Les craintes de la population liées à l’usage des compteurs Linky

Le lancement du compteur Linky a eu lieu en 2015 par les soins d’EDF et d’Engie. Depuis lors, le dispositif a fait l’objet de nombreuses critiques voire d’accusations. Son utilisation a généré des inquiétudes et de nombreux fantasmes. La CNIL est l’auteur principal des dénonciations. Cependant, les inculpations sont-elles réellement fondées ? Voici les raisons pour lesquelles le compteur intelligent souffre d’une mauvaise image.

Pub

Les compteurs Linky espionnent ses usagers

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) est responsable de la protection des données. Le mardi 11 février 2020, la gendarme française a dénoncé des pratiques condamnables en rapport avec les compteurs Linky d’EDF et Engie. Selon la CNIL, ces dispositifs volent des données clients à l’insu de leur propriétaire. L’insuffisance de la protection de la vie privée compte parmi les nombreux reproches de ces compteurs intelligents. La mise en demeure d’EDF et d’Engie par la CNIL vient renforcer cette crainte.

Selon la commission, les compteurs envoient des informations personnelles, en l’occurrence : les heures de lever et de coucher des clients à travers les données de consommation fines. Cependant, EDF et Engie n’ont aucun droit de collecter des consommations journalières, sans autorisation préalable des consommateurs. Justement, la CNIL pointe du doigt l’incompréhensibilité des formulaires au cours de l’abonnement. Elle condamne également la durée « trop longue » de la conservation des données clients.

Les compteurs Linky causent des incendies

Autre point : les compteurs intelligents peuvent exploser à tout moment. Bon nombre d’internautes déclarent qu’ils engendrent des départs de feux. Les réseaux sociaux publient de nombreuses vidéos montrant des compteurs enfumés. En mai 2018, la mort d’un habitant de Laxou de Meurthe-et-Moselle aurait un lien direct avec le compteur. Cependant, l’examen d’un expert en incendie a contredit l’hypothèse. En effet, il a déclaré que le foyer d’incendie était à l’intérieur du logement, à proximité d’un fauteuil ou d’un canapé, alors que le compteur était placé à l’extérieur.

Pour sa défense, Enedis déclare que ses compteurs ne « présentent aucun défaut pouvant provoquer un incendie ». Des tests par dizaine ont été réalisés au préalable en laboratoire et auprès des constructeurs. Il rappelle également que tout appareil électrique peut constituer un départ d’incendie.

Pub

Les compteurs Linky libèrent des ondes néfastes à la santé

Les compteurs Linky sont accusés d’émettre des ondes électromagnétiques portant préjudice à la santé. L’association Robin des toits est le principal auteur de l’accusation. Les dispositifs utilisent le système de courant porteur en ligne ou CPL afin d’envoyer des données informatiques sans la présence d’un câble. Cette technologie est considérée comme émettrice d’ondes depuis sa mise en œuvre en 1930.

En 2016, l’Agence Nationale des Fréquences ou ANFR a établi qu’à 20 cm des compteurs, les émissions respectaient les limites réglementaires. Elle a également confirmé que les champs électromagnétiques libérés ne sont pas plus dangereux que les tables à induction, les chargeurs d’appareils multimédias et les écrans.

Les compteurs Linky sont obligatoires

Pour finir, les utilisateurs dénoncent le fait que personne ne soit en droit de refuser l’installation d’un compteur Linky. Les réseaux sociaux révèlent de nombreuses publications qui font part de leur opposition. Plusieurs sites affirment que les ménages sont autorisés à refuser la pose. Au contraire, le ministère de la Transition écologique contredit cette affirmation, en soulignant que « le client s’engage à permettre l’accès au compteur ».

Pub

Dans tous les cas, la réglementation reste flexible. L’opposition repose sur le droit à la propriété. Le client peut empêcher l’installation si le compteur n’est pas localisé sur un espace public ou dans un endroit accessible. Si les installateurs n’ont pas accès aux compteurs, ils ne pourront pas le remplacer.