Coronavirus : comment se protéger efficacement

Apparu en décembre 2019, le coronavirus 2019-nCOV prend de plus en plus d’ampleur. La France déplore déjà un mort. Pour faire face à cette épidémie, comment bien se protéger ?

Pub

Ce qu’il faut savoir

Le coronavirus est apparu à Wuhan dans un marché où sont principalement vendus des animaux ? On peut donc penser qu’il est de source animale. Il se transmet principalement par le contact direct avec les animaux. À l’instar de la grippe, il peut se transmettre par les jets de salives lorsqu’une personne atteinte de la maladie éternue ou tousse en direction de personnes saines. Le risque de contraction de la maladie est encore plus élevé lorsqu’on partage le même lieu de vie qu’une personne infectée.

Le coronavirus se manifeste à peu près de la même façon que les maladies des voies respiratoires. Les personnes atteintes en ont développé les mêmes symptômes : une forte fièvre, la toux ainsi qu’un essoufflement. Dans les cas les plus graves, les patients développent une pneumonie ainsi que des difficultés respiratoires. Le virus peut être mortel dans de rares cas, notamment pour les personnes déjà immunodéprimées.

Comment se protéger

Bien que le coronavirus fasse peur, différentes manières de se protéger existent.

Se faire vacciner

Éviter que le virus n’entre par le biais d’une petite grippe est essentiel. Il est donc indispensable de recevoir un vaccin antigrippe. Il va permettre de renforcer les défenses immunitaires. Le vaccin est d’autant plus recommandé pour les enfants ainsi que les personnes âgées. Attention, la protection ne prend effet qu’une quinzaine de jours après administration du vaccin.

Pub

Adopter les bons gestes au quotidien

À l’instar des autres maladies respiratoires, les mains sont les premières parties du corps à être exposées. Se laver fréquemment les mains est donc primordial, que ce soit avec une solution hydroalcoolique (à avoir tout le temps sur soi) ou avec de l’eau et du savon. En cas de toux ou d’éternuement, veillez à vous couvrir la bouche ainsi que le nez avec un mouchoir ou avec le pli du coude pour ne rien transmettre à votre entourage. Les mouchoirs déjà utilisés ne doivent pas traîner partout, mieux vaut les jeter directement à la poubelle.

Comme le coronavirus est une maladie zoonose (qui se transmet de l’animal l’être humain), il faut éviter d’entrer en contact direct avec des animaux. Si vous faites vos courses dans un marché situé dans une zone déjà touchée par le coronavirus, évitez de toucher des animaux vivants ou de toucher les surfaces qui ont été directement en contact avec ces animaux. Évitez également de consommer des animaux crus. Mais si vous travaillez dans un marché, pensez à nettoyer vos ustensiles au moins deux fois par jour. Enlevez et retirez votre tenue de travail à la fin de la journée et laissez-les sur place.

Porter un masque, efficace ou non ?

Depuis le début de l’épidémie en fin 2019, le masque chirurgical est victime de son succès. Avec les quelques cas déjà confirmés en France, les pharmacies parlent aujourd’hui de rupture de stock. Selon Jerôme Gobbesso, directeur général de Newpharma, les recherches sur internet ont connu une forte croissance depuis les premiers cas. Si l’on tournait autour des 10 à 50 recherches par jour, les chiffres ont aujourd’hui atteint les 2 500 recherches depuis le 25 janvier dernier.

Pub

Devant cet engouement, l’OMS a tenu à préciser que le masque ne suffisait pas pour se protéger du coronavirus. Ils sont conçus pour barrer la route aux gouttelettes et aux postillons, mais non aux particules virales. En cas de contact avec une personne atteinte, le virus reste à la surface du masque et peut survivre entre plusieurs heures et une semaine. Ce sont donc les personnes atteintes ou présentant des symptômes de coronavirus qui doivent porter ces masques pour éviter de contaminer leur entourage.