Compteur Linky : 90 % des utilisateurs sont satisfaits selon Enedis

L’installation du compteur Linky dans les ménages français « se déroule dans de bonnes conditions » selon Enedis dans un communiqué. Cette déclaration fait suite à une probable action collective contre ce compteur intelligent qui ne cesse de faire parler de lui.

Pub

Une procédure qui ne reflète pas la réalité

Lundi dernier, des avocats toulousains ont lancé un outil de souscription en ligne qui va permettre aux nombreux Français qui refusent l’installation du compteur Linky dans leurs domiciles, de lancer une procédure collective contre Enedis « pour le prix d’un café par semaine ». Le distributeur d’énergie a toutefois tenu à rappeler que cette initiative n’a aucun lieu d’être puisque quelque 90 % des utilisateurs se disent aujourd’hui satisfaits de ce nouveau compteur. « Enedis prend acte du lancement d’une nouvelle action contentieuse contre le déploiement des compteurs Linky », d’après le communiqué. « Une action qui ne reflète pas la réalité de ce que vivent au quotidien nos clients et nos équipes sur le terrain ». Rappelons qu’Enedis a déjà installé plus de 24 millions de compteurs à travers toute la France jusqu’à aujourd’hui.

Un compteur controversé

Nombreuses ont été les accusations lancées contre le nouveau compteur intelligent d’Enedis qui ne cesse de défrayer la chronique depuis son premier déploiement en 2015. C’est cette méfiance qui a conduit vers cette action collective. Les consommateurs ont avant tout pointé du doigt la gestion des données. En effet, Linky recueille et véhicule de nombreuses données de consommation et avec cela les habitudes du foyer (heures d’absence, nombre de personnes présentes, etc.). Enedis a appuyé sur le fait que les recommandations de la CNIL sont respectées à la lettre en matière de protection de données. Rappelons qu’Engie et EDF ont été mis en demeure par la CNIL en février dernier concernant leurs méthodes de collecte des consentements et l’archivage abusif des informations. Les géants de la fourniture d’énergie disposent de trois mois pour se conformer aux normes en vigueur.

Pub

Outre le respect de la vie privée, Linky est également accusé de dégager une énorme quantité d’ondes électromagnétiques lors des envois de données. Des accusations qu’Enedis veut contrer tout en martelant, dans son communiqu que « Linky ne génère pas plus d’ondes qu’une ampoule électrique d’après l’Agence Nationale des fréquences ou ANFR ».

Refuser l’installation du compteur Linky

Ne pas avoir le compteur Linky chez soi, c’est possible d’après le ministère de la Transition écologique. Attention ! Refuser l’installation en elle-même est impossible compte tenu du fait qu’elle est obligatoire. Ce que le propriétaire peut faire, c’est refuser l’accès à son logement si l’emplacement du compteur est dans la maison. Les agents Enedis ne pourront donc pas procéder au remplacement du nouveau dispositif. Rappelons que si le compteur est accessible depuis une voie publique, sans passer par le logement du propriétaire, il peut être remplacé, sans l’accord obligatoire du propriétaire.

Pub

En refusant l’installation du compteur Linky, certains ménages français ne pourront pas bénéficier des tarifs avantageux ainsi que des prestations gratuites fournies avec ce nouvel outil telles que le relevé de compteur. Après 2021, date à laquelle tous les ménages français doivent être équipés de Linky, les relevés effectués par les agents Enedis seront payants. De plus, si le compteur n’est pas remplacé dans le cadre de cette offre de substitution, le consommateur devra payer pour l’installation. Pourtant, au final, y échapper sera impossible. Tôt ou tard, il faudra procéder à son remplacement lors d’une remise aux normes avant une vente par exemple. À préciser toutefois que 13 personnes ont obtenu le droit de refuser le nouveau compteur à cause de leurs hypersensibilités aux ondes électromagnétiques.