Après la tempête Ciara, voilà déjà Inès prévue balayer la zone nord-ouest de la France ce jeudi

La tempête Ciara est à peine partie que voilà déjà la dépression Inès qui pointe son nez. Prévue traverser le pays à partir de ce jour entre 11 et 16 heures, cette dernière est à l’origine du mauvais temps secouant toute la partie nord de la France. Des rafales pourraient souffler sur les côtes de la Manche. Quatre départements du nord-ouest de l’Hexagone sont d’ores et déjà placés en vigilance orange.

La prudence est de mise face aux éventuelles chutes d’arbres

La Manche, la Seine-Maritime et la Somme sont placées sous surveillance pour d’éventuelles vagues et submersion. La Manche et le Calvados sont quant à eux, sous le risque d’orages et de vents forts.

Les vents soufflent sur la France notamment sur les côtes de Bretagne et sur la Manche avec des vitesses allant jusque dans les 100 à 110 km/h sur la Manche et sur le Calvados. Ils pourraient même souffler jusqu’à 130 km/h sur les caps du Cotentin. Les vents seront également particulièrement forts de l’estuaire de la Gironde au Centre.

 Les pays de Loire aux Ardennes endureront aussi des vents de 70 à 80 km/h, voire de 90 km/h qui se déplaceront vers tout le Nord-Est. Des rafales de 80 à 100 km/h souffleront également sur le Massif Central.

Depuis cet après-midi, le nord-est de l’Hexagone ainsi que toutes les régions allant du Centre au Nord sont sous les averses accompagnées quelques fois d’orages et de grésil. Des pluies d’intensité plus modérées s’abattront sur la Bretagne.

Quatre départements du Nord-Ouest de nouveau mis en vigilance orange

Depuis le début de cette année, le nord-ouest de la France n’a pas été épargné par les tempêtes et les dépressions. En raison des risques encourus, la Manche, la Seine-Maritime, la Somme et le Calvados sont tous mis en vigilance orange depuis ce mercredi après-midi. Il se peut que cette alerte soit levée en fin d’après-midi.

Chaque habitant de ces départements est tenu de suivre les informations concernant l’évolution de la situation météorologique. Météo France recommande à chacun de limiter les déplacements au strict minimum et d’éviter les zones à haut risque d’accident. Les riverains habitant sur le littoral sont tenus quant à eux, de fermer toutes les portes, fenêtres et volets donnant sur le littoral.

Les recommandations en vigueur

Météo France annonçait hier que le phénomène de vague de submersion pourrait provoquer des inondations rapides. Les infrastructures du littoral pourraient fortement en souffrir. La saturation actuelle des sols à la suite des abondantes précipitations tombées lors de la tempête Ciara, favorise la chute des arbres. Chacun doit prendre des précautions pour assurer sa sécurité vis-à-vis de ces risques.

Voici toutes les recommandations actuellement en vigueur pour chaque habitant des zones concernées :

  • S’éloigner des côtes et estuaires ;
  • Éviter de s’engager sur les routes inondées ou exposées à la submersion ;
  • Surveiller la montée des eaux ;
  • Ne pas prendre la mer, ne pas se mettre dans l’eau et arrêter toute activité nautique ;
  • Protéger les biens susceptibles d’être inondés ou emportés par l’eau ;
  • Fermer toutes les ouvertures en front de mer ;
  • Prévoir des vivres et du matériel de secours ;
  • En cas d’inondation, rejoindre un point haut ou se mettre à l’étage ;
  • S’informer auprès des autorités compétentes, dont Météo France, en suivant leurs comptes rendus officiels et en respecter à la lettre les recommandations.

Chaque habitant des régions placées en vigilance orange doit respecter à la lettre ces recommandations. C’est le meilleur moyen pour assurer sa sécurité et celui de ses biens.