Plus de coton-tige en plastique sur le marché en 2020

Le début de cette année 2020 est marqué par de nombreux changements, et particulièrement pour tout ce qui est en rapport avec l’environnement et la santé. Comme tous les ans, 2020 s’accompagne aussi de quelques réformes économiques et législatives.

Pub

Si cette année le prix du timbre ou des cigarettes est revu à la hausse ou si le SMIC est revalorisé, d’autres modifications ont également été constatées, et notamment l’interdiction de la vente des cotons tiges en plastique.

Le commerce des cotons tiges en plastique arrive à son terme

En France, une des priorités pour cette nouvelle décennie est le zéro déchet. Afin de diminuer l’impact environnemental, plusieurs interdictions sont entrées en vigueur, dont celui de l’usage des plastiques pour des produits jetables.

Alors que le coton-tige est un accessoire courant dans les pièces d’eau des Français, il ne le sera désormais plus. Sa vente est en effet prohibée. Cette mesure compte parmi les premiers gestes du gouvernement pour essayer de réduire la pollution plastique.

Des bâtonnets en papier seront substitués aux cotons tiges en plastique, lesquels ne sont plus disponibles à la vente. Bien que petit par sa teille, cet ustensile se révèle nocif pour l’environnement, au même titre que la vaisselle en plastique à usage unique. D’ici 2021, la liste des objets en plastique interdits au commerce fera l’objet de rajouts par d’autres produits.

Le coton-tige : un principal polluant des mers

Parce que le coton-tige fait partie de ces déchets qui polluent les océans, ce dernier a été rayé du marché. Vous avez sans doute déjà vu cette photo prise en 2017 par le photographe Justin Hofman. L’image a été capturée entre le Timor et l’Indonésie. Vous pouvez y observer un hippocampe collé à un coton-tige.

Sur terre comme dans les profondeurs marines, la pollution plastique est une véritable calamité. Selon le WWF, les déchets plastiques rejetés tous les ans dans la Méditerranée atteignent 11 200 tonnes.

Pub

Le coton-tige est classé dans le top 10 des déchets les plus jetés sur les plages, après les mégots et les bouteilles en plastique. Pour cette raison, la décision de le supprimer a été prise à l’unanimité. Cela a été voté dans la loi pour la reconquête de la biodiversité en 2016.

Le groupe Lemoine, leader européen du marché des cotons tiges, se met au vert

Le groupe Lemoine qui est situé en France est le leader européen du marché des cotons tiges. Afin de se plier aux nouvelles réglementations en vigueur, il compte changer de direction pour se mettre au vert.

Depuis déjà deux années, il œuvre dans le but d’exclure le plastique dans ses cotons tiges et de se tourner vers un matériau plus écologique. À l’heure actuelle, il travaille sur la conception de bâtonnets en papier et en produit près de 29 milliards. Ce tournant vers le vert constitue à ce jour pour ce leader une arme marketing. Le commerce de ces bâtonnets en papier a en effet décuplé en très peu temps.

D’autres produits en remplacement du coton-tige en plastique

D’autres produits permettent de remplacer le coton-tige. Dans le département de l’Ille-et-Vilaine, une entreprise nommée « Escurette » propose la vente du cure-oreille en inox et en bois. Voici de bonnes initiatives en faveur de la préservation environnementale.

Des professionnels ont par ailleurs mis au point des bâtons cosmétiques réutilisables, constitués de silicone flexible. Ils permettent de retirer la graisse, les saletés, le maquillage et bien d’autres impuretés. Ils peuvent aussi convenir au nettoyage des oreilles.

Pub

Bref, si certaines statistiques indiquent que plus de 1,5 milliard de cotons tiges sont employés et jetés au quotidien, il est parfaitement normal de voter pour leur suppression. En diminuant l’emploi journalier de ces produits jetables, la protection de l’environnement en sera d’autant renforcée.