Ce qu’il faut savoir sur l’offre d’électricité « verte »

Alors que la transition énergétique bat actuellement son plein, l’électricité verte est au cœur de toutes les discussions. Dans l’hexagone, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce type d’énergie. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quels sont les avantages de souscrire à une offre d’électricité verte ? Découvrez quelques éléments de réponses dans les lignes qui suivent.

Pub

L’électricité verte, qu’en est-il exactement ?

Lorsque l’on parle d’électricité verte, cela désigne l’électricité conçue grâce à des sources d’énergies renouvelables. Cela inclut entre autres l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, ainsi que l’énergie provenant de la biomasse, autrement dit du gaz de décharge, du bois ou du biogaz.

À ce jour, l’énergie verte connaît un essor fulgurant dans les quatre coins du globe. D’autant qu’en France, 20 % de la production d’électricité est déjà issue de sources renouvelables. Cependant, cela est encore assez loin de l’objectif qui est de parvenir à 50 % à l’horizon 2030. D’autre part, 12 % de l’électricité est d’origine hydraulique. D’ici quelques années, la production d’électricité solaire et éolienne occupera probablement plus de place, sachant que sa qualité est exemplaire et son impact environnemental moindre.

Il est à souligner que dès le moment où cette dite électricité verte est introduite au sein du réseau de distribution, elle sera indiscernable de l’énergie classique. Il serait de ce fait impossible de l’acheminer vers telle ou telle habitation avec précision. Les offres des fournisseurs d’électricité verte seraient-elles donc illusoires ? En fait, la réponse est négative, et il y a une explication à cela.

Des garanties offertes par les fournisseurs sur l’origine renouvelable de leur électricité

Les fournisseurs qui présentent une offre d’électricité verte doivent pouvoir avancer la preuve de l’origine renouvelable de l’énergie qu’ils proposent. Ce, à concurrence de la quantité consommée par les abonnés qui ont choisi l’offre.

En d’autres termes, le fournisseur doit ravitailler le client ayant souscrit au contrat d’énergie verte de 1 kWh d’énergie verte pour chaque kWh qu’il consomme. C’est à ce niveau que les garanties d’origine renouvelable trouvent toute leur importance.

Pub

Chaque fournisseur d’énergie verte est dans l’obligation de prendre des engagements, par le biais d’un contrat et de garanties d’origine. Il doit fournir une sorte de certificat afin de renseigner ses clients sur la quantité d’énergie verte qu’il produit. Ce papier est transmis au consommateur pour chaque kWh d’électricité conçue grâce à une énergie renouvelable.

Quels sont les principaux atouts d’une offre d’électricité verte ?

À l’heure actuelle, le secteur du renouvelable connaît de plus en plus de succès. Ce qui n’est guère étonnant, étant donné les multiples bénéfices qu’il offre. D’abord, l’électricité verte découle de sources intarissables.

De surcroît, l’électricité verte est respectueuse de l’environnement. Intrinsèquement, les énergies ayant une origine renouvelable ne rejettent que très peu de gaz à effet de serre, voire pas du tout.

En termes de coût, certains croient que le prix de l’électricité verte est beaucoup plus élevé que celui de l’électricité classique. Cela n’est pas nécessairement exact. Certains fournisseurs pratiquent en effet des tarifs plus abordables que ceux du coût réglementé de vente.

Puis dans le contexte de la transition énergétique, il faut dire qu’opter pour l’électricité verte est un acte citoyen, car cela permet de promouvoir la production d’électricité à partir d’une source renouvelable. Cela aidera très certainement les acteurs de ce domaine à s’orienter vers des techniques de production qui respectent davantage l’environnement.

Pub

Au final, si vous désirez faire un geste en faveur de l’écologie, vous avez tout intérêt à souscrire à une offre d’électricité verte. Celle-ci est plus responsable et authentiquement écologique. Pour tous les kWh que vous dépensez, des kWh seront réinjectés au sein du réseau de distribution d’électricité sous forme d’énergie verte.