Le tarif de recharge de la voiture électrique revu à la hausse sur les autoroutes

Cela fait quelques jours que le coût de la recharge des véhicules électriques sur le réseau Ionity a connu une hausse démesurée. Le prix de cette opération serait beaucoup plus élevé que si vous deviez faire le plein pour une auto diesel ou essence. Alors, où trouver moins cher et comment y remédier ?

Pub

Une nouvelle qui s’est vite répandue

Alors que le prix de la voiture électrique va en grimpant, celui de la recharge semble suivre la même tendance. En effet, le réseau Ionity, qui compte jusqu’à ce jour près de 40 bornes dans l’ensemble de la France, mais seulement sur les autoroutes, a pris la décision de revoir ses tarifications à la hausse.

Jusqu’alors, cette association d’entreprises qui regroupe la firme pétrolière Shell et un certain nombre d’acteurs du secteur automobile, à savoir Porsche, Audi, Hyundai, Ford ou encore Mercedes-Benz, proposait le plein d’électrons au montant de 8 euros.

Dorénavant, Ionity appliquera une nouvelle méthode de tarification qui se base sur le kilowattheure ou kWh. Si l’offre de départ était de 8 euros pour chaque recharge, le kWh reviendrait désormais à 0,79 euro. Ainsi, si l’on considère que la consommation moyenne est de 10 à 20 kWh pour 100 km suivant la saison, pour une Renault Zoe, le modèle 100 % électrique le plus commercialisé en France, il faudra débourser jusqu’à environ 16 euros pour une distance de 100 km.

Si l’on prend une voiture à motorisation thermique présentant les mêmes caractéristiques que la Renault Zoe, comme la Clio Diesel, sa dépense en essence indiquée par le constructeur est de 3,2 litres pour 100 km. Comme le coût du litre de carburant s’élève à 1,57 euro, 5 euros seront donc nécessaires pour parcourir 100 km, ce qui est largement inférieur à la facture pour le plein d’un véhicule électrique.

À ces prix, toutes les argumentations concernant les avantages économiques offerts par les bolides électriques sont fallacieuses. La réalité le confirme, le passage à l’électrique est plus onéreux que les habituels carburants : essence et gazole.

Pub

Les propriétaires de voitures des marques de la coentreprise privilégiés

Pour les conducteurs qui possèdent des véhicules des marques membres du réseau Ionity, les prix seront moins élevés. Par exemple, une personne au volant d’une Audi bénéficiera d’un abonnement gratuit au cours de la première année d’utilisation de son engin. Le coût du kWh sera ensuite de 0,29 euro.

Cependant, ce prix est encore supérieur par rapport au tarif appliqué sur les voitures de la marque Tesla. Le coût du plein d’électrons auprès de l’un des superchargeurs du réseau de cette marque américaine est en réalité de 0,24 euro seulement pour les propriétaires de Tesla.

Donc les propriétaires de modèles d’autres marques seraient bien avisés de recharger leurs voitures autre part, car leur facture sera particulièrement élevée. Celle-ci sera en moyenne de 47 euros pour 60 kWh et de 79 euros pour 100 kWh. Pour ceux qui voudraient se ravitailler ailleurs, des applications mobiles existent qui répertorient notamment les quelque 30 000 stations de recharge présentes en France.

Deux tiers de ces stations fournissent des services de recharge accélérée, avec une puissance située entre 14 et 22 kW. Cela permet de profiter d’une recharge complète pendant 1 h 30 voire 2 h. De leur côté, les points de recharge rapides ne sont pas en reste. Proposant une puissance entre 24 et 130 kW, ils constituent 9 % des stations de recharge.

Pub

Enfin, il reste aussi les prises classiques de copropriété ou d’une demeure individuelle. Pour une recharge permettant de rouler sur une distance de 100 km pour le plein d’une citadine, le coût est de plus ou moins 2 euros.