La tempête Ciara : placement en vigilance orange de 35 départements du nord de la France

La tempête Ciara fait des siennes en apportant des rafales d’une vitesse pouvant atteindre 140 km/h. Toute la partie nord de l’Hexagone se trouve donc placée en vigilance orange pour parer à d’éventuelles vagues gigantesques et à des inondations des côtes notamment du côté de la Bretagne et à l’ouest du département de la Manche.

Pub

Les départements concernés par la vigilance orange

La menace de la tempête Ciara plane en ce dimanche 9 février 2020 sur trente-cinq départements du nord de la France. Selon les prévisions de Météo-France, des rafales particulièrement violentes sont prévues toute la journée du dimanche durant la matinée du lundi 10 février.

Les départements de l’Aisne, des Ardennes, de l’Aube, du Calvados, des Côtes-d’Armor, de l’Eure, de l’Eure-et-Loir, du Finistère, de Loire-Atlantique, du Loiret, de la Manche, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, du Morbihan, de la Moselle, du Nord, de l’Oise, de l’Orne, du Pas-de-Calais, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et petite couronne, de la Seine-Maritime, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de la Somme, des Vosges, de l’Yonne, de l’Essonne et du Val-d’Oise sont, de ce fait, tous mis en vigilance orange.

De grosses vagues et des inondations du littoral sont aussi redoutées. Le gros de la tempête est prévu passer au nord-ouest des îles britanniques, entre 15 heures le dimanche et 11 heures le lundi selon les météorologues.

Des rafales d’une violence inouïe

Si la veille de ce dimanche, le temps était assez calme dans la plupart de départements sous vigilance orange aujourd’hui, ce n’était pas le cas dans le Finistère. Des ventes d’une vélocité de l’ordre de 80 km/h ont déjà soufflé dans cette partie de la France avec des pointes de 100 à 104 km/h dans certaines localités telles qu’Ouessant, l’île de Batz, Barfleur et le cap Gris-Nez.

Selon les prévisions météorologiques, les rafales pourront atteindre une vitesse de 100 à 120 km/h à l’intérieur des terres, et 110 à 140 km/h du côté de la partie littorale et des frontières nord. La tempête se déplacera ensuite vers toute la partie nord de la France vers le Grand Est pour s’acheminer vers la Corse, et ce, avant la fin de la nuit de ce dimanche.

Tous les habitants des Vosges doivent adopter des mesures en conséquence, car les vents vont souffler à une vélocité particulièrement élevée dans leurs parages. Une vitesse de 160 km/h est attendue.

Pub

Les récentes crues aggraveront également la situation présente, car des chutes d’arbres et des glissements de terrain peuvent survenir.

Les régions localisées aux environs des départements placés en vigilance orange doivent, elles aussi, prendre quelques précautions. Des rafales plus ou moins violentes de 100 km/h pourront y souffler.

Ciara balaye la plus grande partie de l’Europe du Nord-ouest

L’institut royal météorologique de Belgique a pareillement décrété le placement en vigilance orange de tout le pays. Il craint des dégâts occasionnés par des vents de vitesse peuvent chercher jusque dans les 130 km/h et même plus. De ce fait, tous les forêts et parcs seront interdits au public tout le dimanche 9 février et le lundi 10 février.

Anvers a aussi fait l’objet d’une telle mesure pour prévenir la survenue d’éventuels sinistres.

Quant à la Ligue de football belge, elle a reporté tous les matchs du championnat prévus se tenir ce dimanche. Une soixantaine de vols reliant l’aéroport de Bruxelles à d’autres villes ou pays ont d’ores et déjà été annulés si d’autres pouvaient, être soit retardés, soit annulés selon l’évolution du climat.

Pub

La Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Allemagne, la Suisse sont toutes sur la trajectoire de la tempête Ciara.