15 bonnes pratiques pour réduire sa facture d’électricité

L’énergie représente le poste de dépenses le plus budgétivore d’un ménage français. Pour optimiser le pouvoir d’achat, il faut maîtriser sa facture d’électricité et de gaz.

Pub

1. Le contrôle de la température de chauffage d’une pièce à une autre

Le chauffage est de loin ce qui consomme le plus d’énergie dans une habitation. Il se place à la première place devant la production d’eau chaude sanitaire, la consommation des appareils électroménagers, l’éclairage ainsi que les autres technologies.

Le contrôle de la température de chauffage est donc indispensable pour la réduction des factures d’électricité. Il faut se chauffer au plus près des besoins réels, ces derniers changeant d’une pièce à une autre. Par exemple, il est inutile de chauffer les toilettes autant que les chambres à vivre.

Une réduction de 1 °C de la température de chauffage induirait selon l’ADEME, une économie de l’ordre de 7 % sur sa facture d’électricité.

2. Le contrôle à distance de son chauffage

La programmation et le réglage à distance de la température de chauffage de son habitation évitent le gaspillage d’énergie. Cela peut permettre d’économiser jusque dans les 20 % d’énergie normalement consommée.

3. L’optimisation du fonctionnement des radiateurs

La diffusion de la chaleur d’un radiateur ne doit pas être entravée. Il faut donc supprimer toutes les matières pouvant l’obstruer par un entretien régulier. Les objets pouvant interférer avec la diffusion de la chaleur, doivent également être déplacés.

4. L’utilisation de l’énergie la moins chère à sa disposition

La facture de chauffage varie beaucoup selon la source d’énergie utilisée. Les maisons équipées d’une cheminée à foyer ouvert, devraient utiliser un poêle à foyer fermé, moins cher et plus efficace pour le chauffage.

Il est aussi à noter qu’en général, le kWh du gaz est moins élevé que celui de l’électricité. Les habitations raccordées au réseau de gaz et à celui de l’électricité, verront leur facture de chauffage diminuer fortement en décidant de passer au gaz.

5. L’entretien périodique de la chaudière

La loi stipule que toute chaudière doit être révisée au moins une fois par an par un chauffagiste professionnel certifié et agréé. Si elle est correctement réalisée, cette révision annuelle permet d’économiser 8 à 12 % de l’énergie de chauffage.

Il est à rappeler qu’une chaudière bien entretenue présente également moins de risques sanitaires pour les occupants de la maison.

Pub

6. Le réglage de la température du chauffe-eau

La température de 55 °C à 60 °C est suffisante pour un chauffe-eau. Des pertes calorifiques au cours du transport de l’eau chaude dans les tuyaux, peuvent être observées. Pensez à recouvrir ces dernières de gaines en mousse pour éviter ces pertes.

7. La réduction de l’électricité consommée en cuisine

Outre le choix du gaz pour la cuisson, adopter quelques gestes supplémentaires permettrait de réduire significativement l’électricité consommée en cuisine. Recouvrir les marmites lors de la cuisson, éteindre les feux quelques minutes avant la fin de la cuisson, etc.

8. L’entretien des appareils de froid

Les appareils de froid très énergivores doivent être entretenus pour éviter qu’ils ne consomment encore plus d’énergie. Ils consomment moins s’ils sont aussi placés loin du four, du radiateur, des rayons solaires directs et avec un espace suffisant entre sa face arrière et le mur. La température doit aussi être réglée entre 2,7 et 4 °C pour réduire la quantité d’énergie utilisée.

9. L’utilisation à bon escient des appareils électroménagers

Ils doivent être immédiatement éteints une fois leur tâche terminée.

10. L’exploitation des heures creuses

Les équipements ne doivent être mis en marche que durant les périodes creuses pour aboutir à un coût plus abordable. Cette option tarifaire est intéressante pour les maisons chauffées à l’électricité, à eau chaude et dont au moins 40 % de la consommation d’énergie se fait durant ces heures creuses.

11. L’achat d’ampoules à faible consommation d’énergie

Il ne faut utiliser que des appareils électroménagers des catégories A+++ ou A++ caractérisées par leur consommation d’énergie moindre.

12. L’optimisation de l’isolation thermique de la maison

L’isolation d’une maison en limite les pertes thermiques et la quantité d’énergie nécessitée pour le chauffage.

13. Le changement de fournisseur

Faire jouer la concurrence permet d’économiser sur ses factures énergétiques.

14. La surveillance de l’étanchéité des ouvertures

Cela ne signifie pas d’arrêter d’aérer, mais seulement d’optimiser la capacité de stockage de chaleur d’une habitation.

Pub

15. L’extinction des appareils électriques

Le mode veille consomme aussi de l’énergie. Il faut de ce fait, éteindre les appareils électriques au lieu de les mettre en veille lorsqu’ils sont inutilisés.