Acheter reconditionné, c’est contribuer à la protection de l’environnement

L’évolution rapide de la technologie accélère la sortie de nouveaux modèles d’appareils électroniques, smartphones et ordinateurs, incitant les utilisateurs avides de nouveautés à jeter les leurs à la poubelle. Les composants d’appareils électroniques ne sont pas recyclables, aussi, jeter ces derniers ne fait que gonfler l’indice de pollution dans le monde. Le reconditionnement peut représenter une solution écologique valable.

Pub

Le reconditionnement : qu’est-ce que c’est ?

Le reconditionnement a comme principe de redonner vie aux appareils électroniques dysfonctionnels. C’est un moyen de limiter les déchets non recyclables dans le monde. Le reconditionnement d’un appareil peut être du ressort de deux types de professionnels, soit le service après-vente d’une marque, soit une usine spécialisée dans le reconditionnement.

En général, un appareil est retourné chez le service après-vente quand il présente des défauts de fabrication. Dans le cas d’espèce, il est très probable que l’appareil n’ait jamais été utilisé, ou très peu. Mais il peut aussi s’agir d’appareil utilisé des mois, voire des années avant d’être retourné au SAV.

Dans tous les cas, l’appareil en question, smartphone, tablette ou ordinateur, subira une remise en état totale de manière à ce que l’ensemble de ses fonctionnalités soient de nouveau en ordre de marche. Bien évidemment, les pièces défaillantes feront l’objet de remplacement par des pièces pouvant être neuves ou récupérées à partir d’autres appareils.

Un appareil reconditionné a certes beaucoup de chances de ressembler à un neuf, vous pouvez cependant être sûr qu’il fonctionne bel et bien comme s’il en était un.

Si on ne peut pas recycler, on reconditionne !

Dans le cadre de la protection de l’environnement, nous avons tous entendu parler de recyclage. Il s’agit de récupérer les déchets et de les transformer, de manière à ce qu’ils trouver usage dans d’autres domaines. On peut ainsi citer comme exemple parmi tant d’autres, le recyclage des bouteilles en plastique en objets de décoration.

Pub

Le reconditionnement est un autre concept qui reprend plus ou moins les principes du recyclage. Étant donné que certaines parties d’appareils électroniques ne peuvent plus servir à grand-chose, leurs composants seront réutilisés dans la réparation d’autres appareils électroniques. Ainsi, tout comme le recyclage, le reconditionnement est une solution environnementale.

Le reconditionnement est assez répandu en France comme dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Japon et en Chine. Vous trouverez effectivement dans les grandes villes françaises des établissements spécialisés dans le matériel reconditionné, à commencer par les SAV des grandes marques comme Apple et Samsung.

Le reconditionnement pour privilégier le zéro déchet

Comme ils ne sont pas recyclables, les déchets électroniques sont des éléments extrêmement nocifs pour l’environnement. Certains appareils électroniques, fonctionnels ou non, sont susceptibles d’émettre des ondes nuisibles à la santé de l’homme ou contenir des substances hautement toxiques, même en quantités infinitésimales. Brûler ces déchets électroniques est également un acte très polluant pour l’environnement et absolument prohibé.

Le reconditionnement est donc une solution qui vise à privilégier le concept « zéro déchet » et éviter toute autre action pouvant se révéler destructrice pour l’environnement.

Contribuer pour l’environnement et flatter son porte-monnaie

Le réchauffement planétaire est en grande partie dû à l’évolution rapide de la technologie. Acheter des appareils reconditionnés ne vous permet certes pas de retarder l’évolution technologique, mais au moins, de limiter la production d’appareils électroniques, ce qui est déjà une sérieuse contribution à l’écologie.

Pub

Par ailleurs, comme certaines de leurs pièces ne sont plus d’origine, les appareils reconditionnés sont vendus à un prix intéressant, parfois même à la moitié de leur prix neuf. Consommer reconditionné va donc vous permettre de faire des économies en plus de contribuer à la protection de l’environnement.