La climatisation serait-elle responsable du réchauffement planétaire ?

La France comme le reste du monde fait actuellement face à une hausse considérable de la température qui se ressent en toute saison. En effet, même les hivers sont moins froids depuis ces dernières années à cause du réchauffement planétaire. Pour mieux trouver des solutions à ce problème, il est important d’analyser les causes, parmi lesquelles est citée la climatisation.

Pub

Le climatiseur et le réchauffement climatique

À la base, la climatisation d’intérieur est un appareil qui a été conçu pour faire face à la chaleur. Depuis ces dernières années, cette dernière est de plus en plus intense sur le territoire français, comme dans tous les pays du monde. Pour cela, les nouvelles technologies innovent chaque jour en systèmes de ventilation toujours plus puissants les uns que les autres, et bien évidemment plus énergivores.

À part les systèmes de climatisation d’une maison, la climatisation de véhicule automobile connaît également un grand essor depuis sa création. Pourtant, chaque climatiseur, qu’il s’agisse d’une climatisation d’appartement ou d’automobile, est responsable de la dégradation de l’environnement. Plus précisément, comme chacun de ces systèmes est fortement énergivore, ils contribuent considérablement au réchauffement climatique.

L’air conditionné réchauffe encore plus la planète

Le réchauffement de la planète et l’utilisation de l’air conditionné forment un véritable cercle vicieux. En effet, on adopte un bon système de climatisation, notamment une climatisation à eau ou une climatisation à condensation, pour rester dans le confort d’un environnement moins chaud (ou moins froid en hiver). La climatisation a donc été conçue pour combattre la chaleur.

Et pourtant, ce système est l’une des principales causes du réchauffement de la planète. En effet, les énergies consommées par les milliards d’installations de systèmes de climatisation en France ne font qu’augmenter l’émission de gaz à effet de serre, contribuant à la destruction de la couche d’ozone qui est responsable du réchauffement de la planète.

Ainsi, plus le nombre de climatiseurs utilisés s’accroît, plus la terre se réchauffe. Et vice-versa, plus la terre se réchauffe, plus les gens auront tendance à adopter un climatiseur plus puissant et donc plus énergivore.

La climatisation : responsable du réchauffement urbain

La température en ville est légèrement plus élevée comparée à celle de la campagne. On observe une différence de près de deux degrés en général. D’après certaines études, la climatisation est la cause de cette hausse considérable de la température urbaine.

Effectivement, la climatisation automatique est très fréquente dans les grandes (et même les petites) villes françaises. La plupart des foyers, même les foyers à revenus modestes, disposent d’un système de climatisation à leur domicile.

Pub

Cependant, en campagne, peu de gens adoptent les systèmes de chauffage modernes tels que la climatisation électrique ou la climatisation à gaz. On retrouve dans ces lieux ruraux un mode de vie plus écologique. Ainsi, on y retrouve des modes de climatisation bio, rendant la chaleur est plus modérée en campagne.

Solution : adopter un système de climatisation écologique et sanitaire

Froid et climatisation sont deux choses inséparables, surtout en France, un pays où la température vire au négatif en hiver. Pourtant, c’est également un pays qui est souvent frappé par la canicule depuis ces dernières années (d’une température supérieure à 40 degrés). Là encore, la climatisation est un indispensable.

Pour rester dans le confort d’une température modérée chez soi, sans contribuer au réchauffement de la planète, il est plus conseillé d’opter pour un système qui utilise des énergies renouvelables. En effet, il existe des moyens plus écologiques d’atténuer la chaleur ou le froid dans son foyer.

Ce qui est par exemple le cas de la climatisation solaire, le rafraîchisseur d’air évaporatif ou encore la climatisation réversible. Chacun de ces systèmes est idéal pour une climatisation économique en énergie.

Les systèmes de climatisation écologique les plus conseillés

La climatisation réversible

La climatisation réversible fait partie des systèmes les plus propres pour lutter contre la chaleur. Adopter ce système vous permet de protéger l’environnement en plus de réduire vos dépenses, étant donné que le prix d’une climatisation réversible est plus ou moins abordable. Effectivement, c’est un système qui absorbe l’air extérieur pour rafraîchir ou réchauffer l’intérieur de votre domicile. Il utilise donc moins d’énergie.

Le rafraîchisseur d’air évaporatif

Aussi connu sous l’appellation « bio-climatisation », le RAE est une solution écologique très efficace pour réguler la température de son domicile. Il s’agit d’un appareil qui utilise le phénomène d’évaporation de l’eau pour rafraîchir l’air. Ce dernier est par la suite diffusé dans toute la maison pour un bon rafraîchissement à faible coût.

Pub

La climatisation solaire

Il est également possible d’utiliser l’énergie solaire à nos services pour lutter contre la chaleur. C’est un système qui recueille l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques pour s’alimenter. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de consommer moins d’énergie. La climatisation solaire est l’alternative écologique la plus performante de tous les temps. Cependant, elle est également la plus coûteuse.