Système solaire combiné : combien ça coûte ?

L’exploitation de l’énergie solaire a un impact écologique et économique considérable. Pour en profiter, les particuliers peuvent de nos jours procéder à l’installation d’un système solaire combiné performant pour s’approvisionner en chauffage et en eau chaude sanitaire dans leur logement. À combien s’élève donc le coût de ce système de chauffage moderne ?

Pub

Le coût d’un système solaire combiné

Le budget à prévoir

L’installation d’un système solaire combiné représente un investissement assez énorme pour les particuliers. Comptez environ 1 000 euros pour acquérir un mètre carré de capteurs solaires thermiques. Notons qu’un mètre carré de capteurs solaires peut chauffer 10 m² du logement localisé dans une région plutôt ensoleillée, à l’instar de l’Île-de-France.

L’Agence de la transition énergétique présente d’ailleurs des références de prix d’un système solaire combiné :

  • près de 13 000 euros pour la pose d’un petit système solaire combiné, avec 10 m² de capteurs pour 70 m² de surface chauffée ;
  • avoisinant les 20 000 euros à 25 000 euros pour l’installation d’un système solaire combiné, avec 20 m² de capteurs pour 150 m² de surface chauffée.

Les critères pour estimer ce budget

L’estimation du budget nécessaire pour la pose d’un système solaire combiné dépend de nombreux critères, à savoir :

  • le nombre et la taille des capteurs solaires correspondant à la surface du logement à chauffer et au nombre de ses habitants ;
  • la complexité des travaux selon l’état de l’isolation de l’habitation, les spécificités de l’équipement choisi et l’accessibilité du chantier ;
  • la localisation de l’habitation et le degré d’ensoleillement dans la région ;
  • les éventuelles options proposées par l’installateur.

Le devis établi par un professionnel

Avant de choisir l’installateur d’un système solaire combiné, comparez quelques devis gratuits transmis par des entreprises intervenant dans votre département ou région. Sur chaque devis, vérifiez certaines informations telles que :

  • les principales prestations proposées par l’artisan ;
  • les aménagements supplémentaires nécessaires pour supporter certains équipements (terrassement, chape en béton, dallage ou autres) ;
  • les prix pour chaque équipement, accessoire et fourniture ;
  • les frais de transport de l’équipement et le coût de déplacement des ouvriers.

Les travaux d’installation d’un système solaire combiné avec ballon d’eau chaude intégré peuvent exiger l’intervention de divers corps de métier. Ces professionnels doivent chacun vous fournir des devis détaillés et précis afin de vous donner une idée du budget total à prévoir.

Pub

Les aides pour alléger le coût d’un système solaire combiné

La pose d’un système solaire combiné à des fins d’autoconsommation s’avère coûteuse. Il est ainsi astucieux de saisir les aides et subventions réservées à ce type de travaux d’amélioration énergétique. Si vous percevez des revenus intermédiaires (jusqu’au décile de revenus 8), vous pourrez bénéficier d’un Crédit d’Impôt Transition Énergétique ou CITE 2020. Le montant de cette aide s’élève à 4 000 euros.

Votre projet d’installation d’un système solaire combiné peut également être éligible à la prime Coup de Pouce Chauffage ou prime à la Conversion Chaudière, sous certaines conditions. Ces travaux doivent être prévus pour remplacer votre ancienne chaudière au fioul, à gaz ou au charbon. Le montant de cette prime est de 4 000 euros pour les foyers aux ressources modestes et de 2 500 euros pour les autres foyers.

De nombreuses autres aides permettent d’alléger vos dépenses pour exécuter votre projet, à savoir :

  • l’aide MaPrimeRénov de l’ANAH : déposez votre dossier pour avoir cette nouvelle aide, si vous faites partie des ménages aux ressources « très modestes » ou « modestes » ;
  • la TVA réduite à 5,5 % : la fourniture et la pose des appareils à énergie renouvelable, dont le système solaire combiné, vous permettent de jouir d’un taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • les aides locales ou régionales : adressez-vous à la mairie de votre commune ou à la préfecture ou encore ou au Conseil Général de votre département pour obtenir une subvention servant à financer vos travaux ;
  • l’éco-prêt à taux zéro 2020 : l’achat d’un système solaire combiné individuel peut être financé par ce type de crédit sans intérêts.

Vos avantages en installant un système solaire combiné

Un équipement innovant 2 en 1

Un système solaire combiné peut satisfaire jusqu’à 50 % vos besoins en chauffage et jusqu’à 75 % vos besoins en eau chaude sanitaire. Cet équipement produit de l’énergie propre et renouvelable pour chauffer votre logement et pour vous approvisionner en eau chaude toute l’année. Pensez tout de même à installer un appareil d’appoint pour combler tous vos besoins en chauffage et en eau chaude. Pendant l’été, lorsque votre système de chauffage est en arrêt, votre système solaire combiné peut être utilisé pour chauffer votre piscine sans vous ruiner.

Des économies d’énergie assurées

Pub

Votre système solaire combiné exploite une source d’énergie gratuite et illimitée : le soleil ! Selon le degré d’ensoleillement de votre région, cette installation vous permet d’effectuer jusqu’à 70 % d’économies sur vos factures d’eau chaude et de chauffage. Bien que le coût d’un système solaire combiné représente un grand investissement, son coût d’entretien est minime et sa durée de vie est de 20 ans en moyenne.