Coronavirus : les 3 questions à se poser avant de décider de partir en voyage

Quelles régions présentent des cas de contamination au coronavirus, que sont les contrôles sanitaires au débarquement à l’aéroport, quelles sont les possibilités de remboursement pour annulation d’une réservation ? Voici trois questions à se poser avant toute réservation de billet pour un voyage dans ce contexte d’épidémie au Covid-19.

La situation actuelle du tourisme au plan mondial

L’Italie, la France… figurent parmi les pays européens les plus touchés par le coronavirus. Le virus Covid-19 se propage à une vitesse rapide et compromet sérieusement les projets d’escapade pour ces prochains mois. Le secteur du tourisme en Europe a d’ores et déjà accusé une perte mensuelle d’environ un milliard d’euros, selon Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur.

Or, le risque encouru a évolué de modéré à élevé en Europe. À ce jour, seuls les voyages scolaires ont fait l’objet d’une annulation. Les autorités françaises déconseillent fortement les séjours touristiques, surtout dans les foyers de contamination tels que les régions d’Émilie-Romagne, de Lombardie et de Vénétie en Italie, en Chine, en Corée du Sud, en Iran et Singapour.

Le Quai d’Orsay a notamment indiqué clairement qu’il recommande de reporter tous les déplacements prévus à l’étranger. Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé a quant à lui indiqué lors d’une conférence de presse tenue le 1er mars que les voyages non essentiels doivent tous être annulés notamment pour les pays situés hors de l’Union européenne.

Ceux qui veulent cependant, profiter des premiers jours printaniers sans céder à la psychose générale, doivent, quant à eux, se poser trois questions.

Des cas de contamination ont-ils été déjà enregistrés dans ma destination ?

La Chine, la Corée du Sud, l’Iran, les régions d’Émilie-Romagne, de Lombardie, de Vénétie en Italie… sont les principaux foyers de contagion du Covid-19. Le ministère des Affaires étrangères de la France dissuade ses concitoyens d’éviter de s’y rendre sauf pour un motif impérieux.

Il est à rappeler que l’enregistrement de quelques cas de contamination recensés dans un pays est insuffisant pour le considérer comme un foyer de l’épidémie au coronavirus.

Quels sont les contrôles auxquels je dois m’attendre une fois arrivé dans un autre pays ?

Quelques pays ont déjà pris des dispositions pour détecter les symptômes de l’infection dès même l’arrivée des voyageurs sur leur territoire. Dans la plupart des aéroports notamment les aéroports internationaux, les caméras thermiques installées contrôlent la température des voyageurs.

D’autres États refusent de recevoir les étrangers qui ont séjourné, voire transité en Chine dans les quatorze jours précédents. C’est ainsi le cas de l’Australie, du Vietnam, des États-Unis. Les Américains ont même ajouté une question supplémentaire dans le formulaire déclaratif à remplir à l’entrée de son territoire.

L’Angleterre a décidé d’appliquer des mesures de confinement de quatorze jours pour tous les voyageurs qui ont transité par un des pays touchés par le virus.

L’annulation d’une réservation de voyage dans un pays touché, permet-elle de prétendre à un remboursement ?

Toute réservation d’un séjour faite par le biais d’une agence de voyages doit être remboursée, ajournée ou redirigée vers un autre lieu si la destination première était un pays maintenant touché par le coronavirus.

Si la réservation du vol et de l’hébergement ont été faits séparément, le remboursement de la somme payée par le voyageur est effectué selon le bon vouloir de la compagnie aérienne ou de l’hébergeur. L’application des assurances annulation n’est en effet pas systématique pour tous les cas. La couverture de chaque personne diffère selon les termes du contrat souscrit. Dans la plupart des cas, des exclusions de prise en charge sont appliquées pour les soucis liés aux phénomènes naturels, aux guerres civiles, aux manifestations et aux pandémies.