Isolation du sol : combien ça coûte ?

Vous avez décidé de procéder à l’isolation du sol de votre logement, mais vous avez peu d’idée concernant les matériaux adaptés et surtout le coût de leur installation ? Voici quelques réponses utiles qui pourront vous aider.

Pub

Coup d’œil sur l’isolation du sol

L’un des principaux motifs de l’isolation concerne la lutte contre les déperditions de chaleur. Pour le sol en particulier, ces pertes peuvent aller jusqu’à 10 %, engendrant de désagréables sensations sous forme de froid permanent et d’humidité. Au contraire, si le logement est bien isolé, notamment au niveau du sol, vous réduirez votre consommation d’énergie et améliorez votre confort de vie.

Un plancher non isolé rencontre une baisse de température de 9 °C par rapport à un sol bien entretenu et isolé. Confort de vie, absence de pont thermique et amélioration de la performance énergétique sont autant de bonnes raisons d’isoler le sol. D’autant plus que le coût est assez varié avec les différentes aides en sus, permettant à tous les budgets d’y accéder.

Critères déterminants du coût

Deux principaux critères sont à considérer dans la détermination du coût de l’isolation du sol : le type de plancher et les caractéristiques du chantier. Dans tous les cas, comptez entre 8 000 et 14 000 € pour faire isoler le sol correctement.

Type de plancher

Selon la configuration du logement, l’isolation du sol adopte différentes techniques relatives au plancher :

  • plancher sur vide sanitaire ;
  • plancher sur terre-plein ;
  • plancher intermédiaire en béton sous chape ou en dalles de panneaux de particules (pour les étages) ;
  • plancher de grenier.

Caractéristiques du chantier

Le coût de l’isolation dépend aussi du type de chantier. Si vous effectuez une construction, il sera bien plus facile d’isoler le sol à moindre coût. Par contre en rénovation, il peut y avoir une hausse légère ou moyenne, suivant l’état de votre logement. De plus, lors d’une réhabilitation, vous pourriez être amené à effectuer de travaux supplémentaires : pose d’une chape en remplacement du revêtement existant, pose d’un dallage lourd et conservation du plancher existant, insertion d’un plancher chauffant, isolation du soubassement, etc.

Coût réel d’installation

L’isolation du sol implique la pose de plusieurs couches de matériaux, en l’occurrence la dalle en béton, le film de protection, le matériau isolant, les conduits de chauffage, la chape et le plancher de finition.

Pub

Prix du matériel

Le principal matériel est l’isolant qui peut être en polystyrène expansé, en laine de roche ou de coton, en mousse de polyuréthane, en panneau de fibres de bois ou simplement une chape isolante. En fonction de la matière qui compose l’isolant, ainsi que de la surface de votre habitation, le coût varie entre 8 et 25 €/m². Viennent ensuite les frais d’installation.

Frais d’installation

Les travaux doivent être effectués par un professionnel compétent afin de s’assurer l’efficacité de l’isolation. Avec cet artisan, vous discuterez du coût d’installation de l’isolation de votre sol.

En principe, le prix est toujours déterminé en fonction des matériaux à installer et de la complexité du logement. Voici un récapitulatif des frais :

  • isolation avec plancher sur terre-plein : entre 3 000 et 5 000 € ;
  • isolation avec plancher sur vide sanitaire : entre 3 000 et 5 000 € ;
  • isolation sur plancher en étage : entre 2 000 et 5 000 €.
  • isolation du sol dans un local déjà chauffé : entre 2 000 et 4 000 €.

En optant pour un artisan certifié RGE et en remplissant quelques conditions préalables, vous pouvez obtenir des aides de l’État pour effectuer ces travaux d’isolation.

Aides possibles pour l’isolation du sol

L’État met des subventions à la disposition des ménages qui isolent convenablement le sol de leur habitation :

  • elles concernent le crédit d’impôt pouvant s’élever jusqu’à 30 % du montant des travaux ;
  • il peut aussi s’agir de l’éco-prêt à taux zéro qui requiert d’autres travaux en combinaison avec l’isolation du sol afin de bénéficier d’un maximum d’aide ;
  • Enfin, il existe les aides de l’Anah en faveur des travaux de rénovation énergétique. Selon un plafond de revenus, elles vont de 35 à 50 % du montant des travaux.

Le respect des critères d’éligibilité est obligatoire pour prétendre à ces formes d’aides.

Pub

Quelques conseils pour choisir le matériel

Maintenant que vous avez une meilleure idée du budget à prévoir pour effectuer l’isolation du sol, il ne vous reste plus qu’à faire le bon choix des matériaux. Privilégiez toujours la qualité avant le prix. Le matériel le plus utilisé est l’argile expansée qui est durable, imputrescible et très résistante. De plus, c’est un excellent isolant acoustique. Il en existe d’autres pour lesquels vous pouvez opter. Que vous soyez en rénovation ou en construction, le mieux est de procéder à une étude préalable avec les bons conseils d’un professionnel avant de choisir les matériaux adaptés.