L’entretien de vos fenêtres double vitrage

Le double vitrage constitue un véritable atout énergétique pour votre logement. Il assure la sécurité, renforce l’isolation et réduit la consommation énergétique. En l’absence d’un entretien, ces prouesses s’amenuisent au fil du temps. Voici donc les bonnes pratiques à adopter pour conserver le niveau de performances de vos fenêtres double vitrage.

Pub

Le nettoyage de l’intérieur d’un double vitrage

L’entretien d’une fenêtre bois double vitrage diffère de celui d’une fenêtre en PVC. Voici donc les techniques de base propres à tous les dispositifs.

Le nettoyage d’un double vitrage simple

Le double vitrage simple se compose de 2 vitres dotées d’une lame d’air isolante et séparées d’un air froid. En plus d’une isolation thermique optimale, le système offre une excellente isolation acoustique, à condition de lui accorder un entretien.

Commencez par un simple dépoussiérage de la surface à traiter. Imbibez un chiffon en microfibre d’alcool ménager et promenez-le sur la vitre. Au moyen d’une éponge imprégnée d’eau chaude, débarrassez la surface des dépôts graisseux.

Au besoin, démontez les vitres une à une afin de faciliter le nettoyage. La présence de buée entre les 2 éléments témoigne d’un problème d’étanchéité. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel est nécessaire.

Le nettoyage d’un double vitrage autonettoyant

Un vitrage autonettoyant est muni d’un verre spécifique habillé d’une couche fine de matériau minéral hydrophile, transformant les gouttes d’eau en film fin. Le vitrage est également photocatalytique. En d’autres termes, les matières organiques déposées sur la surface se décomposent sous l’effet de la lumière solaire. Évidemment, un entretien en continu maintient ces performances.

En règle générale, l’eau de pluie est suffisante pour nettoyer un double vitrage autonettoyant. Le dispositif possède un système empêchant la formation de dépôt de saletés organiques et d’éléments non minéraux sur la surface. En période estivale, un lavage manuel s’impose, quand la température atteint son comble. Le rituel consiste à projeter de l’eau à forte pression sur la surface, de manière à effacer la salissure. Peaufinez par quelques passages d’essuie-glace.

Le nettoyage d’un double vitrage anti-effraction

Le double vitrage anti-effraction est équipé d’un vitrage extérieur en verre feuilleté, composé de plusieurs plaques de verres collés les unes aux autres. Ces éléments sont séparés de film adhésif en polyester et de films de PCV, renforçant leur robustesse. Le dispositif de sécurité retarde l’intrusion des cambrioleurs tout en évitant les éventuels bris de glace.

En raison de la spécificité de ses composants, le double vitrage anti-effraction demande un entretien particulier impliquant l’usage d’un produit non corrosif. Pour ce faire, munissez-vous d’un chiffon imbibé du produit et frottez la surface bien délicatement. Puis, séchez la vitre à l’aide d’un papier journal roulé.

Quels sont les matériels à privilégier ?

Outre les bons gestes, les bons matériels sont incontournables à l’entretien des fenêtres double vitrage.

Pub

Les produits en plus

En dehors des produits non corrosifs et de l’eau, d’autres produits s’inscrivent dans la liste des matériels indispensables au nettoyage d’une fenêtre double vitrage :

  • le blanc de Meudon pour retrouver l’éclat de vos vitres ;
  • le vinaigre blanc à vaporiser pour repousser les insectes ;
  • la glycérine pour stopper la formation de buée sur les vitres ;
  • le liquide vaisselle pour éliminer les couches de poussières ;
  • le jus de citron à vaporiser pour purifier vos vitres et obtenir un résultat impeccable ;
  • l’ammoniaque (en quantité infime) pour rendre la transparence originale de vos vitres.

À noter que l’usage de ces produits repose sur les composants de votre menuiserie.

Les indispensables outils de nettoyage

Pour nettoyer votre double vitrage dans les règles de l’art, munissez-vous de :

  • un chiffon en microfibre pour éviter de pelucher la surface ;
  • une éponge humide pour assurer un bon nettoyage ;
  • un papier journal pour éviter la formation de trace ;
  • une raclette ou un racloir pour garantir un nettoyage optimal sans trace ;
  • une peau de chamois pour réduire les formations de graisses.

Le nettoyage s’opère en matinée ou en fin d’après-midi. En milieu de journée, l’ensoleillement accélère le séchage du produit et favorise la formation de traces.

Les bonnes pratiques de nettoyage

Quand faut-il effectuer l’entretien des fenêtres ? A-t-on besoin d’adopter un rituel quotidien ? Doit-on sous-traiter l’opération à un professionnel ? Voici ce qu’il faut retenir.

La fréquence de nettoyage

Chaque dispositif correspond à une fréquence précise. Les fenêtres double vitrage en bois ont l’avantage d’être solides, durables et performants. Elles ne demandent qu’un minimum d’entretien, à raison d’une fois tous les 7 à 8 ans. Toutefois, le cadre ainsi que les vitres méritent un dépoussiérage régulier.

Les fenêtres en PVC exigent un nettoyage à l’eau savonneuse, une fois tous les 3 mois. Pour débarrasser les surfaces des impuretés, elles réclament quelques coups de balai de temps à autre. Enfin, l’entretien des fenêtres en aluminium s’effectue tous les 6 mois.

Faire le nettoyage soi-même ou déléguer à un professionnel ?

L’installation des fenêtres double vitrage relève des compétences d’un professionnel, mais le nettoyage est à la portée de tous les amateurs. Cependant, l’intervention d’un expert est indispensable pour atteindre les surfaces difficiles d’accès. Sa présence se révèle tout aussi utile en cas de :

Pub
  • difficulté de fermeture des fenêtres ;
  • apparition de moisissures ;
  • persistance des saletés malgré le passage répété de chiffon et de papier journal ;
  • buée sur les vitres.

Il vérifie l’état du bois utilisé, la conformité de l’installation aux réglementations et l’état des pièces des ferrures.