Comment entretenir votre panneau solaire ?

Les panneaux solaires pas chers sont rendus accessibles au grand public. Ces installations sont appréciées pour leur robustesse. Pourtant, les panneaux ne sont pas à l’abri des pollutions et impuretés. Voici donc quelques pratiques efficaces pour effectuer un bon entretien.

Pub

Les bonnes astuces pour le nettoyage de panneau solaire

Il existe une multitude de modèles de panneaux solaires sur le marché français. Ils s’accordent sur certains principes communs de nettoyage. En outre, l’usage de produit chimique notamment de détergent abrasif est fortement déconseillé pour éviter les dégâts irréversibles sur l’appareil. L’eau utilisée doit répondre à quelques caractéristiques. Elle doit être faible en calcaire, favorable aux dépôts blancs qui réfléchissent les rayons du soleil avant même d’atteindre les cellules photovoltaïques. Sa température doit se situer à mi-chemin entre le chaud et le froid.

Une éponge et un chiffon peuvent faire office d’équipements basiques lors du nettoyage de votre panneau solaire maison. Faites preuve de douceur pour éviter l’apparition de rayure sur le verre. Il est interdit de marcher sur les panneaux afin d’éviter les microfissures.

Les bons équipements pour le nettoyage de panneau solaire

Si vous souhaitez vous glisser dans la peau d’un professionnel, équipez-vous correctement avec :

  • Un tuyau d’arrosage ;
  • Un seau d’eau ;
  • Un filtre ;
  • Un chiffon doux ;
  • Un balai télescopique disposant d’une option jet d’eau intégré ;
  • De l’eau déminéralisée ;
  • Une perche télescopique complétée d’un embout pour le branchement de votre tuyau d’arrosage ;
  • Une vanne pour contrôler le débit d’eau ;
  • Un aspirateur.

Ces équipements complets sont indispensables pour l’entretien d’un champ de panneaux solaires. En raison de leur spécificité et de leur rareté, certains matériels ne sont pas accessibles à toutes les bourses.

Adopter les bons gestes

Étant en exposition constante au soleil, les panneaux solaires reçoivent tous les aléas de la nature : feuilles mortes, fientes d’oiseaux, poussière, pollens, branchages et particules de pollution dans les zones urbaines. Un dépôt cumulé de plusieurs particules met à mal le rendement. Les dispositifs perdent 10 % de leur productivité en moyenne.

En l’absence d’un professionnel, il vous incombe de prendre en main l’opération de nettoyage. Au moyen d’un balai ou d’une brosse, retirez tous les éléments naturels tout en douceur. Avec un peu d’eau et une éponge humide, éliminez les impuretés éparpillées sur la surface des panneaux. Si vous utilisez le jet d’eau, maîtrisez la pression. Une force trop importante peut endommager les instruments.

Entretenir les onduleurs

Pièce maîtresse de l’installation solaire, l’onduleur mérite une attention particulière. Pour rappel, son rôle se résume à la conversion du courant continu des panneaux solaires en courant alternatif, nécessaire pour alimenter les équipements domestiques. Son entretien est donc capital pour éviter une baisse continue du rendement.

Pub

Il existe des micro-onduleurs et des onduleurs de chaîne. Le premier modèle ne demande aucun entretien. Le second est installé dans un local spécifique que vous devez dépoussiérer régulièrement. Après le nettoyage de l’espace vient la purification du dispositif. Prenez votre aspirateur et débouchez toutes les entrées d’air.

Quelle fréquence de nettoyage ?

Un panneau solaire photovoltaïque, un panneau solaire thermique et un panneau aérovoltaïque réclament un entretien à raison d’une à deux fois par an. La cadence dépend essentiellement de votre zone d’habitation, de la saison ainsi que de la vitesse d’encrassement. Une région polluée implique un entretien en temps réel. En période de sécheresse, les dispositifs cumulent massivement de poussière. De plus, préférez un nettoyage matinal, à l’aube ou au crépuscule. Si le soleil est au Zénith, les panneaux se chaufferont et compliqueront la tâche.

Au moment de l’acquisition des installations, un contrat de maintenance vous est souvent proposé par le fournisseur. Cette clause participe à la longévité et à la productivité des dispositifs.

Comprendre la durée de vie d’un panneau solaire photovoltaïque

Dans un souci de rentabilité et de rendement, les consommateurs ont tendance à s’attarder sur la durée de vie d’un panneau solaire maison. En règle générale, tous les modèles partagent une durée de vie de 20 ans. Les 20 premières années d’activité offrent un fonctionnement à pleine puissance.

Cependant, la durée de vie réelle du dispositif s’allonge jusqu’à 35 ans. La longévité de la batterie a également son lot d’importances, car elle conditionne le stockage de l’énergie. L’équipement peut fonctionner pendant 10 ans, au même titre que l’onduleur.

Les facteurs de dégradation d’un panneau solaire

L’environnement joue un rôle majeur dans l’altération des panneaux solaires. Les embruns marins, la poussière des travaux agricoles, la neige à la montagne, la pollution urbaine rassemblent autant de facteurs de risques.

Viennent ensuite :

Pub
  • La nature de l’installation solaire ;
  • L’emplacement ;
  • L’inclinaison du toit.

Puis arrive le délaminage, un autre phénomène responsable de la réduction de la durée de vie. Les panneaux solaires sont composés de plusieurs couches : verre, silicium et cellules. Une fluctuation de température réduit l’air situé entre ces différents constituants, provoquant un arrachement des cellules du laminé, d’où le délaminage.