Chaudière gaz basse température : quelles aides et subventions ?

La chaudière est un appareil indispensable dans la maison. Suivant la performance du modèle, le rendement peut être très intéressant et vous permet de réduire votre facture. En ce qui concerne la chaudière gaz basse température, il existe de considérables avantages dans son fonctionnement et son installation qui peut faire l’objet de nombreuses aides. À quelles subventions pouvez-vous prétendre en faisant installer cet appareil ? Voici les réponses.

Pub

Les avantages d’une chaudière gaz basse température

Si le fonctionnement est le même que pour une chaudière classique, à savoir la production de chaleur par brûlement de gaz, la chaudière gaz basse température diffusera une eau à une température moins élevée dans ses circuits. Elle tourne autour de 50 °C au lieu de 90 °C pour les anciens modèles. Ce système à basse température offre néanmoins de grands avantages.

Meilleur rendement

Le rendement d’une chaudière gaz basse température est nettement plus élevé que celui du modèle classique. Il est de 92 à 95 %. Cette performance est due à la température moyenne de l’eau, car moins on chauffe, moins on consomme. Ce qui conduit à une économie d’énergie de 12 à 15 % sur la facture de gaz. Si votre appareil est issu d’un modèle récent, la baisse pourra aller jusqu’à 30 %. Notons encore d’autres avantages possibles de cette installation.

D’autres atouts considérables

Il s’agit avant tout d’un appareil moderne et facile d’utilisation avec une programmation simplifiée pour obtenir la température désirée. L’installation n’est pas non plus très difficile même si elle doit être effectuée par un professionnel compétent. De plus, cet appareil est compatible avec pratiquement tous les modèles de radiateurs ou de planchers chauffants.

Avec son caractère robuste, la chaudière gaz basse température peut durer jusqu’à 20 ans. Enfin, notons qu’il s’agit d’un appareil très écologique du fait d’un rejet minime de CO2 dans son gaz à basse température. Reste à savoir combien peut coûter cette installation.

Le coût d’installation d’une chaudière gaz basse température

Le prix d’une chaudière gaz basse température varie selon le modèle et la marque. Actuellement, il existe des modèles à double service qui procèdent au chauffage de la maison tout en produisant de l’eau chaude sanitaire.

Pour installer une chaudière gaz basse température dans les normes et avec un professionnel compétent, vous devez compter entre 3 000 et 6 000 €. Sinon, vous pouvez toujours prétendre à différentes aides pour financer votre projet d’installation.

Pub

Les aides et subventions liées à la chaudière gaz basse température

À la différence de la chaudière gaz à condensation, qui dispose d’un rendement un peu plus amélioré, la chaudière gaz basse température n’est plus éligible au crédit d’impôt. Toutefois, d’autres aides restent encore à disposition des foyers soucieux d’améliorer la performance thermique de leur logement à travers cet appareil.

Aides de l’Anah et chaudière gaz basse température

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat propose différentes aides aux ménages aux ressources modestes qui veulent entamer des travaux de rénovation énergétique. L’installation d’une chaudière gaz basse température en fait partie. Selon le plafond de revenus établi par l’agence et le nombre de personnes qui vivent dans le logement, le montant de l’aide varie de 35 à 50 % de celui des travaux d’installation incluant le prix de la chaudière. Il y a aussi l’éco-prêt à taux zéro.

Éco-prêt à taux zéro et chaudière gaz basse température

L’éco-prêt à taux zéro est accessible aux foyers qui engagent un « bouquet travaux » soit combiner l’installation de la chaudière gaz basse température à une autre rénovation. Plus les travaux sont importants, plus vous pouvez bénéficier d’un prêt rentable. Le taux étant toujours à zéro, vous pouvez obtenir jusqu’à 30 000 € remboursable sur 10 ans maximum. Enfin, la TVA à taux réduit est aussi disponible.

TVA à taux réduit

Depuis janvier 2014, l’État français accorde une TVA à taux réduit pour tout type de travaux d’amélioration du système de chauffage. La condition principale pour le cas de la chaudière gaz basse température est la construction de votre logement depuis au moins deux ans. Dès lors, vous obtiendrez une TVA réduite à 5,5 % au lieu de 15 à 25 %.

Vous connaissez à présent tous les avantages à tirer de l’installation d’une chaudière gaz basse température. Outre ces aides diverses, des subventions locales varient selon votre région. Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie.

Pub

Un professionnel pour l’installation

Comme pour tout type d’installation en vue d’une amélioration de la performance thermique du logement, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel compétent et certifié RGE pour effectuer les travaux. De cette manière, vous obtenez des conseils gratuits sur le modèle adapté à votre logement et sur les besoins de ce dernier en énergie. À cela s’ajoute l’efficacité de l’installation et un entretien régulier pouvant faire perdurer votre appareil.