Bretagne : lancement de l’offre d’électricité verte régionale par EDF

C’est une grande première dans l’hexagone : EDF lance une offre d’électricité verte régionale en Bretagne. Quelle est donc la caractéristique de cette offre ? Elle consisterait principalement à prendre le parti d’une tendance axée sur la « consommation locale ». Autre remarque, cette offre est tributaire d’un engagement citoyen, étant donné qu’elle sera un peu plus chère de 10 %.

Pub

Une offre exclusive d’EDF pour la région bretonne

Pour la toute première fois en France, EDF a démarré le lancement d’une offre d’électricité verte en Bretagne. Cela fait maintenant quelques jours que le spécialiste de l’électricité présente à sa clientèle bretonne une offre d’énergie renouvelable à 100 %. Tous les clients qui désirent en bénéficier peuvent y souscrire.

C’est une grande innovation bretonne baptisée « Vert électrique Bretagne ». Tous les Bretons qui se tourneront vers cette offre jouiront de la garantie qu’EDF remplacera l’équivalent de leur dépense en électricité par une énergie renouvelable, achetée auprès de parcs dédiés aux énergies renouvelables implantés en Bretagne. C’est ce qu’a indiqué Fabrice Gourdellier, le directeur France du marché de la clientèle composée de particuliers.

Deux sites sélectionnés pour l’approvisionnement en énergies renouvelables

Pour l’heure, l’opérateur a choisi de se ravitailler auprès de deux sites en particulier, à savoir les parcs éoliens de Caurel et de Dirinon. La sélection de ces deux sites ne relève pas du hasard. En réalité, EDF a jeté son dévolu sur des parcs qui ne bénéficient plus de l’appui public.

Au départ, l’État avait défini un délai d’obligation d’achat d’électricité verte par EDF de 15 ans. C’est en quelque sorte une manière d’apporter une contribution en faveur des producteurs d’énergie renouvelable.

Pour la plupart de ces producteurs, cette durée d’obligation est arrivée à son terme. Cela signifie que l’opérateur d’électricité est libéré de son obligation. Mais en suggérant cette offre ciblée, EDF continue de soutenir la filière. D’où le choix des sites de Dirinon et de Caurel qui ne sont plus très loin du délai.

Pub

Une offre d’électricité verte relativement limitée

Cette offre qui est destinée aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers est toutefois restreinte. En effet, elle se limite encore à la capacité de production des parcs éoliens de Caurel et de Dirinon.

Ainsi, l’offre ne sera disponible que pour les 1 000 premiers clients à avoir souscrit en passant par l’application d’EDF ou sur son site Internet. Pour pouvoir profiter de l’offre, ces clients n’ont pas l’obligation de résider dans la région.

Fabrice Gourdellier explique que cette offre est accessible à tous les amoureux de la Bretagne au sein de l’Hexagone. Elle s’adresse de ce fait aux entreprises et aux particuliers activistes. Cet engagement est citoyen, étant donné que l’offre est plus élevée en matière de coût, d’environ 10 % en sus. Cela permettra au moins de garder les parcs en exploitation le plus longtemps possible.

Un label produit en Bretagne en vue ?

Dans le cas où cette offre d’électricité verte trouverait un public fidèle, EDF élargira l’offre vers d’autres sites de production installés en Bretagne. D’ailleurs, la succursale d’EDF, Agregio, est actuellement en phase de négociation avec certains parcs.

Pub

Qui sait, cette offre pourrait bien s’étendre vers d’autres régions. Car en se basant sur le concept du local et du renouvelable, l’acteur d’énergie est en phase avec la concurrence proposant déjà ses produits à l’échelle régionale, comme Enercoop en Bretagne. Cela pourrait par ailleurs aider EDF à labelliser cette offre en « Produit en Bretagne ». Cette éventualité mérite d’être étudiée de près. Dans tous les cas, cette offre territoriale pourrait susciter l’intérêt de nombreux locaux, qui y verraient un moyen de promouvoir la région.