Panneaux solaires : les aides pour 2020

L’installation de panneaux solaires est un investissement conséquent avec des prix allant de 9 000 euros à 22 000 euros en fonction de la puissance. Des aides pour panneau solaire en 2020 ont été mises en place pour encourager cette transition verte.

Pub

La prime à l’autoconsommation

Cette aide panneau solaire à l’autoconsommation a pour objectif de permettre aux particuliers de rentabiliser l’achat de leur système à énergie solaire. Elle tend à récompenser ceux qui peuvent produire eux-mêmes leur électricité. La prime varie en fonction de la puissance du dispositif. La prime à l’autoconsommation est répartie sur cinq années.

  • Pour un système de moins de 3 kWc, la prime est à hauteur de 390 €/kWc ;
  • Pour une puissance comprise entre 3 kWc et 9 kWc, elle est de 290 €/kWc ;
  • Pour les panneaux solaires générant une puissance de 9 kWc à 36 kWc, la prime est de 180 €/kWc.

Le surplus d’électricité produit peut être injecté et vendu sur le réseau public. Pour cela, il faut faire une demande de raccordement du système sur le réseau public. Seul un installateur agréé peut faire cette démarche auprès d’Enedis. Si la demande est acceptée, une attestation de conformité « Consuel » sera délivrée. L’installation sera alors mise en service. Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est une aide de l’État pour les panneaux solaires. C’est l’État qui mandate EDF OA pour assurer le rachat du surplus, et ce, à un tarif fixe pendant 20 ans.

Le prix d’achat dépend de la puissance de l’installation. L’aide au panneau solaire d’EDF est de :

  • Moins de 0.10 €/kWh pour les systèmes de moins de 3 kWc ;
  • 0,10 €/kWh pour moins de 9 kWc ;
  • 0.06 €/kWh pour les systèmes de moins de 36 kWc et pour les moins de 100 kWc.

À noter que les ventes de surplus sont imposables. Mais grâce à l’abattement de droit commun de 71 %, seulement 29 % des ventes sont imposés.

L’option vente totale s’adresse à ceux qui n’utilisent pas l’électricité générée par le panneau solaire. Cette aide pour panneau solaire à l’autoconsommation fixe le prix d’achat comme suit à partir du 2èmetrimestre 2020 :

  • <3 kWc : 0,1853 €/kWh ;
  • <9 kWc : 0,1575 €/kWh ;
  • <36 kWc : 0,1207 €/kWh ;
  • <100 kWc : 0,1051 €/kWh.

Pour prétendre à cette aide étatique pour panneau solaire en 2020, il est impératif que le dispositif soit installé sur le toit et soit parallèle à la toiture dont la pente est de moins de 5 %. Les panneaux doivent non seulement capter les rayons du soleil, mais avoir également une fonction de bardage, de brise soleil, etc. Les travaux doivent être effectués par un professionnel qualifié RGE Qualisol.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est une aide financière pour panneau solaire sous forme de prêt sans intérêt pour l’achat d’un chauffe-eau solaire. Cet emprunt est plafonné à 30 000 € sur une durée de 15 ans. Cette subvention ne s’adresse pas uniquement aux particuliers. Les copropriétés peuvent également en bénéficier. Dans ce cas précis, l’emprunt est plafonné à 10 000 euros par logement.

Pub

Pour bénéficier de cette aide pour installation de panneau solaire, il faut que le logement ait plus de deux ans. Cet emprunt n’est valable que pour l’installation d’un équipement de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire et à la mise en place de panneaux solaires destinés à la production d’eau chaude sanitaire. Le choix du matériel est aussi pris en compte dans les conditions de cette aide puisque les capteurs doivent être certifiés CSTBat ou Solar Keymark pour être éligibles.

MaPrim’Renov

MaPrim’Rénov est une nouvelle aide sur le panneau solaire 2020. Elle fusionne le CITE et les aides pour panneau solaire de l’Anah « Habiter mieux Agilité ». Elle s’adresse aux familles à revenus très modestes et modestes, suivant les barèmes de l’Anah. Seuls les propriétaires occupants de logements de plus de deux ans peuvent bénéficier de cette aide pour l’installation de panneau solaire de 2020. Attention ! Les travaux doivent être laissés entre les mains d’un professionnel certifié RGE Qualisol. La certification Solar keymark est aussi obligatoire pour bénéficier de cette subvention.

Une subvention, oui, mais de quel montant ? La prime est de :

  • 8 000 € pour l’installation de systèmes solaires combinés ;
  • 4 000 € pour un chauffe-eau  solaire individuel ;
  • 2 500 € pour les autres types de capteurs solaires hybrides.

Les dépenses sont plafonnées à :

  • 16 000 € pour un système solaire combiné ;
  • 7 000 € pour un chauffe-eau solaire individuel.

Cette nouvelle aide pour panneau solaire est cumulable avec d’autres subventions avec un plafond de 20 000 €/logement sur une durée de 5 ans. La prime ne doit pas excéder les 90 % des coûts éligibles.

Réduction de TVA

La TVA réduite fait partie des aides pour la mise en place de panneau solaire. En effet, pour l’achat d’un dispositif solaire thermique, le propriétaire peut bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

Les conditions d’éligibilité pour bénéficier de cette aide pour l’installation de panneau solaire thermique restent les mêmes : local à usage d’habitation de plus de deux ans et travaux effectués par un prestataire RGE.

Pub

Les aides locales

Pour encourager la transition thermique, les collectivités locales proposent des aides à l’installation de panneau solaire. Pour les connaître, mieux vaut se renseigner auprès de la mairie ou de la communauté de communes.