Entretenez votre pompe à chaleur pour favoriser sa durabilité

La pompe à chaleur est un équipement économique qui exploite des énergies renouvelables. Afin de profiter longtemps de votre dispositif et d’optimiser ses performances, un entretien approprié est recommandé. La maintenance d’un tel matériel est distincte suivant la version de celui-ci.

Pub

Les opérations d’entretien d’une PAC air-eau

La PAC air-eau est sans doute le modèle le plus onéreux et le plus difficile à entretenir. Celle-ci requiert impérativement un contrôle annuel effectué par un technicien qualifié. Le professionnel qui s’occupe de l’installation de votre équipement a l’obligation de vous proposer un contrat de maintenance au moment de le mettre en place. Vous n’êtes toutefois pas obligé de souscrire à ce contrat, et pouvez solliciter les services d’un autre prestataire. Pour ce type de contrat, le prix moyen annuel tourne aux environs de 150 euros.

Les entretiens basiques à réaliser se déroulent en plusieurs étapes comme dépoussiérer, nettoyer les filtres, retirer les éventuelles brindilles et feuilles de l’équipement. Pourvue d’un dispositif de dégivrage automatique, la pompe à chaleur air-eau ne présentera en principe aucun givre au niveau de son ventilateur externe. Cependant, au cas où la fonction de dégivrage s’activerait souvent, cela peut indiquer une défaillance de la puissance de l’appareil par rapport à la surface à chauffer.

Comment entretenir une PAC air-air ?

Avant toute chose, vous devez vérifier que rien ne bloque le module extérieur : amas de poussière, branchages, feuilles… De plus, le nettoyage des filtres à intervalles réguliers est de rigueur, afin que l’air reste toujours salubre. Durant la période de gel, votre appareil ne sera probablement pas épargné par la formation de givre. Si vous résidez au sein d’une localité où il fait la plupart du temps froid, il vous est recommandé de vous procurer une PAC munie d’une option de dégivrage automatique.

Mis à part cet entretien sommaire réalisable par vous-même, il est de bon conseil de procéder à un entretien annuel afin de conserver autant que possible les performances de votre PAC air-air. Cela vous aidera en outre à anticiper d’éventuelles pannes. Du reste, l’entretien annuel est une obligation si les PAC ont une puissance supérieure à 12 kWh.

Pub

Le professionnel se chargera de vérifier divers éléments de votre dispositif afin de veiller à son bon fonctionnement. Il inspectera les branchements des câbles et des tuyauteries, examinera chaque pièce de l’installation et contrôlera la pression au niveau des circuits frigorigènes.

L’entretien de la PAC géothermique en quelques points

Pour entretenir votre pompe à chaleur géothermique, vous devez aussi procéder selon une périodicité annuelle. La visite d’un spécialiste certifié QualiPAC est indispensable si votre installation détient une puissance supérieure à 12 kWh, car seul un technicien certifié a le droit de manipuler les liquides caloporteurs.

Le technicien devra entre autres vérifier le niveau de pression du dispositif hydraulique, ainsi que tous les composants de l’équipement. Les conduits du fluide caloporteur doivent être contrôlés, afin de voir s’ils présentent une fuite. Le prix annuel de l’entretien pour ce genre de PAC est compris entre 150 et 300 euros.

Et l’entretien de la PAC eau-eau ?

La relative complexité du système de fonctionnement de la pompe à chaleur eau-eau nécessite entretien annuel. Celui-ci reviendra obligatoirement à un technicien certifié. Toutes les parties de la PAC doivent être passées au crible, allant des branchements au compresseur, en passant par la pression dans les circuits.

Pub

Grâce à l’entretien, vous pouvez contrôler les capacités énergétiques de votre installation. Pour ce type de PAC, l’entretien annuel peut vous coûter près de 200 euros. À l’instar des autres dispositifs de chauffage central, avec la PAC eau-eau, pensez à changer tous les cinq ans le fluide qui circule dans le plancher chauffant ou les radiateurs.