Programmateur de chauffage : l’essentiel à connaître

En fonction de vos habitudes journalières et en vue d’un confort optimal au sein de votre domicile, offrez-vous un dispositif permettant de contrôler votre chauffage. Le programmateur de chauffage est l’outil indispensable pour bénéficier d’un réglage automatique facile. Compatible avec tous les systèmes de chauffage, il est facile d’installation.

Pub

Le programmateur de chauffage : une température permanente selon vos envies

Le programmateur de chauffage peut être branché à votre chaudière ou à vos radiateurs électriques, en vue de régler aisément la température ambiante désirée dans l’ensemble de votre habitation. Grâce à un appareillage plus performant, il est même envisageable de réaliser un paramétrage en fonction des différentes pièces présentes.

Vous avez par exemple la possibilité de fixer le réglage à 17 °C durant la nuit ou pendant votre absence et de le programmer à deux degrés de plus, à l’heure de votre retour.

Par ailleurs, si vous décidez de vous absenter quelques jours, activer le mode « hors gel » vous permet de garder la température à son minimum, sans pour autant devoir éteindre votre chaudière. De plus, sachez que cette solution permet d’entretenir son chauffage et de réaliser de vraies économies.

Profiter de la programmation automatique

Lorsque le programmateur est paramétré, selon vos besoins, la gestion du chauffage s’effectue de manière entièrement automatique. Le système est assez simple, vu qu’il se base sur une sonde de température extérieure ainsi que sur de robinets thermostatiques. L’installation est préconisée par le Grenelle de l’environnement et va également dans le sens des nouvelles règlementations thermiques. De ce fait, en faisant acquisition d’un tel appareil, vous êtes éligibles à différentes aides financières, dont la réduction de TVA de 5,5 %.

Réaliser des économies d’énergie grâce à cet appareil

Dans la pratique, lorsque le programmateur est combiné à un système de régulation, la performance de votre chauffage permet de réduire la consommation de l’ordre de 10 à 25 %. Si vous ne disposez pas de système de régulation, vous pourrez toutefois espérer jusqu’à 15 % de baisse de consommation. Dans tous les cas, le niveau de performance réel dépendra avant tout de la qualité de l’isolation des lieux.

Aucun investissement extravagant n’est nécessaire

L’installation d’un programmateur de chauffage ne nécessite aucun investissement d’envergure. Il est possible d’opter pour un modèle filaire ou sans fil pour équiper un nouvel équipement de chauffage. Il en est de même pour une chaudière et des radiateurs électriques déjà en place. Sur le marché, le matériel coûte 300 € au maximum.

Bien évidemment, les prix varient en fonctions de vos objectifs. Même sans travaux spécifiques, l’installation de l’appareil est de préférence attribuée à un professionnel. Il sera en mesure de relier la console centrale à tous les émetteurs de chaleur. C’est l’une des conditions indispensables pour prétendre aux différentes aides financières.

Pub

Le fonctionnement d’un programmateur dépend du type de chauffage

Assurant chacun leur rôle, programmateur chauffage et chaudière contribuent au confort thermique du foyer. Dans un premier temps, la chaudière assure la régulation de la température de l’eau dans les circuits internes. Quant au programmateur, il adaptera la puissance de chauffe en fonction de la température désirée.

Le programmateur commande la puissance du convecteur de la chaudière via un fil pilote ou par infrarouge. Le système est à peu près le même pour le cas d’un radiateur électrique. Les systèmes sans fil sont généralement plus chers à l’achat, mais ont l’avantage de ne nécessiter que peu de travaux.

Comment installer son programmateur sur une chaudière ?

L’installation est généralement plus complexe dans le cas d’une chaudière équipée d’une vanne de mélange, ainsi qu’au niveau des fameux convecteurs électriques. Pour ces cas de figure, l’appareil devra être relié à tous les émetteurs de chaleur via un courant porteur. De plus, les radiateurs devront également être raccordés à des récepteurs, connectés pour leur part sur le réseau électrique.

L’installation d’un contacteur de puissance pourra être requise, afin d’interrompre l’afflux de courant si ce dernier est trop élevé. Là encore, il est conseillé de faire appel à un chauffagiste ou à un électricien pour bénéficier de leur expertise.

Comment procéder au réglage proprement dit ?

La dernière étape consiste à régler le programmateur selon les zones de la maison et de la période de la journée.

Les réglages d’origine ajustent la température à 19 °C dans les zones de confort, puis la réduisent à 16 °C lorsque l’on souhaite passer en mode économie. Quant au mode hors gel, il est fixé à 7 °C.

Vous pourrez tout à fait modifier ces paramètres si vous avez d’autres espaces à chauffer ou si vous souhaitez configurer certaines plages horaires de la semaine.

Pub

Le tour est joué, à présent,votre appareil peut réguler de manière autonome la température ambiante de votre habitation. Enfin, aucun entretien particulier n’est à réaliser sur le programmateur, à part effectuer le changement régulier des piles.