Comment profiter au mieux de ce premier long week-end déconfiné ?

L’été arrive à grands pas. Qui n’a pas envie d’un peu de soleil et d’air frais surtout après le confinement ? Nous sommes amenés à nous précipiter dehors, à nous éloigner un peu de notre domicile et du rythme quotidien et à profiter de ce week-end pas comme les autres. Néanmoins, la vigilance reste de mise.

Pub

Renforcement des mesures de vigilance

Actuellement, l’épidémie ralentit ses pas avec des décès qui ne dépassent pas la centaine et des patients en réanimation qui régressent. Jusqu’au jeudi de l’Ascension, la France enregistre au total 28 215 décès. Certes, les chiffres quotidiens sont au ralenti, mais ce n’est pas encore le moment de crier victoire. Comme l’a dit Emmanuel Macron, l’épidémie n’est « pas derrière nous », pas encore.

C’est pourquoi les mesures de barrières ne sont pas pour autant levées même si certaines ont été assouplies. En ce beau et long weekend, il est possible de partir, mais sans dépasser les 100 km qui entourent son domicile afin d’éviter une seconde remontée. Les autorités sont très strictes quant aux contrôles des véhicules qui circulent. Pour pouvoir aller au-delà des 100 km, il faudrait un motif suffisamment acceptable.

Que faire pour un déconfinement sans risque ?

Inutile de rappeler les mesures à prendre notamment le port de masque et les gestes sanitaires. Néanmoins, vous pouvez quand même profiter de l’été sans vous exposer à de risques inutiles.

Le vélo, plus que jamais sollicité

Si l’on ne cite que l’envolée de l’usage du vélo qui est devenu un moyen de transport sûr, économique et plutôt agréable.

Pub

Si depuis la première semaine de déconfinement, les Français se tournent de plus en plus vers ces deux roues, l’usage a explosé allant jusqu’à 151 % ce weekend. En ville comme à la campagne, on est de plus en plus attiré par le vélo.

Les plages organisées, à réserver

Pour les villes côtières, il existe actuellement des « plages organisées » dans certaines d’entre elles. Elles prévoient un dispositif permettant aux usagers de se baigner et de relaxer sur le sable dans un cadre entièrement protégé. Des piquets séparent les emplacements afin de respecter la distance entre les baigneurs.

Ces plages sont gratuites à condition de faire une réservation à l’avance sur le site internet de l’office du tourisme. Bien entendu, quelques agents de patrouille ne sont pas loin pour veiller à ce que personne ne dépasse les bornes.

Pub

Bref, la France est sur le chemin du retour à la vie normale comme certains pays du monde. Il ne faut juste pas « tirer des conclusions trop tôt » comme l’a dit le ministre de la Santé. Profitons du soleil et du beau temps sans prendre de risques, car c’est ainsi que l’on pourra espérer un jour que ces barrières sanitaires soient complètement levées.