Comment choisir la climatisation pour votre maison ?

Choisir un climatiseur nécessite quelques minutes de réflexion portée sur le modèle, la puissance, le type d’installation et le prix. Ces critères conditionnent la performance de l’appareil. Pour être sûr de votre achat, suivez ce mini-guide pratique.

Pub

Le choix selon les modèles

Choisir une climatisation maison revient à choisir un modèle spécifique. Les climatiseurs mobiles offrent une puissance moyenne allant de 2 à 3 kW, idéale pour une pièce de 20 à 30 m2. Leur mobilité permet des déplacements aisés au gré des besoins. Aussi, son usage est fortement recommandé dans les régions froides. Les climatiseurs mobiles se déclinent en version monobloc et bibloc. Le premier modèle se relie à un tuyau d’évacuation ou à une bouche de ventilation, tandis que le second possède une partie externe contenant un échangeur et un ventilateur.

Les climatiseurs window ou climatiseurs monoblocs fixes prennent la forme d’un bloc où interagissent :

  • Le compresseur ;
  • La ventilation ;
  • Les échangeurs intérieurs ;
  • Les échangeurs extérieurs.

Les climatiseurs split comptent 2 unités : l’une se situe à l’intérieur et l’autre dans la pièce à climatiser. Elles sont connectées aux tuyaux où les fluides frigorigènes circulent.

Le choix selon la puissance

Pour choisir une climatisation, prenez en compte la puissance.

Pub
  • Les modèles split dévoilent une puissance optimale en mesure de parcourir plusieurs pièces simultanément. Ils arrachent la première place dans le classement des climatiseurs les plus performants ;
  • Arrivent en deuxième position les modèles window. Les climatisations mobiles représentent, quant à elles, des solutions temporaires de chauffage et de ventilation.

Parallèlement à la puissance, le rendement constitue un aspect crucial dans la sélection. Il se définit comme le rapport entre la puissance restituée et la puissance absorbée. Un rendement proche de 4 est le summum de la performance, mais une valeur de 2,5 offre déjà un bon compromis.

Enfin, sachez que dans un souci règlementaire, un appareil de climatisation performant doit se conformer aux directives Européennes Basse Tension ainsi qu’à la Compatibilité Electro-Magnétique.

Le choix selon le type d’installation

Choisir sa climatisation, c’est prendre en compte le type d’installation. Cet aspect repose en partie sur le type d’habitation : appartement ou maison. Dans un bâtiment soumis au régime de copropriété, les habitants doivent étudier la faisabilité de l’installation d’une unité d’évacuation en façade. Dans tous les cas, vous serez confronté à un choix entre : une installation fixe ou une installation mobile.

Un système de climatisation fixe rassemble certains avantages : pérennité, sécurité et alimentation simultanée de plusieurs pièces. Une installation de type mobile peut se démonter en toute facilité durant les périodes de latence (en été) et se remonter en hiver. Cependant, elle exige une évacuation de toutes les impuretés cumulées.

Pub

Le choix selon le prix

Choisir sa climatisation fixe tient compte du prix de l’appareil. La tarification est déterminée à partir du type d’installation, du nombre de pièces à climatiser et de la complexité du système. À titre de comparaison, sachez que :

  • Un climatiseur mobile monobloc coûte environ 250 euros ;
  • Un climatiseur mobile monobloc réversible coûte environ 500 euros ;
  • Un climatiseur fixe monosplit coûte environ 2 000 euros ;
  • Un climatiseur mobile split coûte environ 5 000 euros.