Mise en demeure pour EDF et Engie à cause du compteur Linky

Magazine

Il fait parler de lui depuis l’annonce de son utilisation dans 35 millions de foyers d’ici 2021 : c’est le compteur Linky. Pourtant, la CNIL, le gendarme français pour la protection des données, a mis en demeure les géants de l’électricité, EDF et Engie, « en raison de non-respect de certaines des exigences relatives au recueil de consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation », d’après le communiqué.