Fonctionnement d’une chaudière bois

Opter pour une chaudière bois est un investissement à long terme. Existant en plusieurs catégories, avec de rendements différents, elle fonctionne de la même manière que tous les autres types de chaudières. Une chaudière à bois permet d’économiser jusqu’à 50 % sur la facture d’énergie liée au chauffage. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cet appareil.

Pub

Comment fonctionne une chaudière bois ?

La chaudière à bois reprend le même principe que les chaudières classiques (chaudière gaz, chaudière à granulés, chaudière fuel, chaudière électrique). En brûlant un combustible dans la chaudière, l’énergie dissipée sous forme de calorie est transmise dans tout le bâtiment grâce aux émetteurs de chaleur. Le processus s’effectue via un circuit de chauffage qui relie la chaudière à ces émetteurs.

Il s’agit d’un circuit fermé permettant de maintenir la quantité d’eau nécessaire pour le transfert de chaleur. La chaudière à bois peut également être utilisée comme une chaudière eau chaude en permettant l’échange de chaleur entre le fluide caloporteur et le réseau d’eau sanitaire. Contrairement aux autres modèles, elle est cependant une chaudière manuelle. Elle utilise la bûche de bois comme combustible. Son alimentation doit régulièrement être réalisée par l’utilisateur.

Vous devez effectivement recharger votre équipement tous les jours ou une fois tous les deux jours en fonction de votre utilisation. Pour espacer les chargements, il est possible de stocker les calories hors usage et les déployer une fois que vous rallumez la chaudière. À noter qu’une chaudière bois sera plus efficace si vos combles sont bien isolés.

Les différents types de chaudières à bois

Il existe principalement trois types de chaudière bois : la chaudière à combustion montante, la chaudière à combustion inversée, la chaudière à tirage forcé et à combustion inversée. Le choix d’une chaudière ou d’un chauffe-eau est à la fois objectif et subjectif. Il doit reposer sur l’utilisation ainsi que sur le budget. Pour ne pas se tromper, une estimation de la consommation est incontournable.

La chaudière à combustion montante

Le fonctionnement ressemble à celui des cheminées traditionnelles. Tous les bois s’enflamment en même temps, nécessitant un chargement fréquent. Il offre un rendement correct bien que la combustion reste irrégulière. Avec un prix relativement faible, la chaudière à combustion montante reste un bon investissement, moyennant un entretien régulier.

La chaudière à combustion inversée

La chaudière à combustion inversée est munie de deux chambres : une pour le stockage des combustibles et une autre pour la combustion. Contrairement à la chaudière à combustion montante, les bûches de bois s’enflamment petit à petit et le chargement devient moins fréquent. Ce qui lui permet d’offrir un meilleur rendement. L’inconvénient de ce type de chaudière est la possibilité de condensation à l’intérieur de la chambre de stockage.

Pub

La chaudière à tirage forcé et à combustion inversée

La chaudière à tirage forcé et à combustion inversée est un type de chaudière à très haute performance énergétique, avec un rendement allant jusqu’à 90 %. Elle possède également deux chambres pour le stockage et la combustion. Un ventilateur permet le tirage forcé et la régulation de la dissipation d’air. Comme pour la chaudière à combustion inversée, le risque de condensation est toujours présent. Cet investissement est plus élevé, car elle demande une alimentation électrique pour mettre le ventilateur en marche. Par ailleurs, ce type de chaudière est capable de fournir la même efficacité qu’un chauffe-eau électrique, ce qui fait tout son avantage.

L’installation d’une chaudière à bois

L’installation d’une chaudière bois nécessite de bonnes anticipations. Il s’agit d’un équipement assez imposant, ainsi, il a besoin d’un grand espace, surtout pour le stockage des bûches. L’espace de stockage doit être à l’abri de l’humidité pour que les bois restent entièrement secs.

Une chaudière à bois doit avoir préalablement un circuit de chauffage central pour fonctionner. Il s’agit d’un circuit qui permet de rassembler les émetteurs de chaleur de votre maison, que ce soit le plancher chauffant ou les radiateurs à haute ou basse température.

Installer une chaudière bois est une opération complexe. Il est donc largement conseillé de faire appel à des professionnels certifiés QualiBois pour les travaux d’études, d’installation et d’entretien. Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour l’achat de votre chaudière en faisant appel à des entreprises qualifiées.

Faire des économies d’énergie avec la chaudière à bois

Le prix d’une chaudière à bois peut aller de 2 500 jusqu’à 7500 euros. Le coût peut s’avérer élevé à l’achat, cependant, c’est un investissement rentable sur le long terme. En installant une chaudière individuelle à bois, vous économisez largement sur votre facture annuelle liée au chauffage. La bûche de bois est également un combustible avantageux du point de vue économique. Même avec une recharge journalière, votre chaudière bois à bûche est toujours plus économique qu’un chauffage au gaz ou à l’électricité.

Pub

Si vous avez l’habitude d’utiliser une chaudière électrique, en basculant vers la chaudière à bois, vous économiserez plus de la moitié de votre budget pour le chauffage.