Comment isoler ses combles / garages / sous-sols / murs ?

Image montrant l'installation de l'isolation d'une maison

L’isolation figure parmi les travaux prioritaires à entreprendre dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation d’un bâtiment. Outre le confort thermique et l’économie d’énergie, la valorisation du bien immobilier se trouve parmi les avantages de l’opération. Afin de profiter de ces atouts, voici comment faire pour isoler les combles, le garage, le sous-sol et les murs.

Pub

L’isolation des combles

Une toiture mal isolée provoque entre 25 à 30 % de déperdition énergétique. C’est pourquoi l’isolation des combles est plus qu’une nécessité.

Les techniques d’isolation des combles

Le soufflage et l’épandage d’isolants en vrac visent à introduire un produit sur le plancher des combles. La méthode, considérée comme la plus simple, s’adresse aux combles difficiles d’accès. Une autre solution est de faire usage de panneaux ou de rouleaux d’isolants en vue de couvrir le plancher. La technique demande quelques calculs de la surface afin de déterminer la dimension des panneaux et des parties à isoler. Notons que l’opération implique beaucoup de minutie afin d’éviter la formation de ponts thermiques.

Les aides financières à l’isolation des combles

Nombreuses sont les aides à l’isolation des combles, à commencer par le Crédit d’impôt. Pour 2019, la subvention propose un remboursement de 30 % du montant total des travaux (environ 1 300 euros). En 2020, le versement s’opèrera sous forme d’une prime. Il y a ensuite la prime énergie se montant approximativement à 1 000 euros pour une isolation des combles de 50 m2. L’éco-prêt à taux zéro offre un crédit de 10 000 euros à taux zéro. Pour finir, l’aide appelé Isolation des combles pour 1 euro réduit le montant à votre charge à 1 euro. 

L’isolation du garage

Très chaud en été et froid en hiver, le garage occasionne une variation de température. C’est la raison pour laquelle une isolation de cette pièce est indispensable.

Le prix d’une bonne isolation en 2019

  • Le coût des travaux repose sur quelques facteurs, en l’occurrence :
  • La surface à isoler
  • La localisation de votre domicile
  • Les matériaux utilisés
  • Le niveau d’expérience du professionnel

Pour une somme comprise entre 50 à 100 euros par m2, vous pouvez réaliser une isolation du plafond du garage. Isoler les murs coûte de 50 à 90 euros par m2. Si les travaux concernent les portes et les fenêtres, le coût se situe entre 100 et 300 euros par m2. Isoler le sol revient à débourser de 20 à 50 euros par m2.

Les démarches pour l’isolation du garage

Pour isoler les murs par l’intérieur, l’opération nécessite l’usage de plaques de plâtres dotées d’isolants. Ces derniers sont montés sur une ossature métallique et des rails. L’isolation de la porte passe par un simple remplacement avec un modèle à isolation renforcée. Si les travaux s’opèrent sur le plafond, il faut utiliser des isolants adaptés, en l’occurrence de la laine de verre, des plaques de polystyrène ou des plaques de lièges.

Pub

L’isolation du sous-sol

Isoler le sous-sol permet une économie jusqu’à 10 % de la facture d’électricité et offre un confort thermique en toutes saisons.

L’isolation par le sol

Le sous-sol demeure la pièce la plus froide de votre habitation. Dans le but d’assurer une bonne isolation de cette partie, il suffit de le rendre imperméable. Pour ce faire, créez un vide sanitaire entre le plancher et la terre (donc de 20 à 50 cm). Cette structure prévient les écoulements d’eau. Vous pouvez également effectuer un collage de 2 plaques isolantes rigides sur le plancher.

L’isolation par les murs

Les murs des fondations ont tendance à refroidir la maison. Les travaux d’isolation se résument alors en la pose de panneaux rigides en polyuréthane. L’autre alternative est de bien assainir les murs avant d’y appliquer un revêtement anti-humidité, un isolant pour sous-sol ou un pare-vapeur. Ces opérations requièrent l’intervention d’un spécialiste certifié.

L’isolation des murs

Il existe une alternative entre une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Cependant, la première solution demeure la plus abordable et la plus pratique.

L’isolation des murs par l’intérieur

Le principe est de poser une couche à caractère isolante sur la façade intérieure de chaque mur. La méthode reste simple et rapide à réaliser dans les constructions neuves. Dans le cas d’un bâtiment en rénovation, l’opération semble un peu plus complexe. En effet, les travaux passent par un démontage et une réinstallation des radiateurs, des canalisations et des prises. Afin de maximiser l’efficacité des travaux, l’opération s’accompagne d’une isolation de la toiture, du plafond et de l’installation de fenêtres à doubles -vitrages.

Les avantages d’une isolation des murs par l’intérieur

L’opération offre maints avantages :

Pub
  • La réduction de la facture de chauffage
  • La réduction de l’usage de la climatisation
  • Le confort de l’habitation
  • La conservation de l’esthétique des pièces

Par ailleurs, la Règlementation Thermique 2012 impose une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m². Dans ce contexte, les murs doivent présenter une conductivité thermique minimale à R=3,7 m².K/W (pour les bâtiments en rénovation) et R=4m².K/W (pour les bâtiments en cours de construction).