Besoin d’une isolation des combles : tout ce qu’il faut savoir ?

La chaleur, circulant dans un habitat, grimpe jusqu’au niveau du toit, d’où la déperdition thermique. L’isolation des combles s’avère donc une nécessité pour emprisonner cette énergie et la garder au sein du foyer à des fins de chauffage. Elle sous-entend de complexes travaux nécessitant l’intervention d’un expert. Avant de passer à l’opération, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation des combles.

Pub

Isoler les combles perdus

Les combles désignent l’espace niché entre la toiture de la maison et le plafond. En fonction de leurs dimensions, ils se scindent en 2 catégories : les combles perdus et les combles aménageables.

En quoi consistent les combles perdus ?

Également appelés combles non aménageables ou combles visitables, les combles perdus ne peuvent être l’objet d’un aménagement. Plusieurs raisons expliquent cette situation : une hauteur libre insuffisante (car inférieur à 1,80 m), des bois de charpente mal installés, des fermettes de la charpente enchevêtrées, une pente du toit inférieur à 30°.

À tous les égards, les combles perdus constituent une source de déperdition de chaleur et peuvent rehausser votre facture d’énergie de plus de 30 %, d’où l’importance d’une isolation des combles perdus.

Comment isoler les combles perdus ?

L’isolation par l’intérieur est l’approche la plus commune pour rétablir la performance énergétique des combles perdus. La technique consiste à poser un matériau isolant à même le sol, soulevant d’autres stratégies d’isolations telles que le soufflage mécanique. Destiné à l’isolation des combles non accessibles, il se traduit par le soufflage d’un isolant en vrac sur l’espace. La laine de roche et la laine de verre sont utilisées à cet effet. L’épandage manuel permet d’isoler les espaces non accessibles utilisant la ouate de cellulose (ou d’autres isolants plus fragiles).

Pour les combles accessibles, optez pour une pose d’isolant en panneaux ou en rouleaux. Ces derniers se placent sur le plancher.

Isoler les combles aménageables

Les conseils d’un expert en isolation sont toujours les bienvenus pour choisir la meilleure tactique. Privilégiez un artisan certifié RGE afin de bénéficier des aides écologiques.

Qu’est-ce que les combles aménageables ?

Les combles aménageables, les combles accessibles ou les combles habitables peuvent se transformer en de véritables lieux de vie. Ils disposent d’une hauteur libre moyenne supérieure à 1,80 m. À l’inverse des combles perdus, ils possèdent une pente supérieure à 30°. La charpente est configurée à la mansarde ou retroussée. Vérifiez également la capacité de l’espace à recevoir du mobilier.

Par ailleurs, le choix de la technique dépend du type de charpente et du niveau d’accessibilité de l’espace.

Comment isoler les combles aménageables ?

L’isolation passe par une exploitation des rampants. Elle démarre par l’agrafe d’un isolant en rouleaux ou en plaque à l’intérieur du toit. Une isolation au sol est impossible au risque de compliquer l’aménagement futur.

Pub

Dans le cas d’une charpente industrielle, une unique couche de laine de 25 cm d’épaisseur suffit. Les panneaux isolants habillent la surface localisée entre le toit et les cloisons, mais ils rétrécissent l’espace aménageable. Dans un souci de performance énergétique, vous pouvez appliquer plusieurs couches, couvrant une épaisseur approximative de 20 cm.

L’isolation des combles par l’extérieur

L’isolation des combles par l’extérieur est la solution pour sauver le moindre espace des combles aménageables et pour obtenir un rendu esthétique. Cependant, le prix est 3 fois plus onéreux qu’une approche par l’intérieur.

Elle soulève 3 différentes manières :

  • la technique du sarking ;
  • les caissons chevronnés ;
  • la technique en sandwich.

La première méthode consiste à installer des panneaux sur le chevronnage, à condition d’avoir des toits en pente. Les caissons chevronnés suggèrent l’usage d’une multitude d’isolants regroupés en caisson. Cette méthode est inadaptée aux charpentes en fermettes industrielles. Pour finir, la technique en sandwich permet de déposer plusieurs caissons chevronnés afin de supprimer les ponts thermiques.

Isoler les combles à 1 euro

Le prix des combles s’élève entre 650 à 20 000 euros, reposant sur le type de matériaux, la technique choisie, l’accès aux combles, la configuration du chantier, la surface à isoler. Amenuisez les charges en réclamant votre droit à l’isolation à 1 euro.

L’isolation à 1 euro ou la Prime énergie ?

L’isolation des combles à 1 euro compte parmi les nombreuses aides de l’État pour encourager la rénovation énergétique des logements. Cette subvention s’adresse essentiellement aux bâtiments achevés depuis plus de 2 ans. Pour être éligible, vous devez répondre à certains critères relatifs à la zone géographique, la somme du revenu fiscal de référence et le nombre d’occupants du logement.

Vous pouvez aussi choisir la prime énergie, mais les conditions restent les mêmes.

Les conditions d’obtention de l’isolation à 1 euro

Pour prétendre à l’isolation à 1 euro de vos combles, vous devez :

Pub
  • être propriétaire occupant de votre maison depuis plus de 2 ans ;
  • ou être locataire d’une maison individuelle ;
  • posséder des combles mal isolés ou perdus ;
  • ne pas se contenter d’un chauffage électrique ;
  • disposer d’un revenu fiscal inférieur au plafond fixé par les impôts.

Les démarches administratives comprennent : le remplissage du formulaire d’éligibilité, la validation de votre demande et la signature du contrat. Viennent ensuite la réalisation des travaux et l’envoi des pièces justificatives (factures du prestataire, facture des isolants…) en respectant les délais.