Comment procéder à l’entretien de la climatisation ?

Le climatiseur est un appareil indispensable pour aérer la maison et lui offrir la température ambiante nécessaire au confort. Cependant, un entretien de la climatisation s’impose afin de tirer avantage de toutes ses performances. Voici quelques conseils.

Pub

Entretien climatisation : pourquoi est-ce nécessaire ?

Pour rafraîchir une pièce, le climatiseur brasse l’air de celle-ci. Ce procédé, sur le long terme, conduit à un encrassement des filtres auquel il faut remédier afin d’éviter une accumulation des particules en suspension. Si vous laissez l’encrassement tel quel, cela pourra toucher la qualité de l’air et diminuer le bon fonctionnement de la climatisation.

Une atmosphère plus saine

Entretenir la climatisation permet aussi de prévenir des bactéries et des moisissures responsables de nombreux symptômes tels que l’asthme, les allergies et même les maladies respiratoires les plus graves.

Une longévité assurée

Enfin, si votre appareil est bien entretenu, sa performance énergétique sera améliorée réduisant les risques de panne et de dysfonctionnement, garantissant ainsi une excellente longévité. À tout cela s’ajoute la diminution de la consommation énergétique.

Une économie d’énergie

L’économie d’énergie dépend avant tout du type de climatiseur choisi. Le calcul s’effectue en fonction du coefficient de performance (COP) de la climatisation. Le modèle classique se trouve au mieux de sa forme avec la technologie Inverter intégré dans son système. Celle-ci permet d’ajuster la consommation à la température désirée. En d’autres termes, vous ne consommez que l’énergie dont vous avez exactement besoin.

En ce qui concerne le climatiseur réversible, qui dispose d’une fonction de chauffage d’appoint utile en hiver, en plus du rafraîchissement de l’air en été, les modèles dont le COP est compris entre 3 et 5 sont les plus économes. Passons à l’entretien même de la climatisation.

Entretien climatisation : que faut-il faire ?

En général, l’entretien au niveau des filtres se fait toutes les deux à trois semaines. Chez certains modèles, il existe des indicateurs lumineux qui préviennent de la nécessité de nettoyer le climatiseur. Un nettoyage à l’eau tiède ou à l’aspirateur peut suffire.

D’autres climatiseurs présentent des fonctions de purification d’air qui, automatiquement, éliminent les mauvaises odeurs grâce à de performants filtres à changer tous les deux à trois mois.

Pub

Nettoyage des filtres

Le nettoyage des filtres est la principale étape de l’entretien de la climatisation. Une à deux fois par mois, retirez le filtre après avoir éteint l’appareil et procédez à un nettoyage à l’aspirateur afin d’éliminer les grosses poussières. Ensuite, passez un coup de chiffon humide avec de l’eau du savon dessus pour terminer avec un chiffon sec. Après séchage, remettez les filtres à leur place.

Nettoyage des unités intérieures et extérieures

Après les filtres viennent les unités du climatiseur qui peuvent aussi accumuler de la poussière. Au moins deux fois par an, pensez à nettoyer ces surfaces. Le procédé est simple. Une fois l’appareil éteint, passez un coup d’éponge légèrement humide sur toutes les parties de l’appareil y compris les câbles et les tuyaux en insistant sur les sorties d’air. Sur le marché, il existe certains produits spéciaux pour nettoyer le climatiseur. Par contre, faites attention aux produits agressifs. De l’eau et du savon suffiront.

L’unité extérieure, quant à elle, est exposée à différents déchets aériens, y compris les feuilles. Il convient de la nettoyer au moins deux fois par an. À cet effet, il vous suffit de vider le bac à condensats, d’enlever toutes les feuilles et de nettoyer à l’aide d’une éponge humide comme pour le cas des unités intérieures.

Un contrôle régulier par un professionnel

En complément avec l’entretien, il convient de faire examiner la climatisation au moins une fois par an, afin de vérifier l’état de son fonctionnement, de l’étanchéité du système et les éventuelles fuites. Ce contrôle technique est d’ailleurs obligatoire pour les climatiseurs dont le fluide frigorigène dépasse les 2 kg, soit une puissance minimale de 12 kW.

Entretien climatisation : quel coût prévoir ?

L’entretien de la climatisation génère des frais variant entre 100 et 300 €. Il est possible de souscrire à un contrat d’entretien recouvrant une année en général, avec un tarif oscillant entre 70 et 200 €.

La vérification par un professionnel compétent est requise, afin d’assurer la longévité de votre appareil. Vous pouvez également demander un devis d’entretien au moment de l’installation du climatiseur. De cette manière, un même artisan effectuera la mise en place et l’entretien de votre appareil. Sa familiarisation avec l’installation résoudra facilement les soucis techniques qui prêtent à confusion parfois lorsque les travaux ont été réalisés par un autre.

Pub

Quant au niveau des nettoyages divers, vous pouvez soit vous en occuper vous-même soit les confier à un professionnel. Dans ce cas, comptez entre 90 et 150 €. Vous voilà mis au fait sur la meilleure façon d’entretenir votre climatisation. Il ne vous restera plus qu’à acquérir le bon matériel si vous n’en disposez pas encore dans votre logement.