Comment installer soi-même sa climatisation réversible ?

Après le choix de la climatisation vient la pose. Si vous désirez vous passer des services d’un professionnel, suivez ces différentes démarches pour l’installation de l’appareil. À noter que l’absence d’un expert peut annuler la garantie du distributeur en cas de défaillance technique.

Pub

Les différentes démarches

Également appelée climatisation split, la climatisation réversible régule la température intérieure aussi bien en été qu’en hiver. À l’inverse de son équivalent, le climatiseur monobloc, l’équipement rassemble des fonctionnalités assez complexes. En effet, il se compose de 2 unités à installer en intérieur et en extérieur.

La première étape à entreprendre pour installer un climatiseur réversible commence par les démarches administratives. Une déclaration et un accord sont indispensables qu’il s’agisse d’un logement individuel ou collectif. Sachez en effet que la pose de l’appareil à 2 blocs implique une « modification de façade », dans la mesure où la seconde est destinée à une fixation à l’extérieur. Les travaux sur la façade sous-entendent une déclaration préalable auprès de la mairie de votre ville.

Dans le cadre d’une installation dans un bâtiment collectif, les démarches administratives soulèvent quelques complexités. L’aval de tous les voisins et du propriétaire de l’immeuble est nécessaire avant d’enclencher les travaux.

L’emplacement et l’aménagement

Viennent ensuite les études de l’emplacement ainsi que de l’aménagement. Cette étape est capitale pour garantir la fonctionnalité de l’appareil.

Le choix de l’emplacement

En raison des 2 blocs qui le composent, l’appareil ne peut être aménagé n’importe où. Il doit être placé dans un emplacement éloigné des tuyauteries et des câbles. Trois paramètres définissent son emplacement idéal : l’aménagement de la pièce, la configuration intérieure de la pièce et sa configuration extérieure.

Une climatisation émet des perturbations sonores susceptibles de déranger le voisinage, à moins d’être un climatiseur silencieux. Selon l’article R 1334-31 du Code de la Santé publique, « un bruit peut être considéré comme une nuisance sonore s’il est répétitif, intense et long ». Aussi, son usage peut être considéré comme une infraction pouvant conduire à une amende.

L’unité extérieure doit être placée à une distance minimale de 6 m par rapport au voisinage. Dans le cas d’une pompe à chaleur, 10 m doivent séparer le système à la propriété du voisin.

Pub

L’aménagement de la pièce

Un bon aménagement est synonyme d’un bon confort thermique en hiver et d’une excellente fraîcheur été. Aussi, il faut éviter d’installer la clim réversible à votre hauteur, au risque de vous souffler en pleine figure. Pour une répartition uniforme de l’air à l’intérieur de la pièce, pensez à une distance de 2 m au-dessus du sol. Évitez les endroits stratégiques, en l’occurrence : le lit, la table, le canapé…

En matière de configuration intérieure, évitez les supports fragiles incapables de supporter le poids de l’appareil. Il en est de même pour les supports qui ne donnent pas sur l’extérieur au risque de compliquer le raccordement avec le second bloc. Pour finir, éloignez-le des sources de chaleur et des appareils électriques.

Quant à la configuration extérieure, pensez à un emplacement isolé, peu fréquenté, de préférence inaccessible au passage. Choisissez un pan de mur ou un coin bien assez large et ombragé, hors d’atteinte des rayons du soleil.

L’installation proprement dite

Pour acheter et installer une climatisation réversible maison, prévoyez entre 1 200 à 8 000 euros. C’est justement pour économiser ne serait-ce qu’une petite partie de ce budget que les particuliers préfèrent se lancer dans l’aménagement par leur propre moyen.

Installer un climatiseur prêt à poser

Pour installer une clim prête à poser, suivez ces différentes étapes :

  • Percez le mur ;
  • Insérez les chevilles ;
  • Fixez le support ;
  • Percez le trou pour y introduire le tuyau de liaison ;
  • Poursuivez le perçage jusqu’à l’extérieur ;
  • Glissez le câble ;
  • Placez les tuyaux d’évacuation dans le trou ;
  • Effectuez un autre perçage dans le sol ;
  • Placez-y les chevilles ;
  • Installez le bloc extérieur avec des tire-fond ;
  • Faites le raccordement des fils électriques et de la tuyauterie ;
  • Fixez le bloc intérieur ;
  • Branchez l’appareil.

Achevez l’installation par la phase test. Pour ce faire, branchez le climatiseur sous tension et inspectez son fonctionnement. L’absence de fuite confirme la réussite de l’opération.

L’installation d’un climatiseur réversible

L’opération commence avec l’unité intérieure :

Pub
  • Fixez la plaque de montage sur un emplacement horizontal ;
  • Trouez le mur pour faciliter la connexion entre le bloc intérieur et le bloc extérieur ;
  • Introduisez la bride flexible dans le trou ;
  • Connectez le tuyau du climatiseur après avoir vérifié l’absence de plis ;
  • Installez les fils électriques ;
  • Installez les tuyaux d’évacuation d’eau ;
  • Fixez le bloc.

Poursuivez par l’installation du bloc extérieur :

  • Coulez une dalle de béton sur la surface de réception du bloc ;
  • Assurez-vous que la dalle soit bien horizontale, en hauteur et à même de supporter son poids ;
  • Collez les coussinets en caoutchouc sur le support ;
  • Placez le bloc sur les coussinets ;
  • Branchez les fils électriques et les tuyaux d’évacuation.