Le mix énergétique en France

Depuis plusieurs années, le gouvernement français a démarré son projet de transition énergétique en remplaçant les ressources épuisables par des sources d’énergies vertes. Dans cette optique, le mix énergétique est apparu. Elle intègre progressivement les ressources durables afin de répondre aux besoins d’électricités. Dans un souci environnemental, l’énergie nucléaire sera également délaissée. Voici quelques points à retenir afin de mieux comprendre les enjeux du mix énergétique et son intérêt dans la transition écologique.

Pub

Les enjeux du mix énergétique en France

En France, la production d’électricité résulte de plusieurs sources d’énergies, en l’occurrence : le nucléaire, l’éolien et l’hydraulique. L’usage de ces ressources varie d’une année à une autre, c’est le mix énergétique. Chaque région établit son propre usage d’énergies renouvelables en fonction de plusieurs facteurs : la localisation géographique, le climat, le contexte historique et les ressources présentes sur les lieux. Le mix énergétique joue un rôle capital au sein d’une région, car il évite le risque de dépendance énergétique à une unique source dans le cadre de la production d’électricité.

Sur le sol français, plusieurs énergies constituent le mix énergétique. Il s’agit du nucléaire, du gaz naturel, du pétrole, du solaire, de la biomasse… Malgré l’abondance des sources énergétiques, le gouvernement maintient un seul objectif : recourir aux énergies renouvelables dans le but de réduire l’impact carbone sur l’environnement. Au fil du temps, l’énergie en France a délaissé progressivement les ressources épuisables (notamment le pétrole) au profit des énergies durables (notamment l’énergie nucléaire). C’est ainsi qu’est né le marché de l’électricité verte.

Les principales sources d’énergie en France

À l’heure actuelle, la production d’électricité française est assurée en grande partie grâce au nucléaire. En effet, selon le Réseau de Transport d’Électricité ou RTE, 58 réacteurs nucléaires occupent 47,5 % du parc en France. Ces centrales ont produit en 2018 63 130 MW d’énergie, soit l’équivalent de 71,7 % de l’électricité consommé par les ménages.

Pub

Le pays a enregistré une baisse de l’usage des énergies épuisables, en l’occurrence le gaz, le fioul et le charbon. Aujourd’hui, ils n’occupent que 14 % du parc installé sur le territoire. Pour compenser, les distributeurs s’orientent vers les ressources durables, notamment l’hydraulique. D’ailleurs, ce dernier a connu une hausse de plus de 25 % en 2018 par rapport à 2017, selon le RTE. Quant aux énergies éoliennes et solaires, elles représentent respectivement 5,1 et 1,9 % du mix énergétique. Ces ressources ont enregistré une croissance respective de 15,3 et de 11,3 %. Dans cet esprit écoresponsable, fournisseurs et distributeurs proposent également les bioénergies qui ont occupé 1,8 % de la production totale en France en 2018.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

Pour optimiser le mix énergétique, le gouvernement français s’est fixé des objectifs ambitieux et projette une hausse de la production d’électricité au moyen d’énergies renouvelables. L’un de ces objectifs est de composer le mix énergétique avec les énergies éoliennes, hydrauliques et solaires en plus des bioénergies à 32 % d’ici 2030. Dans cette démarche, l’Occitanie et la région Auvergne-Rhône-Alpes ont déjà entamé une transition vers les énergies renouvelables. Aujourd’hui, ces ressources représentent 40 % de la production d’électricité.

Pub

D’ici 2030, le gouvernement souhaite réduire à 30 % l’émission de CO2 dans l’air, par la réduction de l’usage des énergies fossiles. De plus, cette promotion de l’énergie renouvelable s’explique par la volonté de se détacher de l’énergie nucléaire. Pour ce faire, la première démarche est d’amenuiser la production d’électricité par le nucléaire de 70 à 50 % d’ici 2025. Les sources renouvelables devront ainsi compenser cette lacune. Pour parvenir à ces objectifs, une mesure a déjà été mise en place, en l’occurrence la Loi sur la Transition énergétique pour la Croissance verte.