides des collectivités locales et le chèque énergie. Cependant, elle est incompatible avec l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH. Songez à réaliser une simulation en ligne pour dénicher les subventions de l’État disponibles et cumulables avec la prime.

Pub

À noter qu’elle est limitée à un seuil de 20 000 euros par logement, pendant une période de 5 ans.