Pourquoi le compteur Linky se permet-il d’allumer ou d’éteindre votre lampe de chevet ou votre téléviseur ?

Le déploiement de Linky, le compteur d’électricité de nouvelle génération par Enedis, vise à garantir à chaque ménage de se voir facturé sur la base de sa consommation réelle. Le consommateur peut aussi suivre en ligne et en temps réel sa consommation.

Pub

La survenue de curieux phénomènes imputés à ce compteur Linky semble toutefois, rebuter les consommateurs d’électricité. Nombreux sont ceux qui refusent cette nouveauté et veulent conserver leur compteur électromécanique classique. Le fait par exemple que le compteur Linky puisse allumer ou éteindre leur lampe de chevet ou leur téléviseur figure parmi leurs craintes.

Les curieux phénomènes imputés aux compteurs Linky

À la suite de l’installation de Linky chez vous, avez-vous remarqué que votre lampe de chevet ou votre téléviseur s’allume ou s’éteint tout seul ? D’autres usagers ont également remarqué cela depuis que leur maison est équipée de ce compteur de nouvelle génération. Ce souci ne concernerait toutefois que les lampes et les télés tactiles. Ces modèles ont la particularité de pouvoir être allumés ou éteints par un simple effleurement de n’importe lequel de ses éléments.

Des abonnés ont déjà saisi le gestionnaire du réseau d’électricité concernant ces dysfonctionnements. Jean-Lorain Genty du projet Linky y a répondu. Selon ce dernier, ces ennuis ne se produisent qu’avec des articles de fabrication chinoise et non conformes à la norme européenne. Cela a été confirmé chez la totalité des cas qu’ils ont étudiés. Bien que ces luminaires et téléviseurs soient estampillés de la marque CE ou NF, ils ne respectent pas les bandes de fréquences normalement allouées à leur usage et chevauchent sur les bandes réservées au Linky.

D’autres pannes figureraient dans les retours d’expérience usagers. Enedis affirme toutefois que ces soucis sont marginaux et qu’un agent de ce gestionnaire est envoyé auprès de l’abonné pour chaque signalement afin de vérifier le fonctionnement de l’installation. « Nous avons remarqué que lors de la mise hors tension, certains appareils, comme les plaques à induction, se mettent en sécurité. Une manipulation est alors nécessaire pour les réactiver » a indiqué Enedis. Pour les box internet, la mauvaise réception proviendrait ici encore d’une mauvaise configuration des bandes fréquences.

Pub

Les ondes électromagnétiques incriminées dans la survenue de ces curieux phénomènes

Ces soucis d’allumage et d’extinction intempestifs de luminaires et de téléviseurs se déclarent quasiment en simultané avec la publication des résultats de l’étude par l’Agence nationale des fréquences ou ANFR des nouvelles mesures de champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky.

Les résultats de cette étude complètent ceux obtenus en mai 2016 à travers des relevés effectués en laboratoire. Ces mesures ont ainsi confirmé que les niveaux d’exposition générés par le compteur Linky sont très faibles. Selon l’ANFR, le niveau d’ondes électromagnétiques émises par le dispositif intelligent de comptage serait plus bas que ceux générés par une perceuse électrique sans fil, un babyphone connecté, une plaque de cuisson à induction…

Malgré toutes ces informations rassurantes, l’Institut National de la consommation ou INC incite toujours les usagers à la vigilance. Il leur demande ainsi de signaler tout dysfonctionnement constaté du compteur Linky à Enedis. D’autant plus que ce dernier s’est engagé à résoudre chaque dysfonctionnement signalé en envoyant un de ses techniciens vérifier l’installation.

Pub

Il faut rappeler que ce compteur de nouvelle génération est installé gratuitement dans chaque foyer en remplacement de l’ancien modèle électromécanique. L’installation se fait suivant un calendrier de déploiement préétabli qui a été lancé le 1er décembre 2015. Ce nouveau type de compteur est prévu être installé chez tous les consommateurs d’électricité de France d’ici à la fin de 2021.