Comment bénéficier de l’isolation à 1 euro ?

Image illustrant l'isolation à 1 € pour les maisons

Cela fait environ sept environ années que les travaux d’isolation à 1 euro sont proposés aux particuliers. Disposant de l’approbation de l’État, ce programme constitue une réelle
opportunité pour les foyers à revenus modestes, qui désirent améliorer leur niveau de confort tout en diminuant leur dépense en énergie. Qui peut donc profiter de ce programme ? Focus sur les paramètres d’éligibilité, les procédures à suivre et les phases jusqu’au paiement de la facture d’isolation à 1 euro.

Pub

Le principe de l’isolation à 1 euro

Grâce à l’offre Développement Durable validée par le ministère, certains ménages ont la possibilité de mettre fin à leur inconfort énergétique. Le but de l’isolation à un euro est de permettre à près de 10 milliers de foyers de jouir d’une isolation des combles perdus pour un montant de 1 euro.

En gros, le prix de l’isolation des combles s’élève à 1 euro pour 50 m². Au-dessus de cette superficie, chaque propriétaire ou locataire doit débourser 14 euros de plus par mètre carré. Pour avoir droit à cette subvention, les demandeurs doivent remplir un certain nombre de critères.

Contrôler son éligibilité à l’isolation à 1 euro

Les propriétaires d’une demeure individuelle peuvent bénéficier de l’isolation des combles à 1 euro. Le logement où les travaux seront entrepris doit être leur résidence principale. Les locataires peuvent eux aussi aspirer au programme. Pour cela, une autorisation venant du propriétaire est requise.

L’éligibilité au programme d’isolation à 1 euro est déterminée en fonction de trois critères, que sont : le nombre d’occupants au sein d’une habitation, le revenu fiscal de référence et l’emplacement géographique.

Les conditions de revenus pour profiter de l’offre à 1 euro

Pour être bénéficiaire de l’offre d’isolation à 1 euro, le revenu fiscal de référence d’un foyer ne doit pas dépasser certains plafonds, qui dépendent du nombre de personnes que compte le foyer. Pour un foyer situé en Île-de-France et composé d’une personne, le plafond est fixé à 19 875 euros et à 14 360 euros pour les autres régions.

Pub

Pour un ménage de deux personnes, le plafond est établi à 29 171 euros en Île-de-France et à 21 001 euros pour les autres localités françaises. Pour trois personnes, la limite s’élève à 35 032 euros en Île-de-France et à 25 257 euros pour les autres régions. Pour chaque personne supplémentaire, une somme de 5 882 euros est rajoutée pour les ménages en Île-de-France et 4 257 euros pour les autres zones géographiques.

Prendre garde aux propositions frauduleuses

Parce que l’offre d’isolation des combles à 1 euro est particulièrement attrayante, certaines entreprises illégales proposent parfois des services non agréés par l’État. Ces entreprises sont facilement reconnaissables.

Celles-ci contactent le plus souvent les particuliers par téléphone ou en faisant du porte-à-porte. Si elles ne procèdent pas à une visite technique, si elles délivrent un devis peu détaillé ou pas de devis du tout et si elles ne se conforment pas au délai d’annulation, il s’agit effectivement d’entreprises frauduleuses.

Toujours garder l’œil la progression des travaux

Pour s’assurer du bon déroulement des travaux d’installation de l’isolation des combles à 1 euro, il est conseillé aux bénéficiaires de surveiller l’évolution des ouvrages. Dans le cadre de ces travaux, certaines étapes sont à respecter, à commencer par la visite technique. Durant cette première phase, un conseiller et un technicien se rendent sur place pour vérifier si les travaux sont faisables. Certains dispositifs de sécurité doivent être mis en place.

Pub

Un devis détaillé doit par ailleurs être fourni par le prestataire. Celui-ci doit indiquer la superficie des combles ainsi que les matériaux à employer. Enfin, les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.