Que faire en cas de fuite d’eau ?

Une fuite d’eau est une situation occasionnelle qui peut survenir à tout moment. Les origines varient. Il en va de même pour l’ampleur des dégâts qui dépend de votre réactivité lors de l’incident. Quels gestes adopter en cas de fuite d’eau ? Zoom.

Pub

Pourquoi y a-t-il une fuite d’eau ?

Les raisons pour lesquelles une fuite d’eau apparaît sont nombreuses. Déjà, il faut remonter à sa source. Elle peut provenir du robinet, de la douche, de la baignoire, des toilettes, des ballons d’eau et même des canalisations visibles ou encastrées.

Quant à sa manifestation, la fuite d’eau peut apparaître au niveau d’un joint usé, sur un raccord qui n’est pas bien serré, dans un tuyau percé suite au gel ou à la vétusté ou simplement une mauvaise installation des équipements sanitaires. Ce sont les manifestations les plus fréquentes, mais il en existe d’autres que seul un professionnel tel que le plombier peut détecter et réparer. Voici tout de même quelques bons réflexes vous aidant à détecter facilement une fuite d’eau dans votre maison.

Comment reconnaître la présence d’une fuite d’eau ?

Une fuite peut être presque invisible. Pour reconnaître son éventuelle présence, vous pouvez vérifier régulièrement vos factures d’eau. En principe, le montant ne devrait pas trop changer tous les mois. Si vous constatez une augmentation soudaine et sans raison, méfiez-vous-en.

Surveillez régulièrement votre compteur d’eau pour pallier à toute éventuelle fuite d’eau. Après avoir éteint tous les robinets, revoyez votre compteur. En continuant à tourner, une fuite est évidente.

Enfin, vous pouvez la détecter avec la pression affichée au niveau de la chaudière. Celle-ci se trouve généralement entre 1 et 1,5 bar. En cas de chutes périodiques, cela peut constituer une alerte pour faire appel à un professionnel. Le temps que cet artisan arrive, que pouvez-vous faire pour limiter les dégâts ?

Quels gestes rapides adopter face à une fuite d’eau ?

Vous avez constaté une fuite d’eau dans votre maison et vous vous demandez que faire ? Voici quelques premiers gestes.

Commencez par éteindre l’électricité pour éviter l’électrocution. Quelle que soit l’ampleur des dégâts constatés, coupez le courant par prudence.

Pub

Poursuivez par un coup d’éponge tout autour de la fuite. Vous pouvez ajouter une bassine pour éviter la propagation de l’eau dans la pièce menant rapidement à l’inondation.

Après ce coup de serpillère, vous allez pouvoir chercher la source exacte de la fuite d’eau. S’il s’agit d’un petit écoulement, l’origine doit se trouver dans la flaque constituée par l’eau sortant du tuyau concerné. Si l’origine de la fuite reste introuvable, appelez directement un plombier.

Mais avant cela, coupez l’arrivée d’eau. Que l’origine de la fuite ait été détectée ou non, il faut couper nettement l’eau pour faire cesser l’inondation. Enfin, il ne vous reste plus qu’à contacter au plus vite un professionnel susceptible d’effectuer les réparations nécessaires.

Un stoppage provisoire

Jusqu’à l’arrivée du plombier, vous pouvez déjà effectuer une sorte de stoppage provisoire en utilisant par exemple une pâte à colmatage pour combler le trou, origine de la fuite. Il s’agit d’une solution temporaire qui vous fera gagner du temps et éviter de perdre beaucoup d’eau.

Enfin, lorsque la fuite sera réparée, pensez à bien sécher la pièce concernée en passant un bon coup de serpillère et en aérant la salle. Il ne faut garder aucun type d’humidité dans la maison. Vous pouvez même allumer le chauffage pour accélérer le séchage.

Quel plombier contacter ?

Internet est suffisamment large pour effectuer rapidement la recherche d’un plombier qui se trouve à proximité de votre habitation. Mais le mieux est de contacter un artisan dont vous avez la certitude des compétences.

Si vous êtes locataire dans la maison, il sera toujours plus judicieux de contacter le propriétaire pour qu’il vous fournisse les coordonnées du plombier de son choix. De cette manière, le coût de la réparation peut être sujet à un remboursement suite à un arrangement entre vous. Quoi qu’il en soit, vous devrez vous préparer à payer la facture de réparation sauf si la fuite provient d’une partie commune.

Pub

Quant au tarif, il faut compter entre 100 et 300 € pour couvrir les réparations suivant l’ampleur de la fuite. Enfin, n’oubliez pas de vérifier la certification de l’artisan pour être sûr que vous avez à faire à un professionnel. De cette manière, vous n’aurez pas à refaire les réparations avant très longtemps, voire même plus jamais.