Baisse de 30 à 40 % du tourisme en France à cause du coronavirus

L’économie mondiale est considérablement affectée par la propagation du Covid -19. Le tourisme demeure le plus touché par ce fléau. Voici un point sur l’état actuel du secteur touristique en France.

Pub

Les conséquences du Covid -19 touchent l’économie française

Le dimanche 23 février 2020, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a révélé les mesures prises pour lutter contre le « risque réel » du coronavirus sur l’économie mondiale. Les mobilisations ont éclos à la suite d’un sommet à Ryad entre les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20. Selon le ministre français, le pays se déclare prêt à faire face à une éventuelle aggravation de l’impact du Covid -19 sur l’économie du monde.

L’appel à la solidarité et l’étalement de charges comptent parmi les mesures citées à l’issue de l’assemblée générale. Selon Le Maire, le coronavirus a provoqué une chute de 30 à 40 % du tourisme en France. Chaque année, elle reçoit environ 2,7 millions de touristes chinois. Cependant, le ministre confirme la réduction pour  2020.

Air France prend les devants

Le secteur du transport aérien a fait les frais de l’épidémie. Air France a publié un flash info sur son site officiel à l’intention de ses usagers. La compagnie aérienne fait un rappel sur l’état de son réseau vers la Chine. Depuis le 30 janvier 2020, Air France a suspendu les vols en direction vers la Chine continentale, actuellement touchée par le fléau. Aussi, la compagnie entend prolonger cette suspension jusqu’au 28 mars 2020.

Pub

Une éventuelle reprise des vols sera envisagée à partir du 29 mars, en fonction de la situation. Air France et son partenaire KLM lèveront la suspension des vols de/vers Shanghai et Pékin tout en réalisant un vol en alternance au quotidien vers les autres destinations. Les 2 compagnies prévoient un retour à la normale à partir du 13 avril 2020. En attendant, l’arrêt des vols vers Wuhan est maintenu.

Par ailleurs, la compagnie Air France prévient ses passagers concernant certaines mesures à l’encontre des autorités locales. En effet, les clients ayant séjourné en Chine (en Chine continentale et dans la province de Hubei) durant les 14 derniers jours doivent être soumis à quelques restrictions.

Fin de la mise en quarantaine des derniers rapatriés de Chine dans le sud de la France

Les dernières personnes rapatriées dans le sud de la France ont fini leur quarantaine. À l’heure actuelle, il ne reste plus qu’environ une trentaine de ressortissants français en quarantaine à Branville, dans le Calvados. Ces personnes sorties ont été certifiées négatives au test du Covid -19, selon la préfecture. Cette dernière confirme que ces rapatriés ont obtenu un certificat de « non-contagiosité ». Rappelons qu’elles avaient été placées au centre de formation des pompiers à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône.

Pub

L’Italie reste en haleine

Le nord de l’Italie s’apprête à vivre une sombre période. En seulement 3 jours, le pays a fait face à 200 cas d’infection, dont 4 mortels. Le lundi 24 février, un homme âgé de 84 ans a trouvé la mort à cause du virus (additionné à d’autres pathologies). Rappelons que l’Italie reste à ce jour le pays de l’Europe le plus touché par l’épidémie. 52 000 personnes se trouvent en zones de confinement, alors que le gouvernement vient d’isoler 11 villes. Les festivités de la Vénétie ont été interrompues, en l’occurrence le célèbre carnaval de Venise. De nombreux établissements (écoles, musées, cinémas, université…) en Lombardie ont été fermés. Par ailleurs, la France reste en alerte quant à la situation en Italie. Elle se prépare à une « possible épidémie de Covid -19 », affirme le ministre de la Santé Olivier Véran.