Coronavirus : de nouvelles manières de se saluer dans le monde entier afin d’éviter la contamination

La rapidité de la propagation du coronavirus est très inquiétante dans le monde entier. L’absence de symptômes pour certains porteurs du virus est encore plus affolante étant donné que ce dernier se transmet par tout contact physique. Pour limiter la propagation en restant polies, de nombreuses villes ont adopté depuis ces derniers jours de nouvelles façons de se saluer.

Pub

Les médecins interdisent formellement les poignées de main

Les temps modernes ont globalisé la salutation dans la plupart des pays civilisés par la poignée de main. En plus d’être une manière de se dire « bonjour » et « au revoir », c’est aussi un geste qui signifie « heureux de faire votre connaissance ». La poignée de main est plus fréquente dans les locaux professionnels, pendant les réunions et les entretiens d’embauche. Mais elle est également pratiquée dans le quotidien des particuliers en France.

La propagation du coronavirus, qui a déjà fait trois victimes en territoire français, est très rapide. Ainsi, les médecins déconseillent fortement toute sorte de contact physique avec d’autres individus (exception pour les personnes mariées évidemment), ce qui inclut la poignée de main pour les salutations.

Outre la poignée de main, les autres gestes de salutations les plus amicales, comme les câlins ou la bise (la préférée des Français) sont également à éviter pendant cette période d’épidémie. C’est une mesure de sécurité à adopter pour éviter la contamination par ce virus mortel.

Nouvelle salutation française : regarder droit dans les yeux

L’idée d’adopter de nouveaux gestes de salutation ne vient certainement pas de la France, mais comme le pays a déjà connu des victimes, les journaux jugent nécessaire de suivre l’exemple des autres pays atteints par le coronavirus.

Les Français sont en général des personnes très sociables. Ainsi, ne faire aucun geste pour se saluer semble inconvenant. Pour remplacer la poignée de main et les « bisous » sur la joue, Philippe Lichtfus, un expert français en savoir-vivre, suggère tout simplement l’importance de regarder une personne dans les yeux en lui disant bonjour.

Pub

Footshake et Wuhan Shake

Idée d’origine iranienne, le Footshake, comme son nom l’indique, est le fait de se faire des tapes avec les pieds pour se saluer. Considérée comme insolite, la vidéo de trois hommes avec des cache-bouches et faisant une démonstration du Footshake fait le buzz sur les réseaux sociaux. En plus d’être un geste pratique pour se saluer, cette nouvelle façon de se saluer est également amusante.

Le Wushan Shake ressemble un peu au Footshake, sauf qu’il s’agit de pas de danse inventé en Chine à la suite du coronavirus. La démonstration de ce pas de danse est également virale sur les réseaux sociaux. Elle est aujourd’hui adoptée comme moyen de salutation dans la ville originaire de Covid-19.

Le Gong Shou

Le Gong Shou est un geste traditionnel chinois, c’est celui adopté comme salutation par les pratiquants d’arts martiaux chinois. Depuis le coronavirus, les habitants de la ville de Pékin se sont incités à prendre ce geste. C’est aussi une manière de donner plus de valeurs aux origines chinoises.

L’Inde reprend sa tradition

Délaissant les attributs de leur civilisation, les Indiens ont également adopté la poignée de main pour se saluer au quotidien. Par ailleurs, les Indiens d’aujourd’hui sont aussi adeptes d’embrassades de salutation. C’est par exemple ce que fait le Premier ministre Narenda en public.

Pub

Cependant, comme ces gestes sont aujourd’hui risqués du fait du coronavirus, ils ont décidé de reprendre leur salutation traditionnelle : le namasté. Pour se saluer, les Indiens ont donc décidé de joindre leurs mains et de s’incliner. C’est un geste à la fois élégant et respectueux.