Un chauffage efficace grâce aux énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont les meilleurs dispositifs pour lutter contre la précarité énergétique. Certes, c’est un investissement conséquent, mais grâce aux nombreuses aides, la facture se fait moins lourde.

Pub

La géothermie

La géothermie énergie renouvelable est une technique consistant à chauffer son intérieur grâce à la chaleur stockée sous la terre. La chaleur captée ne dépasse pas les 30°C et provient des nappes phréatiques situées à 100 m de profondeur. Cela est possible grâce à une indispensable pompe à chaleur géothermique.

En captage horizontal, les tubes sont enterrés à 60 à 120 cm de profondeur. Et s’étalent sur une surface de 1.5 ou 2 fois plus grande que l’espace à chauffer. Si cela n’est pas possible, on optera pour la technique de captage vertical. Deux puits d’une profondeur de 50 m suffisent pour chauffer une surface de 120 m².

L’aérothermie

Avec l’aérothermie, ce sont les calories présentes dans l’air qui vont servir à chauffer le logement. Le processus de transformation de cette énergie renouvelable dans la maison s’effectue grâce une pompe à chaleur air-air ou air-eau. La chaleur est soit diffusée dans toute la maison soit dans le système de chauffage. Les performances de ce type d’énergie renouvelable varient en fonction des conditions d’utilisation. Il est préférable de le conjuguer avec une autre source d’énergie.

Le système solaire combiné

Bien qu’utilisant la même source d’énergie renouvelable, le système solaire combiné est différent du chauffe-eau. En plus de fournir de l’eau chaude sanitaire, il fait également office de chauffage pour toute la maison. Mis à part les capteurs solaires thermiques, il utilise une autre source d’énergie qui prend le relai lorsque les conditions pour une utilisation optimale ne sont pas réunies.

Ce dispositif d’énergie renouvelable couvre 40 à 60 % des besoins en chauffage d’un foyer. Le chiffre arrive à 70 % dans les zones qui jouissent d’un ensoleillement optimal. Il couvre également quelque 70 % des besoins en eau chaude. Un système solaire combiné  permet de réduire de 80 % la facture énergétique.

Il existe deux types de chaudière système solaire combiné : le plancher chauffant direct et l’hydro-accumulation. L’eau chaude est stockée dans la dalle pendant la journée tandis que la chaleur est diffusée la nuit. Plus la température de l’eau est basse, plus le rendement est élevé. Ce système solaire combiné chauffage diffuse la chaleur de façon homogène dans toute la maison.

Pub

Avec l’hydro-accumulation, l’eau est conservée dans un ballon tampon. Le chauffage fonctionne de jour comme de nuit via des émetteurs tels que des radiateurs. Ce système solaire combiné avec ballon d’eau chaude intégré a l’avantage d’être facile à installer. Il est donc parfait en construction comme en rénovation.

À quelles aides prétendre pour un chauffage à l’énergie renouvelable?

Les prix d’un chauffage à énergie renouvelable vont de 8 000 € à 16 000 € en fonction du système choisi. De nombreuses aides pour la transition énergétique ont été mises en place pour amener les ménages français à franchir le pas malgré le coût de ces dispositifs à énergie renouvelable en France,

La TVA à taux réduit

L’installation d’un dispositif à énergie renouvelable en 2020 donne droit à une TVA réduite de 5,5 %. Cette aide s’adresse aux logements à usage habitation achevés depuis au moins deux ans. Propriétaire comme locataire peuvent prétendre à cette aide. La TVA à 5,5 %  sur le prix du système solaire combiné est cumulable avec d’autres aides telles que la Prime Energie, les aides de l’Anah, l’EPTZ et bien d’autres encore.

Le crédit d’impôt

Si le crédit d’impôt pour énergies renouvelables a étéremplacé par MaPrim’renov le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2020. Propriétaires occupants, bailleurs ou locataires peuvent bénéficier de cette aide pour des logements achevés depuis deux ans au moins. Il est à hauteur de 30 % des travaux éligibles. Le montant de ces travaux est plafonné à 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple et 400 € pour chaque personne supplémentaire sur une période de 5 ans.

Le CITE s’applique au matériel et à la pose pour les familles à revenus modestes. Le plafond est de 1000 €/m² de capteurs solaires thermiques pour une superficie maximum de 10 m². Les panneaux doivent être certifiés SolarKeymark et installés par un professionnel RGE.

Pub

L’Eco PTZ

Le matériel et la pose d’un système à énergie renouvelable en France sont éligibles à l’Eco-prêt à taux zéro. Les travaux indissociablement de l’installation sont également éligibles. Il n’y a aucune obligation de passer par des bouquets de travaux pour bénéficier de ce financement depuis le 1er mars 2019. Sur 15 ans au maximum, le plafond est de 15 000 € pour une opération seule, 25 000 € pour un bouquet de deux travaux, et 30 000 € pour trois travaux.