Comment passer à l’autoconsommation ?

Les énergies solaire et éolienne rassemblent les 2 grandes catégories de ressources renouvelables et exploitables à petite et à grande échelle. Elles s’inscrivent dans un usage domestique à des fins d’autoconsommation. Leur installation sous-entend néanmoins des formalités quelque peu contraignantes.

Pub

Utiliser les panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques comptent parmi les solutions de production énergétique utilisées dans l’autoconsommation. Découvrez les formalités à entreprendre pour leur usage.

Exploiter l’énergie solaire

Nombreux sont les avantages de l’autoconsommation par des panneaux photovoltaïques. Les dispositifs se placent en toute aisance sur le toit de votre maison ou dans votre jardin. Leur taille évite tout risque d’encombrement et leur aspect se fond dans le décor. La pose de panneaux implique un prix conséquent oscillant les 11 000 euros. Heureusement, vous profitez d’une multitude d’aides de l’État pour booster l’installation (les aides de l’Anah, les subventions régionales et locales…). Par ailleurs, il est conseillé de jumeler l’installation de votre système de production électrique en parallèle aux travaux d’isolation pour économiser votre budget.

En plus d’une exploitation durable, les panneaux solaires permettent une réduction significative de votre facture d’électricité. Sachez qu’en l’absence de conditions météorologiques favorables, le réseau d’électricité local se charge de la production.

Les démarches à entreprendre

Après l’installation des panneaux photovoltaïques pour l’autoconsommation vient la demande de raccordement. La requête s’opère directement auprès de la mairie ou en ligne. Sont à préciser :

  • le plan de situation des dispositifs ;
  • le plan de masse ;
  • le mandat d’autorisation d’urbanisme ;
  • la surface de production ;
  • les spécificités techniques des onduleurs ;
  • les images de l’endroit de l’installation ;
  • les coordonnées de l’installateur ;
  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • les localisations du disjoncteur et du compteur ;
  • le numéro de PDL sur vos factures ;
  • le type de raccordement demandé.

Hello Watt, un acteur incontournable de l’autoconsommation photovoltaïque

Dans le marché de l’autoconsommation, Hello Watt, une entreprise naissante, souhaite apporter son aide aux particuliers. Son objectif : décourager les tentatives d’arnaques qui sont légion.

Le comparateur en énergie se lance dans l’offre d’autoconsommation

Suite aux coûts de l’investissement et de la difficulté à trouver des professionnels compétents, les ménages hésitent à poser des panneaux photovoltaïques. Le comparateur en ligne Hello Watt a pris l’initiative de lancer une offre d’autoconsommation à destination des particuliers.

« Notre objectif est d’accompagner le consommateur dans toutes les démarches et surtout de le rassurer », déclare son cofondateur, Sylvain Le Fahler. Il a mis en place un simulateur mesurant le niveau d’ensoleillement d’un emplacement spécifique en fonction de son positionnement. Ce dispositif dévoile un premier aperçu de la rentabilité de l’investissement. Si le projet peut être fructueux, le programme informatique proposera au demandeur un installateur digne de confiance pour la pose. Aussi, une quinzaine d’entreprises ont déjà été répertoriées dans sa base de données.

Lutter contre les arnaques

L’entreprise dénombre seulement 40 000 raccordements des installations au réseau en France, contre un million en Allemagne (où le coût de l’électricité est 2 fois plus élevé qu’en France).

Pub

D’après le juriste chez UFC-Que Choisir, Gwenaëlle Lejeune : « c’est un des secteurs sur lequel nous recevons de plus en plus de réclamations ». Les arnaques à la pose de panneaux se multiplient en effet. Le démarchage, le non-respect des délais de rétractation et le rendement faible par rapport aux promesses rassemblent les principales formes d’escroquerie.

C’est dans une perspective de lutte contre ces fraudes que l’entreprise souhaite apporter sa part de contribution.

L’énergie éolienne, une alternative rentable ?

L’éolienne est également une solution à l’autoconsommation. Son usage pour les particuliers soulève cependant quelques contraintes.

L’énergie éolienne

L’énergie éolienne renvoie à l’énergie générée à partir de mouvements des masses d’air (du souffle du vent). Elle est principalement utilisée pour un usage à grande échelle. Sur le continent européen, la France possède le deuxième plus grand parc éolien. La filière endosse d’ailleurs une grande responsabilité (de 50 %) dans la réduction de la part du nucléaire pour la production d’électricité française.

Dans le cadre d’un usage domestique à des fins d’économie d’énergie, on parle de « petit éolien ». Il s’agit d’un ensemble d’équipements destinés à créer de l’électricité pour répondre aux besoins énergétiques d’une habitation.

Les contraintes de l’énergie éolienne pour les particuliers

La pose d’une éolienne pour l’autoconsommation soulève une problématique principale : l’exposition au vent. Un anémomètre s’avère d’un grand soutien pour déterminer la puissance des courants d’air dans votre région.

Sur le plan administratif, la pose est interdite en zone militaire et dans les emplacements sous la protection du Plan Local d’Urbanisme. Une déclaration de travaux est aussi obligatoire pour l’installation d’éolienne de moins de 12 mètres de haut. Au-delà cette hauteur, c’est un permis de construire qu’il faut obtenir auprès de la mairie ou du préfet du département.

Pub

Les perturbations sonores et visuelles du dispositif peuvent conduire à un litige avec vos voisins. Pour éviter un tel désagrément, un avertissement préalable est donc recommandé.