Est-ce que l’on peut refuser le compteur Linky ?

De nombreuses questions se posent autour de l’installation du compteur obligatoire Linky. Plusieurs personnes souhaitent savoir s’il est possible de refuser la mise en place de celui-ci. Quelles seraient donc les procédures à suivre et y aurait-il des répercussions en cas de refus de ce compteur ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Pub

Les consommateurs réticents à l’installation du compteur Linky

Est-il obligatoire d’avoir un compteur Linky ou est-il possible de ne pas l’accepter ? Un grand nombre de consommateurs semble s’opposer à la mise en service du compteur Linky, étant donné les dangers qu’il peut engendrer.

Pour la plupart, le compteur Linky suscite beaucoup de crainte et très peu d’engouement. En réalité, ces nouveaux compteurs intègrent la technologie nommée CPL ou courant porteur de ligne. Ce courant diffuse des champs électromagnétiques. Selon le Centre international de la recherche sur le cancer, leur radiofréquence est potentiellement cancérigène.

De plus, les consommateurs craignent les risques d’incendie et ont peur que des informations concernant leur vie privée soient exploitées de quelque manière que ce soit. Plusieurs d’entre eux ont alors entamé des mobilisations pour que tout le monde sache que ce compteur constitue un danger sanitaire.

Les consommateurs ont-ils le droit de refuser le compteur Linky ?

Conformément à la loi pour la transition énergétique d’août 2015, près de 35 millions de ménages français seront pourvus du compteur Linky d’ici 2021, ce qui équivaut à 90 % des foyers en France.

Les compteurs sont des biens conférés à Enedis par les collectivités locales. Par conséquent, ils ne sont pas la propriété du client, et ce dernier doit autoriser Enedis à accéder au compteur. Le compteur Linky n’est pas un bien du client, mais propriété du gestionnaire de réseau. De ce fait, le client ne peut pas décliner l’installation et la mise en service du compteur Linky à son domicile par Enedis.

Pub

Il est à souligner que le compteur est toujours mis en service par Enedis. Toutefois, le client a la possibilité d’opter pour le fournisseur de son choix. Cela est valable depuis 2007. En tant que gestionnaire du réseau de distribution, Enedis peut effectuer le remplacement du compteur, même si vous n’êtes pas d’accord. Car la prise en charge de l’appareil est de son ressort. Ceci étant, le technicien n’a pas le droit d’entrer chez vous sans autorisation de votre part, afin de remplacer le compteur.

Les démarches à suivre en cas de refus du Linky

Attendu que Linky est un matériel supposé obligatoire, aucune démarche officielle ne permet de demander un refus. En principe, la mise en place du compteur est accompagnée d’une lettre informative transmise par Enedis un mois avant que le technicien ne vienne pour l’installation.

Si vous ne désirez vraiment pas de ce compteur chez vous, il vous faudra agir rapidement. Dès le moment où vous recevez le courrier, renvoyez immédiatement votre lettre indiquant en détail les raisons de votre refus.

Les éventuelles répercussions d’un refus du compteur Linky

Si un client s’oppose à l’installation du nouveau compteur chez lui, cela sera sans conséquence, du moins jusqu’en 2021. Néanmoins, au-delà de cette date, des pénalités pourraient être mises en vigueur par le distributeur. En effet, les clients qui refuseraient le compteur pourraient écoper d’un relevé spécial payant au minimum une fois dans l’année, autrement dit une sanction financière.

Parce que le compteur Linky permettra de réduire le nombre de déplacements des techniciens aux domiciles des clients, notamment grâce à l’automatisation des relevés d’index de consommation, une pénalité serait alors attribuée aux clients pour lesquels l’intervention d’un technicien serait nécessaire.

Pub

Pour l’heure, Enedis tolère les refus, mais cela changera en 2021. Le distributeur compte introduire le compteur Linky dans l’ensemble des foyers français d’ici là.