Chèque Énergie en 2020 : comment en bénéficier ?

La précarité énergétique est un problème récurrent pour beaucoup de ménages en France. Si le désir d’améliorer la performance énergétique et le confort de vie est là, les moyens peuvent en décourager certains. Une des formes d’aide proposées par le gouvernement est le chèque énergie. Comment savoir si vous pouvez y accéder en 2020 ?

Pub

Le fonctionnement du chèque énergie

Selon les chiffres du Ministère de l’Environnement, près de 5,8 millions de Français ont aujourd’hui droit au chèque énergie, une aide annuelle d’un montant de 200 environ contre 3,6 millions de foyers en 2018. Il y a également eu une augmentation au niveau des plafonds de revenus.

En principe, le chèque énergie ne fait pas l’objet de beaucoup de conditions. Ce plafond de revenus et l’utilisation du chèque restent les principaux critères. Aucune demande n’est nécessaire. Le coupon parvient à son destinataire par la poste entre le mois de mars et le mois d’avril de l’année en cours. Vous disposez ensuite d’un délai allant jusqu’au 31 mars de l’année suivante pour utiliser le chèque.

L’étude de l’éligibilité se fait automatiquement par les administrations concernées et vous recevrez directement votre chèque à l’adresse dument vérifiée si vous faites partie de la liste des bénéficiaires. Vous pouvez toujours vérifier votre éligibilité sur le site du gouvernement réservé au chèque énergie. Il est temps de parler des revenus.

Plafond de revenus pour obtenir le chèque énergie

Le chèque énergie s’adresse aux foyers aux revenus très modestes. Dans cette optique, il existe un plafond à ne pas dépasser suivant la taille du foyer. Voici un tableau récapitulatif pour 2020.

Composition du foyerRevenu fiscal de référence (RFR) annuel
1 personne10 700 €
2 personnes16 050 €
3 personnes19 260 €
4 personnes22 470 €

Le montant exact du chèque énergie

Le calcul se faisant à partir de la taille du foyer et des revenus entrants annuels, il existe ce qu’on appelle UC ou unité de consommation permettant de déterminer le montant du chèque correspondant.

Le principe est simple. La première personne du foyer équivaut à 1 UC. La seconde descend à la moitié et la troisième à 0,3UC. Selon vos revenus et le nombre d’UC, vous trouverez dans le tableau ci-dessous le montant possible de votre chèque énergie.

Nombre d’UCRFR/UC inférieur à 5 600 €RFR/UC entre 5 600 et 6 700 €RFR/UC entre 6 700 et 7 700 €RFR/UC inférieur à 10 700 €
1 UC194 €146 €98 €48 €
Moins de 2UC240 €176 €113 €63 €
2UC et plus277 €202 €126 €76 €

Dans quoi dépenser le chèque énergie ?

Une fois votre chèque en main, vous vous demandez comment répartir les dépenses ? Plusieurs options s’offrent à vous : le règlement de facture d’énergie, le paiement de la facture de chauffage ou bien le financement de travaux de rénovation énergétique.

Pub

Dans tous les cas, le chèque énergie ne peut pas être utilisé pour régler plusieurs charges en même temps. Si le montant de votre facture est en dessous de celui du chèque, vous pourrez obtenir un remboursement à voir sur le site du gouvernement dédié ou bien remettre le montant restant au prochain paiement de facture.

Régler une facture d’énergie

Le chèque énergie peut vous permettre de régler votre facture d’énergie qu’il s’agisse de l’électricité, du gaz, du fioul domestique, du bois ou d’autres combustibles qui donnent de l’eau chaude sanitaire.

La facture de chauffage peut aussi profiter de ce chèque. Les charges doivent juste être comprises dans la redevance d’un logement-foyer conventionnel APL.

Financer les travaux de rénovation énergétique

Enfin, le dernier et meilleur avantage du chèque énergie est la possibilité de l’utiliser pour financer des travaux de rénovation énergétique effectués par un professionnel certifié RGE. Quels que soient vos projets liés à l’amélioration de la performance énergétique et au confort même de votre logement, avec l’objectif de réduire la consommation, le chèque reste valable.

Dans le cas de travaux importants, le montant du chèque qui n’excède généralement pas 277 € pourra toujours vous aider à réduire vos dépenses. Il peut s’agir entre autres d’isolation de comble ou de mur, de remplacement du système de chauffage par un équipement plus moderne ou d’une installation de production d’eau chaude moins énergivore et plus écologique.

Enfin, il sera possible de convertir le chèque énergie en chèque travaux si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation dans les deux années qui suivent la fin de la validité du chèque, le cumul ne pouvant excéder 3 années de suite.

Pub

Quelques mesures spécifiques pour le chèque énergie 2020

En raison de la crise sanitaire mondiale, l’utilisation du chèque énergie 2019 a été prolongée jusqu’au 23 septembre 2020. Pour le chèque énergie 2020, la validité revient au 31 mars 2021.