Quelles sont les aides pour changer sa chaudière ?

Vous envisagez de changer de chaudière ? Sachez que l’Etat accorde des aides pour une installation moins énergivore. Découvrez quelle aide pour remplacer une chaudière est la plus adaptée à votre projet.

Pub

La prime coup de pouce au remplacement de chaudière (dispositif CEE)

La prime énergie ou coup de pouce économie d’énergie est une aide financière octroyée aux ménages qui procèdent au remplacement de leurs chaudières au fioul par un équipement utilisant l’énergie renouvelable. Pour les foyers à revenus modestes, elle peut aller jusqu’à 4 000 euros. Pour tous les autres, elle peut atteindre les 2 500 euros.

Ci-dessous les conditions d’éligibilité à ce type d’aide :

Chaudières Conditions
– Chaudière gaz à condensation
– Chaudières à bois (en maison individuelle uniquement)
– Chaudières à fioul à condensation
– Chaudières à granulés de bois.
– Logement de plus de 2 ans
– La chaudière choisie doit atteindre un niveau très élevé de performance énergétique
– Travaux dans une résidence principale ou secondaire
– Vous n’avez pas encre obtenu de prime énergie ou autre aide non-cumulable
– Travaux à réaliser par un artisan ou une entreprise agréée RGE
– Vous n’avez pas encore signé de devis pour votre projet.

Il est à souligner que la prime énergie est cumulable avec le CITE et l’Eco-PTZ et qu’elle est octroyée sous conditions de revenus. En effet, la bonification Prime Energie dépend des plafonds de ressources.

Les aides de l’ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat octroie également des aides destinées à financer les travaux d’amélioration énergétique. Ces subventions sont accordées sous certaines conditions de revenus. Ainsi, dans son dispositif « Habiter Mieux Agilité », elle peut financer 35 % pour les foyers dans la catégorie ressources modestes et 50 % pour les foyers dans la catégorie ressources très modestes.

Les aides octroyées par l’ANAH peuvent être cumulées avec d’autres subventions comme le CITE par exemple.

La TVA à taux réduit

Cette aide a été conçue pour subvenir aux foyers réalisant une rénovation énergétique. Elle s’applique :

Pub
  • Aux propriétaires et aux syndics de copropriété ;
  • Aux locataires et occupants d’une habitation à titre gratuit ;
  • Aux Sociétés Civiles Immobilières (SCI).

Vous obtiendrez automatiquement le taux TVA à 5,5 % si vous installez une nouvelle chaudière à haut niveau de performance énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L’Eco-PTZ est une aide financière destinée à un ou plusieurs travaux de rénovation ou de changement énergétique, sans frais supplémentaires. Ainsi, pour en profiter, votre projet doit permettre d’améliorer la qualité énergétique de votre habitation.

Contrairement à certaines subventions à la rénovation, l’obtention de ce type de prêt n’est pas soumise à des conditions de ressources. En revanche, les travaux doivent répondre à quelques critères :

  • Réalisés par une entreprise certifiée Reconnue Garant de l’Environnement (RGE)
  • Figurer dans le cadre du dispositif « Habiter Mieux » de l’ANAH
  • Effectuer un remplacement de matériel énergétique qui garantit un minimum de « performance énergétique globale ».

Le crédit d’impôts pour la transition énergétique (CITE)

Le gouvernement a mis en place le crédit d’impôt pour la transition énergétique afin de vous aider dans le remplacement énergétique de votre logement, bâti depuis plus de 2 ans. Le CITE n’est pas lié à un seuil de revenus. Cette aide ne concerne que le matériel et permet à tous les ménages d’être remboursés à hauteur de 30 % des sommes engagées.

Pour en profiter, les travaux doivent être effectués par une entreprise labellisée RGE. Il est à noter que le CITE est cumulable avec l’Eco-PTZ et la TVA réduite.

Les aides des collectivités locales

En fonction de votre lieu d’habitation, certains départements ou certaines communes peuvent vous octroyer une subvention pour le remplacement de votre chaudière. Les aides de collectivités locales viennent en complément d’autres aides nationales telles que l’ANAH, l’Eco-PTZ, le CITE …

Pub

Pour en savoir davantage sur ces aides, rendez-vous auprès de votre mairie.