Quand faut-il remplacer sa chaudière ?

Il est préférable de ne pas attendre que sa chaudière rende l’âme pour la remplacer. Cela va représenter une perte de temps et d’argent. Quand faut-il alors remplacer sa chaudière ?

Pub

Quand remplacer une chaudière ?

Vétuste, abonnée aux pannes ou tout simplement énergivore devenant source de l’explosion de la facture mensuelle, etc. Autant de raisons pour se procurer une nouvelle chaudière.

Quand elle se fait vieille

Les experts conseillent de remplacer sa chaudière au gaz, au fioul ou électrique une fois qu’elle a passé le cap des 15 ans. Pour cause, les vieux appareils sont obsolètes avec le temps. Ils perdent tout leur intérêt côté rendement avec seulement 85 à 90 % contre 100 % à 109 % pour les appareils récents. Ces appareils sont source d’inconfort thermique. Ils ne distribuent plus la chaleur de façon homogène dans toutes les pièces de la maison.

Quand les pannes sont trop fréquentes

La chaudière ne fonctionne plus, le thermostat n’est plus valide, les fuites sont de plus en plus abondantes, autant de pannes fréquentes des chaudières. À chacune de ces figures de cas, il faut envisager un remplacement de chaudière. Toutes ces réparations peuvent coûter cher,  prestations du chauffagiste et pièces à changer comprises. De plus, les pièces se font plus rares et plus onéreuses. À noter que les vieux modèles demandent énormément d’entretien.

Quand les factures augmentent

Les systèmes de chauffage d’antan représentent de vrais gouffres énergétiques. Ils consomment 30 % de plus que les récents modèles. Et ce problème s’aggrave au fil des années. La facture augmente donc chaque année, ce qui a un impact toujours plus conséquent sur le budget des ménages. Certes, remplacer la chaudière s’avère onéreux, mais c’est un investissement fiable et sur le long terme.

Pub

Quand les besoins énergétiques changent

Un nouveau membre de la famille qui arrive, un enfant qui quitte la maison familiale, autant de situations qui peuvent modifier les besoins énergétiques du foyer. Remplacer la chaudière revient donc à adapter les dépenses énergétiques aux besoins de la famille. Éviter les surplus va permettre également de faire des économies sur la facture énergétique.

Combien faut-il payer pour remplacer une chaudière ?

Avant tout, il faut savoir que remplacer une chaudière à gaz permet de réduire de 15 % à 25 % la consommation énergétique. Remplacer une chaudière au fioul, au bois ou électrique par une chaudière au gaz à condensation dans une maison de 100 à 200 m² coûte entre 4 000 € à 8 000 €, installation incluse. Le coût de remplacement de chaudière par un système au mazout à condensation tourne aux environs de 7 000 €, installation comprise.

Plusieurs aides pour remplacer sa chaudière ont été mises en place pour aider les propriétaires et locataires, dans le cadre de la transition écologique. Le remplacement de chaudière et le crédit d’impôt permettent à ses bénéficiaires de jouir de -30 % pour l’achat d’une chaudière au gaz à haute performance. Le dispositif est supposé avoir pris fin le 31 décembre 2019, mais les familles à revenus insuffisants peuvent en bénéficier jusqu’à fin 2020.

Pub

Le CITE a fusionné avec certaines aides de l’Anah et devient en 2020, Maprim’Rénov. Cette prime au remplacement de chauffage s’élève à 800 € pour les familles modestes et 12 000 € pour les très modestes.