Le recyclage des emballages métalliques légers facilité

Le Celaa est le fruit d’une collaboration entre Nespresso et France Aluminium Recyclage ainsi que le Groupe Bel en 2009. L’association occupe la part belle du recyclage des emballages métalliques légers. L’association souhaite faciliter les procédures de tri et de transformation de ces matériaux.

Pub

Prolifération des emballages métalliques légers

Les emballages métalliques légers sont aujourd’hui en plein boom. En effet, ces matériaux servent dans les dosettes de café et de thé, les blisters de médicaments, les emballages de chocolats, les capsules de bouteilles. Cependant, leur recyclage pose problème en raison de leur légèreté. Face à cette difficulté, le Club de l’emballage léger en aluminium et en acier ou Celaa a vu le jour. Après son lancement, l’association a imaginé le Projet métal en 2014. Le programme a été élaboré en compagnie de l’association des maires de France (AMF) et de Citeo. Adapter les procédures des centres de tri, tel a été leur ambition. Cette politique a fait progresser de 44 % les procédures de recyclage des aluminiums légers.

Équipement de 28 centres de tri

Le Projet métal a bénéficié du financement des centres de tri, du Citeo et du fonds de donation pour le recyclage des petits aluminiums (initiative créée par Nespresso). Ces libéralités ont permis l’équipement de 28 centres de tri. Des overbands, ou aimants pour le tri de l’acier et des machines à courant de Foucault chargées du tri de l’aluminium ont été livrés. Ces instruments captent en moyenne 50 % d’aluminium supplémentaire et 10 % d’acier, d’après le délégué général du Celaa, Marc Teyssier d’Orfeuil. D’ici 2022, l’association prévoit d’équiper 60 centres de tri, si tout se passe sous les meilleurs auspices.

Prime de 7 collectivités méritantes

La Celaa, après avoir soufflé ses 10 bougies, a remis les premiers prix aux collectivités méritantes. Ces trophées réunissent :

Pub
  • Les trophées métal pour les programmes favorables au recyclage des petits emballages métalliques
  • Le tri métal du plus fort tonnage récupéré par habitant
  • Le trophée nouvelle génération des actions de sensibilisation du jeune public
  • Le prix spécial du jury pour un engagement durable du projet métal
  • Le prix de la com’ digi’-métal
  • Le prix de la com’ tout se trie
  • Le prix de la com’ petits métaux grands tris
  • Le prix de la com’ proxi-métal

Le Syded du Lot, le Sivom Yerres et Senart en Essonne et Seine-et-Marne, le Syctom en Île-de-France, le Sydetom dans les Pyrénées-Orientales, Trivalis en Vendée, le Smitred dans les Côtes-d’Armor et le Sydevom dans les Alpes de Haute-Provence ont été les heureux vainqueurs.

Développement du recyclage des petits emballages métalliques

Le Celaa a permis le recyclage de 950 tonnes d’aluminiums légers en 2018, contre 660 tonnes en 2017. Il a atteint l’objectif de 1 000 tonnes en 2019. Dans une volonté de développement, l’association ambitionne un programme de promotion afin d’encourager 30 millions de Français au recyclage, contre 19 millions de Français en ce moment. Après avoir mobilisé Lyon et Nantes, elle s’attaquera à Brest, Montpellier, Limoges et Lens pour la campagne. L’objectif final est d’inciter la France entière à se mettre au recyclage.

Pub

Recycler les emballages métalliques légers, quel intérêt ?

Recycler plus d’une tonne d’aluminium constitue une économie de 95 % de l’énergie nécessaire afin de produire de l’aluminium. Recycler de l’acier revient à économiser 75 % de l’énergie, d’après le Celaa. Le club estime que les démarches de recyclage s’améliorent lentement au fil des ans. Selon le directeur général de Nespresso France Arnaud Deschamps : « ce qui n’était possible que pour les grands centres de tri est désormais possible pour les petits. »