DHL Express : 100 nouvelles voitures électriques en France pour 2020

DHL Express, leader du transport express international en France a, il y a quelques années, fait part d’une grande ambition, celle de proposer des solutions zéro émission à l’horizon 2025. Récemment, le groupe a investi 1 million d’euros pour 23 Renault Master Z.E, qui sont des utilitaires électriques.

Pub

Des solutions zéro émission d’ici 2025

Si tout va bien, les 23 nouveaux véhicules électriques seront mis en circulation en avril 2020 et desserviront 11 nouvelles villes. Avec ces Renault Master Z.E, qui est un fourgon professionnel d’une capacité de 11 à 13 m3, DHL Express atteindra le nombre de 105 véhicules verts qui assurent les livraisons en France.

Grâce à ces nouvelles acquisitions, DHL Express France se rapproche de plus en plus de son défi, c’est-à-dire assurer 70 % de ses activités sur le premier et le dernier kilomètre avec des solutions zéro émission d’ici 2025. Le PDG de DHL Express France, Philippe Prétat a déclaré que chez DHL, la logistique verte est une priorité. Le groupe est très attentif aux nouvelles solutions proposées par les constructeurs d’utilitaires. C’est l’une des raisons principales qui l’a poussé à investir dans la version électrique du fourgon Master mise sur le marché l’an passé par Renault.

Il affiche ensuite son enthousiasme lorsqu’il s’agit d’expérimenter des initiatives qui permettent d’avancer vers l’objectif qu’il s’est fixé. « Livraisons collaboratives, consignes, points relais font également partie des solutions que nous proposons en centre-ville », a-t-il ajouté.

Les livraisons vertes en France se multiplient

L’initiative verte de DHL remonte en 2005 lorsqu’il a lancé pour la première fois les triporteurs en France, ce qui lui a valu le titre de pionnier des livraisons vertes (sans attendre les actuelles restrictions écologiques). Tout comme à l’époque, l’objectif de réduire au maximum l’empreinte carbone de ses activités se poursuit actuellement. Outre les voitures, la flotte zéro émission de DHL Express est également composée de triporteurs, de vélos et d’autres utilitaires électriques (Nissan eNV200, Voltia, MAN eTGE) pour assurer les tournées urbaines.

Pub

L’arrivée de ces 23 unités de Renault Master Z.E renforcera la gamme de véhicules zéro émission du groupe DHL France, en plus de ceux qui sont déjà en service ainsi que 5 unités de StreetScooter Work XL. Ces derniers sont des modèles fabriqués par la société StreetScooter, une filiale de Deutsche Post.

DHL souhaite encore aller plus loin pour réduire son empreinte carbone en collaborant avec des startups comme TousFacteurs et You2You, dont le but est de faire des livraisons collaboratives à pied ou à vélo. Le groupe va même jusqu’à s’étendre vers un réseau de consignes dans des commerces de proximité et des supermarchés. DHL compte actuellement 5 200 points Relais Colis® où les clients peuvent retirer ou déposer leur colis.

« Zéro émission » en 2050

Deutsche Post DHL Group a annoncé en 2017 un projet ambitieux : « Zéro Émission » d’ici 2050. Pour atteindre le haut de l’escalier, il faut qu’il monte les marches. Celles-ci incluent 4 étapes :

Pub
  1. Augmenter l’efficacité carbone des activités de 50 % par rapport à 2007
  2. Effectuer 70 % de ses activités sur le premier et le dernier kilomètre à l’aide de solutions d’enlèvement et de livraison propres grâce à des moyens de transport zéro émission comme les voitures électriques ou les vélos.
  3. Mettre en avant le respect de l’environnement auprès des chaînes logistiques des clients en intégrant des solutions vertes dans plus de 50 % des ventes.
  4. Former le plus de collaborateurs possible pour devenir experts GoGreen. Ils pourront ainsi s’impliquer activement dans diverses activités de protection du climat.

En quelques chiffres, DHL Express France, c’est :

  • 55 sites,
  • 34 vols quotidiens,
  • 5 200 points Relais Colis®
  • 1 800 véhicules
  • 37 % du marché de l’express international
  • +39 millions de colis/an