Comment entretenir votre VMC ?

Un appareil entretenu dans les règles de l’art favorise l’économie d’énergie, réduit les besoins en chauffage et limite l’apparition d’humidité dans votre logement. Les VMC simple flux, VMC double flux, VMC hygroréglable et VMC thermodynamique s’accordent sur un même principe de nettoyage simple et à la portée de tous les particuliers. L’opération se résume à la purification des filtres, des entrées d’air et des conduits de ventilation. Découvrez dans cet article les détails.

Pub

Quelles sont les raisons de la panne de VMC ?

L’entretien, la vétusté et l’alimentation électrique rassemblent les causes premières d’une panne nécessitant une réparation, voire un remplacement.

Le manque d’entretien

Le manque d’entretien de votre système de ventilation réduit sa durée de vie. Sachez que l’appareil purifie l’air en permanence, ce qui favorise un encrassement rapide du filtre. Ce dernier exige ainsi un remplacement 1 à 2 fois par an pour amenuiser le risque de dysfonctionnement. Les conduits doivent être dépoussiérés régulièrement afin d’éviter les obstructions. Ce sont ces genres de réflexes minimes qui maintiennent la fonctionnalité du dispositif.

La vétusté de l’appareil

L’équipement à part entière exige un remplacement tous les 10 à 15 ans. Passé ce délai, l’appareil ne sera plus à même de remplir son rôle de filtre. Pour trouver des solutions de remplacement, contactez sans attendre un professionnel.

Par ailleurs, le moteur n’est jamais à l’abri d’une éventuelle panne. Dans certains cas, il se désaxe progressivement. Dans ce cas de figure, un repositionnement suffit à le remettre en marche. Pour inspecter et traiter cet élément, pensez à débrancher l’appareil au préalable.

Les bonnes méthodes pour un nettoyage efficace de votre VMC

Pour entretenir votre VMC, voici les différentes démarches.

Le nettoyage de la VMC simple flux

Les entrées d’air des VMC simple flux se trouvent soit à l’intérieur des coffres de volets, soit à l’intérieur des fenêtres. Ce sont des emplacements propices à un encrassement rapide. C’est pourquoi un dépoussiérage régulier de ces entrées est conseillé. Utilisez un aspirateur ou un chiffon pour supprimer les dépôts d’impuretés.

Pour entretenir les VMC simple flux de la cuisine, des toilettes et de la salle de bain, utilisez de l’eau savonneuse. Un nettoyage sur un intervalle de 6mois en moyenne est recommandé pour garantir l’évacuation de l’air vicié de votre habitation. Certains modèles sont équipés de grille lavable au lave-vaisselle. Référez-vous à la notice pour vous en assurer.

Pub

Le nettoyage de la VMC double flux

Pour entretenir votre VMC double flux, concentrez-vous sur les filtres. Implantés dans l’échangeur, ils retiennent les poussières. Vérifiez leur état tous les mois. Si nécessaire, prévoyez un remplacement des filtres quand ils présentent des signes d’usures. Le mode d’emploi vous sera d’un grand soutien afin de faciliter les démarches de démontage et de montage.

Au début du printemps, une fois par an, inspectez le moteur ainsi que le ventilateur. Sollicitez l’aide d’un spécialiste des VMC, en l’occurrence un plombier-chauffagiste. Son intervention permettra d’éclaircir l’état de l’appareil. Profitez de la rencontre pour lui demander un nettoyage complet. À titre informatif, sa prestation tourne autour de 100 euros.

L’entretien du groupe d’extraction et des conduits de ventilation des parties communes

Dans un régime de copropriété, il appartient au syndic d’établir un contrat de maintenance et d’entretien des systèmes d’installations. La règlementation ne soumet aucune périodicité pour le nettoyage du groupe d’extraction d’une VMC. Aussi, une inspection annuelle de la part d’un expert semble de mise pour s’assurer de la fonctionnalité du moteur, des pales du ventilateur et des courroies. De plus, il doit effectuer un ramonage tous les 2 ans.

L’entretien de la hotte de cuisine

Une hotte de cuisine se décline en 2 modèles : la hotte à extraction et la hotte à recyclage. La première version dirige les émanations vers l’extérieur au moyen d’un conduit. La seconde version filtre l’air de la cuisine en évacuant les vapeurs de cuisson et les graisses.

Éliminez les gaz brulés en enclenchant la hotte quelques minutes avant la cuisson. Puis, éteignez -là 10 minutes après la cuisson.

Lavez le filtre à graisse tous les 2 mois en l’immergeant dans de l’eau savonneuse pendant 15 minutes, le temps de laisser les impuretés se décoller. Frottez doucement et rincez à l’eau claire.

La période propice au nettoyage

En hiver, l’usage de la VMC s’intensifie à cause du manque d’aération et des besoins constants en chauffage. Nombreuses sont les astuces pour réduire la facture d’énergie tout en profitant d’un bon confort thermique. C’est au terme de cette période que vous devez entamer l’entretien. Pour des raisons de sécurité, débranchez le courant avant l’opération. Démontez ensuite les bouches d’aération, ces derniers constituant les éléments les plus crasseux. Faites usage d’un chiffon humide pour le frottement des bouches d’aération hygroréglables.

Pub

Remplacez les piles tous les 2 ans. Après l’entretien, vérifiez l’alignement du caisson, de la roue du ventilateur et de la tension de la courroie.