Entretien Chaudière Gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation figure parmi les meilleurs types de chaudière en termes d’efficacité. Il est obligatoire de l’entretenir afin d’en tirer le maximum de profit. Pour la maintenir en état, des gestes au quotidien sont à adopter en complément aux entretiens systématiques obligatoires. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien d’une chaudière gaz à condensation.

Pub

Comprendre le fonctionnement de la chaudière pour mieux l’entretenir

L’entretien d’une chaudière gaz à condensation nécessite une connaissance basique sur son fonctionnement ainsi que sur ses principaux composants.

Principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation

La chaudière gaz à condensation fonctionne en alliant combustion et récupération de chaleur à partir des fumées qu’elle dégage. En ce qui concerne la combustion, ce type de chaudière reprend le même principe qu’une chaudière classique. En brûlant un gaz combustible comme le butane ou le propane, elle crée de la chaleur lui permettant de réchauffer la maison et de produire de l’eau chaude.

La chaudière à condensation possède la particularité de pouvoir exploiter les fumées émanant de la combustion. Elles sont directement refroidies de manière à condenser la vapeur d’eau qu’elles contiennent. La chaleur libérée par cette condensation va servir à réchauffer l’eau de retour du circuit de chauffage. Cette technique permet à la chaudière de valoriser toute l’énergie thermique générée pour doubler d’efficacité.

Les composants de la chaudière

Le brûleur est le premier composant d’une chaudière. Il assure le mélange ainsi que le dosage d’air et de gaz nécessaire pour la production de chaleur. Cette dernière est directement transmise à l’eau du circuit de chauffage grâce à un transfert de chaleur avec le corps de chauffe.

Chaque modèle de chaudière est muni d’un circulateur lui permettant de conserver le fluide caloporteur en circuit fermé. Deux systèmes d’évacuation sont présents sur la chaudière à condensation, profitant aux fumées de combustion ainsi qu’aux eaux issues de la condensation. Il existe certains équipements de sécurité au niveau de la chaudière pour assurer son bon fonctionnement :

  • une soupape de sécurité protégeant des excès de pression ;
  • un thermostat contrôlant sur la température dans le logement ;
  • un disconnecteur muni de 2 clapets anti-retour, forçant la circulation du fluide caloporteur dans un unique sens.

Adopter les bons gestes pour entretenir la chaudière

La chaudière à condensation est reconnue comme étant la plus efficace des chaudières à gaz. Par ailleurs, elle s’inscrit dans les meilleures solutions domestiques les plus réductrices de consommation énergétique. En vue d’un meilleur rendement, l’entretien est incontournable. C’est aussi une manière de prolonger sa durée de vie.

Pub

Le bon entretien d’une chaudière s’effectue à travers quelques gestes à adopter au quotidien. Pour commencer, éteindre un équipement non utilisé est toujours recommandé, quel que soit le type de machine. Dans le cas de votre chaudière individuelle, mettez-la en mode hors gel à chaque fois que vous quittez votre foyer afin d’optimiser sa longévité. De plus, cela vous permettra d’économiser sur votre facture de chauffage.

Soyez vigilant à chaque utilisation de votre chaudière gaz. Ayez toujours le réflexe de vérifier la pression qu’elle affiche. Veillez à maintenir le niveau de cette dernière entre 1.2 et 1.5 bar, en rajoutant de l’eau via le robinet d’alimentation si nécessaire. Face à une chaudière qui fait du bruit anormal ou une chaudière qui claque, elle doit passer par une maintenance curative immédiate.

Par ailleurs, sachez qu’une chaudière qui clignote présente de dysfonctionnements. Ces derniers sont parfois occasionnés par de la poussière ou de la boue. Il est donc important de nettoyer régulièrement l’entourage de la chaudière.

L’entretien annuel et le contrôle de conformité bisannuel

Chaque année, la chaudière doit faire l’objet d’un entretien annuel obligatoire. Il s’agit de vérifier son état en effectuant un nettoyage approfondi. L’objectif étant d’éviter une chaudière qui ne s’allume plus au cours de l’année, surtout en hiver. Les travaux de nettoyage permettent de se débarrasser des impuretés qui s’accumulent le long des conduites, nuisant au bon fonctionnement de la chaudière.

Quant au contrôle de conformité, il s’effectue tous les deux ans sur une chaudière à très haute performance énergétique, en l’occurrence celle à 400 kW ou plus. Le contrôleur évalue le rendement de la chaudière ainsi que les appareils de contrôle et de mesure qui la composent. Pour finir, il revisite toutes les tuyauteries qui y sont rattachées.

À quel prix entretenir la chaudière gaz à condensation ?

La chaudière gaz à condensation est plus spécifique qu’une chaudière gaz classique. Pour tout ce qui concerne l’entretien annuel et le dépannage, vous devez faire appel à des professionnels. Généralement, les utilisateurs établissent un contrat d’entretien renouvelable avec des entreprises.

Pub

Cependant, la maintenance de votre chaudière peut aussi figurer dans les services après-vente de votre installateur. L’entretien chaudière prix varie en fonction des prestataires et des services proposés. En général, il va de 80 à 150 € par an.